Nature, Non classé

LA MÉTHODE BISOU OÙ L’ART DE N’ACHETER QUE LE NÉCESSAIRE

La méthode BISOU est une méthode que l’on utilise lorsque l’on souhaite faire un achat, cela nous permet de réfléchir à la nécessité ou non de l’objet, l’habit, l’accessoire, l’électroménager, le jouet,….

Suite à mon rangement avec la méthode Konmari et à ma prise de conscience de tout ce que j’avais emmagasiner chez moi, j’avais fait un tri, que je n’ai toujours pas fini, c’est pour dire l’accumulation… L’important pour moi était de ne pas retomber dans l’enfer de la surconsommation, et de n’acheter que le minimum.

 

LES CRÉATRICES DE LA MÉTHODE BISOU

Les deux créatrices Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken, ont ouvert aussi une page Facebook Gestion budgétaire, entraide et minimalisme, les membres se surnomment entre elles, les licornes. Je suis moi même inscrite sur cette page facebook depuis pas mal d’année, et même en ayant changé de compte, c’est l’une des premières page où je me suis inscrite, bien que je ne participe pas beaucoup, c’est une page que je conseille pour ceux qui ont facebook. Beaucoup de personne viennent y mettre leur budget et se font aidé des membres pour réduire certains barèmes qui peuvent être réduit (on ne parle pas du loyer, des assurances, du tel, … ). Ceux qui peuvent être réduit sont les courses, la plupart du temps.

Marie et Herveline ont aussi coécrit un livre ensemble J’arrête de surconsommer ! – 21 jours pour sauver la planète et mon compte en banque ! qui existe aussi en format kindle et est disponible dans l’abonnement kindle sur Amazon . Bon effectivement, Amazon n’est pas très apprécié en ce moment, mais faut avouer que le format kindle évite d’acheter le livre qui nous encombrera par la suite (ben oui, que faire des livres que l’on achète après? ma mère en achetait cinq par mois, son grenier en est rempli et moi j’en achetais aussi et je me retrouve avec plein de livre…). De plus le format kindle au moins il évite d’attendre, et de couper des arbres pour faire des livres, bref c’est plus écologique. Amazon propose un abonnement kindle, et ce livre est dans l’abonnement!

Revenons à leur livre, ces femmes ont à coeur d’aider les gens à consommer différemment pour la planète mais aussi pour éviter que l’on se retrouve avec un compte en banque dans le rouge.

MÉTHODE BISOU

La méthode BISOU est simple, elle se résume à se poser les bonnes questions lorsque l’on souhaite acheter quelque chose (ça marche pour tout achat), mais pas pour toute les personnes qui  ne savent pas déterminer leur besoin, l’utile, et le superflu.

Ex: Mon mari s’est acheté une caméra pour son prochain film, alors qu’il en avait déjà une qui lui avait permis de faire son premier court métrage et deux documentaires. Il en avait pas un réel besoin, ni une réelle utilité vu que son ancienne caméra aurait pu servir. C’est un consommateur donc il a voulu se l’acheter, et pour cela il a vendu sa première caméra, a rajouter de l’argent pour se payer sa caméra actuelle. Cette méthode ne lui aurai pas servi car dans sa tête il est persuadé d’en avoir BESOIN car on ne lui a jamais appris ce qu’était un réel BESOIN (cela fait parti de l’éducation, à vous parent à l’apprendre à vos enfants).

Le besoin de base est manger, boire, dormir. On aurait besoin de nourriture, d’eau, et d’un matelas (lit). Cependant on a aussi besoin d’un toit, peu importe l’espace, du moment que l’on ai un abris pour se protéger des intempéries (pluie, froid, neige, chaleur,…) et d’un chauffage pour l’hiver. Pour nous faciliter la vie, on a besoin d’une salle d’eau, de toilette, cuisine avec cuisinière, four.

Pour économiser l’eau, le lave vaisselle n’est pas un besoin, et sera rangé dans la catégorie Utile. Le téléphone n’est pas un besoin, mais il est utile, en cas de panne, d’accident, pour parler avec nos proches (famille, amis) qui habitent loin, … Internet aussi est utile.

La voiture par exemple dans certaines villes, ne sera pas utile, avoir une voiture à Paris ne servirait pas à grand chose vu comme la ville est desservie en transport en commun, si besoin on peut la louer, mais vu les bouchons, se serait plus une perte de temps et d’argent qu’autre chose. Mon frère s’est fait voler sa voiture sur Paris la première année, après il n’avait plus de voiture du tout et s’en est très bien sorti. Dans les villes et les campagnes, la voiture sera un Besoin, personnellement j’habite en campagne, il n’y a ni boulangerie, ni pharmacie, ni docteur, ni commerce, .. rien dans mon village. Si je souhaite autres choses que des légumes et des oeufs, je dois prendre la voiture. Il y a un bus qui passe en période scolaire le matin vers 7h et un autre à 8h , à 13h et le soir à 17h et 18h30. Si je devais prendre les transports en commun, je perdrais un temps énorme, puis ça serait pas pratique si je veux m’acheter un meuble ou un four, ou autre…

Bref il faut savoir catégoriser Nos Besoins, et l’Utile  et le Superflu.

