Cuisine, Non classé

SIROP DE POMME DE MARIE ANTOINETTE MULOT DERNIÈRE HERBORISTE FRANÇAISE

Adepte des recettes de Marie Antoinette Mulot, j’ai fait cette année mon sirop de pomme maison, à rajouter dans mes préparations pour affronter l’hiver, les virus et les maladies qui viennent avec…

La recette est tiré du livre « Apéritifs et digestifs naturel à faire soi-même » avec 180 recettes santé avec 80 fruits et 20 plantes médicinales de votre jardin ou de votre marché.

BIENFAITS DU SIROP DE POMMES

  • La pomme est laxative et coupe faim.
  • La cannelle est anti oxydante, anti bactérienne, anti inflammatoire, stimule le système immunitaire, et aide à la digestion.
  • Le sucre fournie l’énergie (à consommer avec modération).

 

Il se fait sur trois jours, en trois étapes.

INGRÉDIENTS

  • 1kg de sucre
  • 1kg de pomme pour 70cl de jus de pomme (sur le livre il y a écrit 70dl, ce qui faisait 700cl et donc 7000ml et donc 7 litre. 7litres pour 1kg de sucre, je trouvais cela vraiment peu pour un sirop mais surtout que 7 litres c’est énorme! j’ai donc fait 70cl et non 70dl).
  • Facultatif: un bâton de cannelle .

 

P2220491

RECETTE

1er JOUR

Épluchez les pommes bien mûres, les couper en morceaux avec trognon et pépins et passer le tout au mixeur (15 secondes vitesse 10 au thermomix). Réserver cette pulpe dans une bassine pendant 24h, à température ambiante.

 

P2220492.JPG

 

2ième JOUR

Le lendemain, avec l’aide d’une gaze presser la pulpe. Personnellement pour être sure que la pulpe ne sorte pas de la gaze et atterrisse dans la bassine, j’ai mis un chinois dessous pour filtrer la pulpe qui sortait.

 

P2220495

 

Laisser reposer le jus 24h .

3ième JOUR

Filtrer et peser le jus. Dans un saladier, verser le jus, et ajouter le sucre , 1kg pour 70cl (ou dl si vous faites comme Antoinette) de jus de pomme.

Faire cuire le sirop en ajoutant un bâton de cannelle, le liquide doit avoir une consistance de sirop.

 

P2220504

 

A la fin de cuisson, écumer, ôter le bâton de cannelle et laisser refroidir.

Passer (avec l’aide d’une passoire) pour enlever les morceaux qui peuvent rester, et mettre en bouteille lorsque c’est froid.

 

P2220514

 

Bonne dégustation! 

 

NOS AVIS 

Je ne retrouve pas le goût de la pomme, mais mon mari lui trouve un goût de cidre il aime bien. Peut être que j’y ai mis trop de sucre… je retenterais l’année prochaine avec  beaucoup moins de sucre.

 

Publicités
Non classé, Santé au naturel

SIROP DE CERISE, RECETTE DE MARIE ANTOINETTE MULOT

Ayant plein de cerise, j’en ai fait des compotes, des clafoutis, du guignolet, j’ai décidé de faire du sirop, la recette D’Antoinette Mulot, la dernière herboriste française qui avait reçu son diplôme en 1941, avant qu’on le supprime au profit des grosses boites pharmaceutiques… Se soigner au plantes, ne rapportent rien à l’Etat.

Pendant toute sa vie, Antoinette Mulot a partager ses recettes de soins, j’ai pris son livre à la bibliothèque « Apéritif et Digestifs naturels à faire soi-même« .

