Astuce, Nature, Non classé, Récolte

LES OYAS ET MON JARDIN

J’ai un père jardinier, qui ne m’a pas appris grand chose, et qui m’a beaucoup disputé car ce qu’il savait, je devais forcément le savoir (comment? par l’opération du st Esprit sans doute vu qu’il est croyant). Il a toujours eut un très beau jardin, tout ce qu’il plantait, poussait.

Moi c’était un peu la galère, mais je suis persévérante. L’année dernière, comme toutes les années, le jardin avait un peu poussé mais pas assez pour nous nourrir ou faire des conserves (merci aux marchés de Velleron et des alentours)

Le problème était principalement l’eau, oui j’arrosais au tuyau d’arrosage, tous les deux jours, mais la terre était quand même dure, et sèche. J’ai un terrain argileux, genre on essais de creuser en plein été, la terre est aussi dure q’une roche… Donc j’avais commandé mi août des oyas sur le site https://www.oyas.eco/content/20-boutique , je ne les ai reçu qu’en février, mais la boutique est sympa, c’est fait mains et avec l’histoire Covid et confinement… ça n’a fait que repousser.

Donc cette année, je me suis mieux organisée au jardin. J’ai planté mes oyas taille L, puis mes plantes à côté, sans faire attention aux écarts à mettre entre les plantes, comme conseillé un peu partout. J’ai rajouté aux plantes, en les mettant en terre, de la tourbes et de l’engrais mélangé et pour éviter les évaporations d’eau, j’ai mis des cartons, alors oui, ça fait pas très beau, mais j’avais vu des personnes qui mettaient de la paille, elles me disaient que des insectes nouveaux arrivés, comme des escargots avec une coquilles remontantes. Je ne voulais pas d’insectes qui puissent manger mes plants, après toute ces dépenses et ce travail, donc j’ai opté pour le carton, et ma foi, j’ai pas plus d’insecte que cela, pas d’escargot, ou autres… ça me semble bien fonctionné. Bon nous on a pas mal de carton, vu que l’on ne va plus en grandes surface depuis plus d’un an (on ne met pas nos masques), on achète tout sur le net, donc on a plein de carton, j’y met aussi des courriers, comme les courriers des élections par exemples…

P1000867

Et mes plants se portent à merveille, tout pousse, je remplis l’oyas tous les trois jours, quand il reste la moitié d’eau dans le pot, je pense pouvoir tenir sans remplir, une semaine au moins.
C’est pour cela que j’ai pris des tailles L, pour pouvoir partir au moins une semaine sans avoir besoin d’arroser. Dans le sud, les températures sont à plus de 45°, on frôle souvent les 50 donc les plantes doivent avoir de quoi boire. J’ai pris 22 oyas, toutes sont utilisés dans mon jardin, certaines sont mises en terre depuis mai, d’autres, juin et les dernières depuis juillet (pour les choux et courges pour l’hiver).

P1000866

Mon père a des gouttes à gouttes, j’aurai pu prendre cela au lieu des oyas, c’était moins cher, mais je voulais un arrosage régulier, et ne pas avoir à y penser tous les soirs ou le matin, ou l’oublier. L’oyas, c’est économique, et écologique, je suis persuadé que je met moins d’eau avec l’oya, qu’avec un goutte à goutte . En plus j’évite la maladie du cul noir pour la tomate, si on arrose de façon irrégulière la tomate, elle a le bas qui devient marron, avec les oyas, je n’ai pas ce soucis là, il y a pas trop d’eau, ou pas assez, il y a juste ce qu’il faut pour que la plante se développe et fasse des fruits.

J’ai déjà ramassé mes premières tomates et tomates cerise, mes courges sont plus grosses que l’année dernière et j’en ai déjà fécondées quelques unes, idem pour les courgettes, mes poivrons et aubergines poussent, les physalis commencent à faire des fruits, mes cardes et aromates s’épanouissent, …

Bon l’hiver, faut déterrer les oyas car le gel, peut casser ou fissurer le pot.. ça serait dommage, donc à la saison des pluies, en automne, je retirerais tous les pots pour pouvoir m’en resservir l’année prochaine, continuer et agrandir mon jardin.

Bon jardinage!