Cuisine, cuisine orientale, Non classé

KEBDA MCHERMLA / FOIE D’AGNEAU

Je n’avais jamais préparé de foie, j’en avais bien sur déjà mangé chez mes parents petite. Je me souviens petite, on mangé souvent du foie, ou du coeur, une fois par semaine, pour nous maintenir un régime équilibré et nous apporter des vitamines A, B9, Zinc et Cuivre.
L’auteur du livre nous explique que le carvi est une épice très utilisé en Algérie car elle possède des vertus antispasmodique (calme, et empêche les convulsion), diurétique (fait uriner), stimulant et purifiant et qu’elle facilite la digestion.

Lorsque j’ai vu cette recette de foie sur le livre « ma cuisine algérienne » de Shérazade Laoudedj, je me suis dit que c’était l’occasion que j’en cuisine.

 

INGRÉDIENTS pour 4 à 6 personnes

  • 500g de foie d’agneau ou 4 foie
  • 5 gousses d’ail
  • 1 piment fort ou du poivre (j’ai pris du poivre)
  • 1 cuillère à café de carvi (Kerwiya en Algérien)
  • 1 cuillère à café de poivre rouge
  • 1/2 verre d’eau (environ 50/60g)
  • 4 cuillère à soupe d’huile (j’ai mis de l’huile d’olive)
  • 1 cuillère à café de vinaigre (j’ai mis du balsamique)

 

 

P1530006.JPG

 

RECETTE 

En premier lieu on fait ce qu’elle appelle une dersa, c’est un mélange d’épices et de condiments. Dans un mortier, piler l’ail, le piment, le carvi, le poivre rouge, le sel et diluer avec le demi verre d’eau.  Ensuite faire revenir cette sauce dans 3 cuillères à soupe d’huile, pendant 5 minutes.

 

P1530009.JPG

 

Dans une deuxième poêle, à petit feu, faire revenir les tranches de foies dans une cuillère à soupe d’huile. Lorsque le foie est doré, le couper en petit dés et le mettre dans la poêle où se trouve la dersa.

 

 

On mélange bien le foie et la dersa et on laisse mijoter à petit feu et couvert pendant 30 minutes.

 

P1530015.JPG

 

En fin de cuisson, arroser de vinaigre et servir chaud.

 

P1530034.JPG

 

Bonne dégustation.

MON AVIS

Le plat a été apprécié chez moi par mon mari et moi, comme c’est un plat qu’on mange pas souvent, on a trouvé cela bon et original.
Mais les enfants ont eut du mal, mon fils a dit « c’est bon » mais quand ma fille a dit que c’était du foie, il l’a trouvé moins bon. Et ma fille n’a pas aimé, elle n’aime pas le foie, ils en ont mangé mais n’ont pas fini leurs assiettes.
J’en referais certainement pour mon mari et moi, un jour où les enfants seront pas là.

Publicités
cuisine orientale, Non classé

MOUSSE À DJOUZIA

Je me régale à faire des recettes originales avec le livre « ma cuisine algérienne » dont l’auteur est Shérazade Laoudedj. Celle ci j’ai quand même modifié les quantités de sucre, je met l’original, et la mienne. J’adore le sucré, mais sincèrement vu la quantité qu’il y avait de sucre à la base, je me suis dit que ça allait nous écoeuré.

La Djouzia est une confiserie qui s’apparente au nougat aux noix et qui est très prisée à Constantine. Elle se prépare traditionnellement au bain marie sur des charbons pendant 2 heures.

 

INGRÉDIENTS pour 4 personnes

  • 3blancs d’oeuf (environ 90g) + 1 pincée de sel pour les monter.
  • 100g de miel (recette originale :250g)
  • 100ml de sirop, c’est du sucre et de l’eau en même quantité (recette originale 250ml)
  • 250g de noix concassé.

 

P1560004.JPG

 

 

RECETTE

Monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Laisser battre, tout au long de la préparation.