Les bienfaits de ce sirop de Cerise

  • Diurétique (il vous aide à faire pipi, cela peut donc être bénéfique pour les infections urinaires).
  • Contient de la vitamine A très bonne pour la vue, antioxydante, renouvellement de peau.
  • Contient de la vitamine C  Le pouvoir antioxydant de la vitamine C est indispensable à la protection des cellules. En effet, lors des réactions biochimiques ou par action d’agents extérieurs (infections, exposition solaire intensive, stress, alcool), il y a production de radicaux libres. Ces agents oxydants toxiques vont altérer les cellules saines et créer des dysfonctionnements qui aboutiront au vieillissement prématuré de ces cellules. Pour faire face à ces attaques radicalaires, l’organisme est doté d’un système de défense. La vitamine C en fait partie. De plus, elle est capable de régénérer d’autres antioxydants comme la vitamine E.

 

INGRÉDIENTS

 

1kg de cerise aigre (Montmorency), comme je n’en avais pas, j’ai pris les cerises que j’avais, et dont je me souviens plus du tout le nom… mais elles n’étaient pas aigre.

750g de sucre pour 500g de jus.

 

P1100008.JPG

 

RECETTE

Laver vos cerises à grandes eau. Les mettre ensuite dans un récipient et les écraser avec les noyaux, les réduire en purée. J’ai d’abord bien écraser les cerises et ensuite je les ai mixer 5 seconde vitesse 10 au thermomix, car même avec la force que j’ai, les réduire en purée naturellement c’était long et les noyaux ne s’écrasaient pas.

 

P1100014.JPG

 

Laisser macérer 36h (1 jour et demi). Au bout de ce temps, passer le jus à travers un linge (comme vous l’aviez fait pour la liqueur de coing pour ceux qui me suivent). Le jus doit être fluide.

 

 

Peser le jus, pour 500g ajouter 750g de sucre. Porter le tout à ébullition et laisser bouillir 2 minutes (comme le sirop de menthe, si vous vous souvenez).

 

P1100019

 

Retirer du feu et écumer  avec un écumoire ou une passoire (écumer c’est enlever les impuretés du dessus, la mousse qui se forme). Laisser refroidir.

 

 

J’ai filtré avant d’embouteiller, pour être sure qu’il n’y avait plus d’impureté, et que le liquide soit le plus propre possible.

Se conserve au frais un bon mois.

MON AVIS

  • Ce que j’aime

C’est un très bon sirop, à faire avec des cerises cueillis du jour c’est mieux, et de préférence des cerises avec un bon goût de fruit, bien juteuse, vous aurez plus de jus.

  • Ce que j’aime moins

J’avoue quand j’ai vu qu’il fallait laisser la mixture 36h, j’ai eut peur que les fruits tournent car chez moi, dans la maison il faisait un peu chaud, mais finalement ça a été, par contre, je ne le laisserais pas plus de 36h, après ça devient aigre je pense. A ne pas faire je pense avec de forte chaleur car ça tournerait vite.

Cuisine, Santé au naturel

SIROP DE MENTHE DE MARIE ANTOINETTE MULOT, DERNIÈRE HERBORISTE FRANÇAISE

Le métier d’herboriste n’existe plus depuis 1941, depuis que les grosses boites pharmaceutiques l’ont fait disparaitre pour vendre leurs médicaments chimique.

Cependant, Antoinette Mulot nous a laissé ses livres et ses recettes, pour que nous puissions continuer de nous soigner comme nous le souhaitions, je vous le recommande Apéritifs et Digestifs naturel à faire soi même.

C’est la saison de la menthe et j’en ai plein mon jardin, donc je l’ai cueilli et j’ai directement fait le sirop, vous pouvez cependant la faire sécher, pour en avoir toute l’année. Vous aurez une bouteille et demi de sirop, elle se conserve deux mois maximum au frais (en été si vous la laissez dans la cuisine des petites apparitions de moisissure arriveront en quelques jours, vous pouvez filtrer et la mettre au frais, normalement ça n’altère pas le goût)

J’ai beaucoup donné de recette d’alcool avec leurs bienfaits, mais je pense aussi aux enfants avec ce sirop aux multiples vertus, il est aussi parfait pour les adultes, c’est une boisson rafraîchissante pour petits et grands.