 

♥ B comme BESOIN:

À quel BESOIN cet achat répond t-il? En ai-je réellement BESOIN? Puis-je m’en passer? ex: Ai-je BESOIN de cet habit? de cette assiette? de ce téléphone? N’ai je pas déjà une veste à la maison? n’ai je pas déjà assez d’assiettes? mon téléphone marche encore en ai je besoin d’un autre?…

I comme IMMÉDIAT

Puis-je attendre quelques jours avant de l’acheter? En ai-je BESOIN IMMÉDIATEMENT? Est ce que cela peut attendre? Puis-je me le permettre?
Il faut attendre quelque jours et répondre aux questions suivantes. Cette étape là évite les achats spontanée qui sont souvent des acquisitions superficielles.

  • ex: Mon four a pété au mois d’avril, j’ai dit à mon mari « l’été va arriver, il va faire si chaud que l’on ne pourra pas allumer le four (on a pas la climatisation chez nous et l’été il fait 30 le matin et 34/36 ° le soir) , donc on a plus besoin de four jusqu’à octobre ou novembre ».
  • Une amie avait besoin d’une surjeteuse (une machine pour la couture), elle ouvre sa société, et la machine qu’elle souhaite coute chère, 1000 euro, je lui ai dit « d’autres l’on trouvé à 500 euro sur leboncoin, achète la d’occasion, ça te fait baisser de moitié le coût ».
    N’hésitez pas à acheter d’occasion si vous avez un besoin urgent et que vous n’avez pas le budget.

S comme SEMBLABLE

N’ai je pas un objet SEMBLABLE à la maison? N’ai-je pas un article qui aurait la même utilité?

  • ex: Une amie m’a posé l’autre jour la question « j’aimerai m’acheter le thermomix, mais je sais pas si j’en aurai l’utilité, car j’ai déjà un robot et je cuisine qu’à la marmite », je lui ai répondu « j’ai le thermomix, mais sincèrement, si tu as un robot qui t’aide pour les pâtes, et que tu cuisines à la marmite, non tu n’en aura aucune utilité ».

 

♥  O comme ORIGINE

Quelle est l’ORIGINE de ce produit? Où a t’il été fabriqué? Dans quelle condition?
Il faudra regarder les étiquettes, parfois se renseigner sur internet pour connaître la provenance. Certains habits sont fabriqué dans des pays pauvres où les gens sont maltraités. Les téléphones, ordinateurs et autres sont souvent fabriqués dans de mauvaises conditions.

  • Ex: Je n’achète plus de produit à l’huile de palme à cause de la déforestation, et je ne compte plus acheter (après que j’ai fini mes huiles de coco) d’huile de coco à cause de la maltraitance animale, j’essai d’éviter des achats fabriquer dans de mauvaise condition mais … c’est pas toujours facile.

 

♥ U comme UTILE 

Cet achat m’est-il UTILE? m’apportera t’il un confort primordial? Comment faisais-je avant pour m’en passer?

  • Ex: Le lave vaisselle, c’est un achat que je pourrais me passer, mais qui peut me faire gagner du temps, et de l’argent car faire la vaisselle à la main me fera utiliser beaucoup plus d’eau que le lave vaisselle.
  • Le four, je n’en ai plus, mais du coup, je suis limité pour faire mes gâteaux et gratins, donc je  vais devoir en racheter un, sauf que nous envisageons de le prendre à bois ou solaire pour pouvoir faire notre cuisine même en panne d’électricité, ou si un jour on ne puisse plus payer nos factures (sait on jamais…)
  • Un autre exemple pour ceux qui achète le dernier téléphone, est-il utile? apporte t’il un confort primordial? (Je garde mes téléphones en moyenne 5 ans jusqu’à ce que leurs batteries me laissent tomber, j’espère que mon dernier me dura plus longtemps, sincèrement ils ne sont pas si différent d’un téléphone dernier cris). 

 

Cette méthode BISOU a fait ses preuves, on tend vers une démarche minimalisme et zéro déchet. Nous devenons donc plus des consommateur mais des consom’acteur. Une économie réelle se fait sentir après et une sensation de légèreté.
Au moment de faire ses courses, il ne reste plus qu’à se poser les bonnes questions pour faire de grosses économies et changer notre façon de consommer.

Publicités