Faire chauffer le miel jusqu’à ébullition. Le verser sur les blancs en neige, tout en continuant de les battre, ajouter ensuite le sirop tout en fouettant. Gouter pour voir si le goût vous convient.

 

 

Battre jusqu’au refroidissement complet du mélange.

Laisser sécher le mélange au bain-marie, si c’est pour déguster le lendemain.

Ajouter les noix concassés avant de servir.

 

P1560007.JPG

 

Bonne dégustation. 

MON AVIS

C’est bon, mais ça avait un fort goût de miel, c’est aussi très sucré, même si ici on a tous aimé, on a trouvé que c’était vraiment trop sucré, une prochaine fois, je mettrais beaucoup moins de miel, et beaucoup moins de sirop, ou alors je mettrais que l’un des deux.

cuisine orientale, Non classé

CRÊPES FOURRÉES/ MAHDJOUBA RATÉE MAIS BONNE QUAND MÊME

Le 2 février on fête la chandeleur, jour des crêpes et pour une fois, je me suis dit que des crêpes Algériennes pour changer ça serait pas mal. Elles sont salées, mais sincèrement, j’en ferais aussi des sucrées tellement j’ai apprécié la pâte je me suis dit que ça pouvait faire salé et sucré, à la pâte à tartiner humm. La recette vient toujours du livre « ma cuisine algérienne » de Shérazade Laoudedj, c’est mon livre de chevet en ce moment, tout me donne envie!!! mais j’essai d’y aller molo après les fêtes.

Cette recette est équilibré, féculent, et légumes rien de plus, on peut rajouter de la viande si on le souhaite ou d’autre chose, mais ici j’ai suivi la recette de Shérazade, sauf pour l’étape crêpe où j’ai eut du mal à l’aplatir sans que la farce intérieur ressorte de tout côté, donc mes crêpes sont plus épaisses que les siennes, ça fait un peu sandwich ou feuilleté, si vous êtes une super cuisinière, alors n’hésitez pas à l’aplatir le plus possible!
Il faut compter 2h entre préparation et cuisson.

INGRÉDIENTS POUR LA FARCE pour 8 personnes

  • 4 Oignons
  • 1 gros poivrons ou 2 moyen (rouge, jaune, orange ou vert )
  • 1 tomate fraîche ou 1 cuillère à soupe de concentré de tomate (moi j’ai pris quelques tomates congelées que j’avais).
  • 2 cuillère à soupe d’huile
  • 1 cuillère à café de poivre noir.
  • Facultatif : 1 piment fort et 1 petit morceau de graisse séché (j’ai regretté de pas avoir gardé du jus de poulet que j’avais fait dernièrement).

 

 

p1570031

 

Émincer les oignons et couper les poivrons en dés. Mélanger la graisse et le poivre, et piler si on rajoute le piment fort.

Dans une poêle, mettre l’huile, les oignons et le poivron et faire dorer quelque minutes. Ajouter le mélange graisse, piment et poivre.  Faire mijoter 20  minutes à couvert.

 

p1570042

 

Ajouter la tomate ( ou le concentré de tomates dilué dans 1/2 verre d’eau), rajouter 1/2 verre d’eau. Continuer de cuire pour réduire la sauce. Réserver.

INGRÉDIENTS POUR LA PÂTE pour 8 personnes

  • 750g de semouline (c’est de la semoule très fine, j’ai trouvé la mienne dans une épicerie orientale, en demandant au monsieur qui gérait la boutique, je sais pas si on en trouve en grande surface, j’ai pas été voir, je préfère acheter chez ce monsieur, je lui prend d’autres choses).
  • 250g de farine
  • sel
  • Un peu d’huile pour faire les boules.

 

Dans un saladier, tamiser la semouline et la farine, former un petit creux au centre et ajouter le sel.

Petit à petit, verser un peu d’eau (environ 2/3 verres, à voir en fonction de la pâte) tout en travaillant la pâte, elle doit être souple et non collante. Laisser reposer 30 minutes couvert d’un torchon.