 

Les bienfaits de ce sirop de menthe :

  • Aphrodisiaque (quand je vous disais que c’était parfait pour les adultes, les personnes âgées n’ont plus besoin de viagra pour continuer d’aimer leur partenaire).
  • Supprime les malaises
  • Supprime les envies de vomir, les coliques.
  • Efficace contre les ballonnements et les gaz intestinaux.
  • Tonique, à ne pas prendre le soir avant d’aller dormir, la menthe peut perturber le sommeil.

Attention, cet article ne remplace pas l’avis d’un médecin. 

INGRÉDIENTS

  • 100g de feuilles de menthe poivrée fraîche ou 50g achetés chez votre pharmacien, si vous avez la chance d’avoir une herboriste près de chez vous, ou au marché parfois on en trouve. Sinon vous pouvez en planter, ça ne demande aucun entretien, mais ça pousse vite et ça s’étale.
  • 1kg de sucre
  • 1 litre d’eau.

 

 

P1090327.JPG

 

RECETTE

Hacher les feuilles de menthes (avec un ciseau, un couteau ou à la main, c’est pour libérer les saveurs de la feuilles).

Dans un Bocal, mettre les feuilles de menthe en morceaux et verser un litre d’eau bouillante (j’ai fait cuire dans une bouilloire c’était parfait). Fermer le récipients et laisser infuser 24h.

 

P1090329.JPG

 

Le lendemain, passer le liquide dans une passoire et dans un autre récipient, cette étape sert à séparer la menthe, en macération, de l’eau.

Incorporer le sucre en le faisant fondre lentement. Laisser bouillir 2 minutes.

 

P1090338.JPG

 

Retirer du feu et attendre que le sirop refroidisse.

Filtrer pour obtenir un liquide limpide.

Mettre en bouteille. Se garde au frais un bon mois ou deux. J’ai récupéré des bouteilles de vin, cidre ou pétillant aux pommes (style champomy).

 

 

MON AVIS

  • Ce que j’aime

La recette est simple et économique (lorsque l’on a de la menthe chez soi ou qu’on en trouve dans la nature), et elle est efficace aussi bien pour tenir éveiller (je carbure à ça en ce moment tellement je suis crevée, vu que je n’aime pas le café, j’ai enfin trouvé un truc pour carburer). Ici toute la famille a adorée, c’est une boisson vraiment rafraîchissante, qui a un bon goût de menthe, comme si on mangeait directement les feuilles.

  • Ce que j’aime moins

Il y a beaucoup de sucre, mais c’est un sirop, c’est normal, on pourrait je pense enlever facile 200/300g mais pas plus, le sucre apporte aussi le côté conservateur et apporte un peu d’énergie immédiate.

Alcool, Santé au naturel

LIQUEUR DE SAUGE

Mon père qui m’apprend un peu les plantes, me raconta une anecdote. Alors qu’il n’avait que trois ans à l’époque ( an 1941/1942), sa mère se coinça la main très fort, prise d’un malaise, on lui servit un verre de liqueur de sauge (ce que l’on donnait dans des cas de malaise pour revigoré). Le verre resta sans surveillance quelques minutes le temps de remettre la bouteille d’alcool à sa place, bien rangé, mon père en profita pour boire le verre de liqueur de sauge. Une anecdote qui fait encore rire de nos jours.

