Non classé, Sortie Vaucluse et Alentour, Villes et villages

SPACE INVADERS BUIS LES BARONNIES

Hier nous sommes allés en famille, jouer à Space Invaders à Buis les Baronnies, le jeu était offert par la mairie de la ville, que je remercie amplement car mes enfants, mon mari et moi on s’est régalé.

C’est un escape game, grandeur nature, dans la ville, un peu comme celui qu’on avait fait à l’île de Ré: https://emilievousdittout.blog/2019/04/22/escape-games-outdoor-st-martin-le-portail-magique/

Sauf que là, nous devions être une centaine au moins de participant, qui formaient tous une petite équipe entre quatre et six personnes.

BUT DU JEU

Les services de renseignement ont aperçu un vaisseau extraterrestre à côté de Buis-les-Baronnies. Un extra terrestre place des balise de positionnement dans la ville pour envahir la Terre. Cet extra terrestre se cache dans la ville sous une apparence humaine, il a une langue bleu ce qui fait qu’on peut le reconnaitre à coup sur. La mission es de localiser l’extra terrestre en 1h45 de jeu.

RENDEZ VOUS

Nous devions venir entre 14 et 16h devant la salle J Coupon, qui se trouve à l’entrée de Buis, pour inscrire notre équipe. Nous avions choisi à l’origine Alien Buster, mais il était pris alors j’ai choisi Alien Catcher. Il fallait des téléphones portable avec une application Flash QRcode, et ça c’était galère car ils ne nous en conseillaient aucune, et le soucis c’est que beaucoup dans les premières étaient rempli de pub, au bout de 10 minutes et cinq applications de téléchargées, nous en avons enfin trouvé une. Les organisateurs devaient avoir surement des Iphones car ils nous ont dit que sur l’Iphone l’application y était déjà.

Après téléchargement de l’application, nous avons flashé leur première balise pour faire apparaître le jeu.

Mais avant que le jeu ne commence, il faut savoir que dans le sud, quand on donne un rendez vous, il y a ce qu’on appelle le quart d’heure provençal, et ça, c’est une vrai plait, les organisateurs de tout bord, attendent 15/20 minutes… nous étions arrivé à 15h30, l’organisateur au téléphone disait aux gens de venir à 15h45/15h50 dernier délai pour commencer le jeu, et en fait ils attendaient, attendaient et les gens au soleil, en pleine cagne, on transpirait, c’était affreux!! Surtout qu’il n’y avait pour la plupart que des vacanciers, donc on était déjà tous présent à l’heure… les provençaux étant ailleurs…

 

P2220197

 

DÉBUT DE LA PARTIE

On nous présente le jeu, on a chacun des badges pour être vue, et un coffre que l’on doit ouvrir pour avoir le plan de la ville avec les balises, les consignes, des photos d’humains où se trouvent un extra terrestre, on doit trouver lequel… mais pour ouvrir ce coffre, il faut un code, et donc voir un mini film.

Ma fille a trouvé le code du coffre en déchiffrant les alphabets, quand on a eut nos papiers en mains, on a laissé le coffre (tant mieux, il était lourd) et nous sommes tous partis.

Sauf que, c’est pas si facile, on devait attendre  au moins 5 minutes entre deux balises pour flasher les codes, si on flashe une balise, elle est désactivé dix minutes pour les autres équipes. Certaines balises sont piégées et on doit répondre à des énigmes pour avoir un indice, et entre nous, nous sommes tombées que sur des balises piégées . Et le top, du top, était que tout au long de la partie, quand on cherchait les balises, deux robots ennemi (habillés en Men in Black) essayer de nous empêcher de réussir la mission, s’ils touchaient un membre de l’équipe, elle était définitivement éliminée, Ils avaient un problème mécanique et ne pouvaient pas tourner à droite, sauf que vers la fin du jeu, on s’est fait avoir par un qui a fait un tour sur lui même et a tourner à sa gauche qui était à sa droite avant, on a piqué un sprint de malade et on est passé par une porte ouverte ptdrrr Mon mari qui en plus les cherchaient quand on tournait à droite, il faisait son beau, plusieurs fois en plus lool il nous a fait courir et parfois nous séparer..

 

LES QUESTIONS

Les questions étaient plus ou moins facile, du style quelle est le nom de la fusée, ou quel est le deuxième homme a être allé sur la lune, ou quelles sont les mois d’été,.. C’était des questions avec en général trois choix de réponses.

LE DÉROULEMENT

Nous avions un plan où se trouvaient les balises , encore fallait t’il les chercher, car cela pouvait être n’importe où en l’air, sur une gouttière, sur un grillage, caché par un arbre,…

Nous avons trouvé notre première balise, mais elle était bloqué dix minutes, du coup pour ne pas perdre de temps, nous sommes allés ailleurs, et c’est la que l’on a vu nos premier robot… mon fils nous dit « il y a des robots », ils étaient loin mais venaient dans notre direction, je cris « oui c’est eux on fait demi tour, ils nous on vu et ils arrivent », ils marchaient, sauf que mon mari n’a pas compris, puis quand il a compris il a dit « ça va ils sont loin » et il a fait son beau, les robots se sont mis à courir et nous on a couru et on est revenu où se trouvait la balise, sauf que on avait tournée à une impasse à gauche (début du jeu et la panique, on pas réfléchis) on s’est caché près des voitures, on a attendu et j’ai dit à mes enfants, cachez vous derrière les voitures, et aller jusqu’à la balise, scannez là, les 10 minutes ont du passer, et effectivement, elles étaient passé.

Des fois, à des rues, on courait pour prendre une petite rue pour échapper aux robots et en face de nous on voyait des gens courir pour échapper aux robots aussi, on se retrouvait à se demander… où l’on passe? mais on attendait et hop la voie était libre. Vers la fin, ils ne courraient qu’après les familles qui avaient bientôt terminé, donc il suffisait de ne pas les suivre.

 

FIN DU JEU

Trois familles ont gagné car en fait il n’y avait pas qu’un seul extra terrestre, mais trois, on s’est tous réunis aux Arcades (là où se trouvent une place avec restaurants, commerce et arcades) , les trois équipes ont gagné un carton de bière locale, du thé, de la tisanes, ils ont pu se faire prendre en photo avec les extra terrestres. Le jeu s’est terminé avec un apéro (pizza et quiche), des jus de fruits, de l’eau et de la salvetat.

 

FATIGUÉS

Eh oui, on a marché dans toute la ville, on a parfois couru il faisait très très chaud plus de 37° je pense, mon mari a fini avec un mal de tête dû à la chaleur. Mais c’était une super après midi, les enfants ont adoré et nous aussi.

Publicités