 

p1570036

 

Verser de l’huile sur vos mains et former des boules. Les portions doivent avoir la taille d’une mandarine. Mettre la pâte entre le pouce et l’index réunis pour vérifier la taille.

Sur un plan de travail, verser un peu d’huile (Étape très importante, sans cela, la pâte collera au plan et sera plus difficile à retirer lors de la formation des crêpes). et aplatir avec sa main, les boules. La pâte doit être très minces, la plus mince possible car on va rabattre les côtés. Ne pas faire comme moi, c’est trop épais (même si c’est bon).

Au centre placer une cuillère à soupe de farce et rabattre chaque côté de sorte que cela forme un carré et refaire cette opération pour toutes les autres portions.

 

 

Faire cuire 5 minute de chaque côté, dans une crêpière huilée (traditionnellement cela se fait dans un plat en terre cuite ou en fonte). A l’origine la crêpe doit être feuilleté et bien dorés.

 

 

Bonne dégustation!

MON AVIS

Vous voyez j’ai loupé l’étape rendre la pâte mince, le soucis que j’ai rencontré c’est que la farce sortait et j’avais des trous dans la crêpe… bref j’ai fait comme j’ai pu. Et pour la taille des boules, je les ai fait trop grosse aussi.

 

p1570059

 

Malgré mon ratage toutes les crêpes sont parti, et j’ai regretté de ne pas en avoir fait à la pâte à tartiner . Elles étaient bonnes, la pâte et la farce, cela m’a fait un peu pensé à un sandwich au légume. Mes enfants en ont mangé en rentrant de l’école pour le goûter , et mon mari et moi pour le repas.

Cuisine, Non classé

OMELETTE AUX OIGNONS / TISEN N ZALEM

Je suis toujours sur le livre de Sherazade Laoudedj « ma cuisine algérienne » auteur du blog « les joyaux de Sherazade ». Ses recettes me donnent toute envies, un jour où j’avais pas trop le temps de cuisiner, j’ai fait celle ci, et je n’ai pas été déçue, 10 minutes de préparation et 10 minutes de cuisson. A l’origine la recette est pour deux, mais je l’avais doublé vu qu’on est 4.

 

INGRÉDIENTS pour 4 personnes

  • 8 Oeufs
  • 2 oignons rouge
  • 2 gousses d’ail
  • 1 botte de persil
  • 50g de fromage frais (St morêt, kiri, marque magasin,.. ou du Takemarit, c’est du fromage de chèvre traditionnel algérien, originaire de ghardaïa ou Naama)
  • Olives noires dénoyautées (à l’origine c’est des olives vertes, mais j’avais pas).

 

P1510008.JPG

 

RECETTE

Peler et hacher l’ail et l’oignon en dés. Les faire dorer à la poêle avec de l’huile (pour ma part j’ai mis de l’huile d’olive), puis ajouter une pincée de sel et un peu de persil ciselé.

Dans un saladier, mélanger les oeufs, les olives coupées en rondelles, avec le reste du persil ciselé.

Ajouter le fromage (ou le takemarit), l’oignon frit et l’ail. Fouetter la préparation et verser une louche dans la poêle et faire cuire. L’épaisseur de l’omelette doit être très fine, comme une crêpe française.

 

 

Bonne dégustation

MON AVIS 

C’est très bon, accompagné de féculent et de légume et on a un repas complet. Cette recette est un plat typique de la région de Mzab. Le Takemarit est servi lors des fêtes et cérémonies familiales, il est un signe de bienvenue pour les invités, on le trouve peut être dans les épiceries arabes.

Cuisine, Non classé

COCA ALGÉRIENNE OU PIZZA ALGÉRIENNE RECOUVERTE.

J’ai découvert un très jolie livre à la bibliothèque sur la cuisine Algérienne: Ma cuisine Algérienne de l’auteur du blog « Les Joyaux de Sherazade. », en le feuilletant, des recettes me donnaient envie de les faire, dont celle ci. J’ai commencé la pâte le matin, pour le repas du soir car la recette est quand même longue, 40 minutes de préparation, 2h30 de repos et 40 minutes de cuisson, un total de 3h50.