Il m’expliqua donc les vertus de ce breuvage, et me cueillit les fleurs en me les faisant goûter ( la fleur de sauge est très sucré, avec un arrière goût de sauge vers la fin, mais c’est pas mauvais). Je décida donc de faire ma liqueur de sauge, comme j’avais fait mon coudounat pour soigner: https://emilievousdittout.blog/2018/01/09/coudounat-liqueur-de-coing/

Les bienfaits de cette préparation (Je rappelle que l’alcool est dangereux pour la santé, à consommer donc avec une forte modération, un mini verre suffit à avoir les bienfaits escomptés. Cet alcool est déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes aillant des soucis neurologique et aux personnes épileptiques, et bien évidemment aux enfants. Ne mélanger pas alcool et médicament, si le problème persiste consulter un médecin):

  • Boisson tonique un mini verre suffit à redonner un coup de booste. Eviter de boire le soir, pour ne pas perturber votre sommeil.
  • Aide à la bonne digestion, à prendre en fin de repas
  • A l’instar du bon vieux grog en cas de rhume ou d’angine, la liqueur de sauge vous remettra vite sur pied.
  • Régularise le cycle menstruel
  • Régulateur pour la ménopause.
  • Antidiarrhéique (constipe un peu, donc pas en boire beaucoup)
  • Antiseptique intestinal, c’est à dire qu’il tuerait tout virus, microbe dans les intestin. Si antiseptique dans le corps, je pense qu’il peut aussi être utiliser sur une plaie, ou un bobo pour enfant sur la peau, si vous n’avez pas d’alcool pour désinfecter.

 

Passons maintenant aux recettes.

INGREDIENTS

  • Dix tiges et fleurs de sauge.
  • Dix morceaux de sucres
  • Un litre d’eau de vie.

 

 

P1090001

 

RECETTE

 

Dans un récipient fermé, ajouter les hampes et les fleurs, le sucre, l’eau de vie et laisser infuser deux semaines.

 

P1090004

 

Au bout de deux semaines filtré, votre liqueur est prête. Mettre en bouteille, avec une étiquette indiquant liqueur de sauge, la date, et les bienfaits.

 

 

Vu que ces boissons sont faites avec de l’alcool, vous n’aurez pas de soucis de conservation, vous pouvez les garder des années et des années, mon père a encore de la liqueur de coing qui date de ses parents, il a 79 ans ses parents sont mort il y a plus de 40 ans.

Une autre recette prise sur le livre de la dernière herboriste française Marie Antoinette Mulot: « APERITIFS ET DIGESTIF A FAIRE SOI MÊME » Elle est décédé depuis quelques années, mais elle a laissé derrière elle, tout un savoir sur la santé au naturel, je vous conseille ce livre, il n’y a pas que de l’alcool, vous y trouverez aussi des recettes de sirops, si vous avez un jardin, ou une herboristerie, pharmacie pas loin de chez vous, ou que vous avez l’occasion de trouver des plantes dans la nature, prenez ce livre et soignez vous, vous et votre famille.

 

INGRÉDIENTS 

  • 1 litre d’alcool à 80°.
  • 6 feuilles de menthe poivrée
  • 2 poignées de feuilles de sauge sèche
  • 500g de sucre.

 

RECETTE

Dans un récipient hermétique, faire infuser la sauge et la menthe dans un litre d’alcool, pendant dix jours.

Le onzième jour, filtrer et préparer un sirop de sucre (faire chauffer le sucre avec un peu d’eau), incorporer le sirop tiède à votre infusion.

Mettre en bouteille, avec une étiquette indiquant liqueur de sauge, la date, et les bienfaits.

 

MON AVIS

  • Ce que j’aime:

Je n’aime pas l’alcool, mais je trouve cette alternative pour soigner, bien meilleure que des médicaments. Comme le grog à l’époque, c’est une alternative que beaucoup d’adultes devraient apprécier. Une petite gorgée même devrait suffire, surtout ne vous servez pas un grand verre.

Le livre de Marie Antoinette Mulot, donne des recettes de sirops, pour enfant, donc sans alcool, et super bon.

Mon mari et mon père ont gouter la première version de la recette, ils l’ont trouvé très bonne, mon père m’a dit « normalement faut que se soit beaucoup plus fort encore car ça doit réveiller un mort », la deuxième recette est donc peut être un peu plus tonique.

  • Ce que j’aime moins: 

Dommage j’aime pas l’alcool.