INGRÉDIENTS pour 8 personnes

LA PÂTE

  • 500g de farine
  • 250ml de lait tiède (à température ambiante)+ 1 cuillère à soupe pour la dorure.
  • 120g de beurre mou
  • 100ml d’huile
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 12g de levure fraîche ou 1 cuillère à soupe de levure sèche boulangère.
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre, j’ai mis du balsamique, je n’avais que ça.
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 oeuf + 1 jaune pour la dorure
  • Olives noires (pour la présentation).

 

P1510005.JPG

 

RECETTE

 

Dans un saladier, verser le lait, le beurre très mou et l’huile, fouetter.
Pour le beurre j’insiste pour qu’il soit très mou car dans cette étape, le mien était encore un peu dur et j’ai mis du temps à l’incorporer.

 

P1510010.JPG

 

Incorporer les levures, le vinaigre, le sel, le sucre et l’oeuf et mélanger. Tamiser la farine et l’incorporer petit à petit, la pâte doit être homogène, l’auteur explique que si on la travaille trop elle risque de devenir élastique. La filmer et la laisser reposer 1h30 à 2h.
Former ensuite 2 boules et continuer le repos 1h.

 

P1510011.JPG

 

Pendant ce temps préparer la farce.

 

 

INGRÉDIENTS POUR LA FARCE

  • 2 oignons
  • 5 gousses d’ails
  • 3 tomates (j’ai pris des tomate roma que j’avais congelé cet été, comme elles sont petites, j’en ai mis plusieurs).
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de tomate concentrée
  • Thym et persil séchés ou frais
  • 1 cuillère à café de ras el-hanout
  • 1 cuillère à café de piment rouge fort ou de harissa
  • Sel et poivre
  • Facultatif : blanc de poulet (j’ai pris du jambon de poulet).

 

 

P1510037.JPG

 

RECETTE DE LA FARCE

Peler et râper les oignons et les gousses d’ail. l’auteur conseille de ne pas peler les tomates, mes tomates roma étaient déjà pelé, certaines tomates ont des peaux plus dures que d’autres, donc à faire selon les tomates et selon les goûts. Hacher les tomates.

Chauffer l’huile dans une poêle et mettre les oignons, l’ail, et le poulet coupé en dès, laisser dorer 5 minutes.

Verser ensuite le hachés de tomates, le concentré, les herbes et les épices, saler et poivrer. Faire mijoter jusqu’à disparition totale du liquide, pour ma part, il n’y avait pas du tout de liquide.

 

P1510038.JPG

 

MONTAGE

Préchauffer le four. Soit sur une feuille de papier sulfurisé(40cm X 30cm), soit sur deux  feuilles de silicone (j’ai utilisé un moule à génoise plat avec rebord et une feuille silicone), prendre la pâte et la séparer en deux boules.

Aplatir la première boule sur l’une des feuilles, Verser la farce par dessus en laissant de chaque côté une marge sur le bord afin de pouvoir coller la deuxième pâte par dessus.

 

P1510039.JPG

P1510040.JPG

Aplatir la deuxième  boule et la placer sur la farce, dorer à l’aide d’une pinceau, avec un jaune d’oeuf mélanger à une cuillère à soupe de lait. Couper des petites parts et déposer sur chacune d’entres elles une olive.

 

P1510045.JPG

 

Mettre au four 35 minutes et si c’est pas cuit, vérifier la cuisson au fur et à mesure. J’ai mis le maximum conseillé dans le livre 40 minutes, la coca était un peu trop cuite, cependant elle était quand même très bonne.

 

 

MON AVIS

Ici on a tous adoré, c’était excellent, ça se mange facilement, même si la mienne était trop cuite, je n’aurai pas du la laisser 40 minutes, je pense que 35 minutes suffit largement. C’est une pizza recouverte, la pâte est bonne et la farce aussi.
Je vois bien pour un apéro, un apéritif, je compte la refaire souvent même si c’est long .