Séjour, Visite

ABBAYE NOTRE DAME DES CHÂTELIERS

Notre dernière soirée sur l’île de Ré, nous avons voulu faire un tour en voiture, voir un peu les paysage une dernière fois.

En revenant de Rivedoux, nous avons été attiré par cette ruine, la nuit commencé à tombé et nous trouvions ce monument magnifique.

 

P1770020

 

Nous nous sommes garés et nous avons avancé vers cet endroit magique, je ne saurais expliqué, mais ce lieu en plus d’être attractif, et aussi apaisant et serein, nous avions envie de rester, malgré la nuit qui arrivait bien vite.

Nous avons admiré cette Abbaye sur toute ses coutures, dans tous les coins. Une plaque explique son histoire, nous l’avons lu car nous étions intéressé et curieux de voir cette bâtisse si jolie, avec des énergies tellement positives que nous voulions en savoir plus.

 

P1770023.JPG

 

Nous avons aussi été sur internet, pour des compléments d’information.

C’est une ruine d’Abbaye cistercienne (ordre monastique, c’est tout simplement des moines). Fondée en 1150 par des moines cisterciens et leur abbé avec l’autorisation du seigneur local Elbe de Mauléon.

Elle connaîtra une première destruction par la flotte Anglaise en 1294, puis sera reconstruite par la suite.

Deuxième et troisième destruction pendant la guerre de cent ans (1357 à 1453 opposant les familles royales Plantagenêt et les Valois) une en 1388 et une autre en 1462.

Quatrième destruction en 1574 pendant les guerres de religion, les Huguenots dévastent l’Abbaye et les moines cisterciens l’abandonnent.

En 1625, des pierres sont récupérées pour construire le Fort de la Prée. Le reste des ruines sera placé sous la compétence des Oratoriens (sociétés de vie apostolique (relatif aux apôtres) catholique), qui transforment le choeur de l’ancienne Abbaye en Chapelle et la dédient à Saint Laurent, jusqu’en 1793.

Au fur et à mesure des années, l’Abbaye se détériorera peu à peu mais elle servira d’amer (point de repère fixe utilisé pour la navigation des bateaux) car la façade de l’abbatiale sera longtemps peinte en noir et blanc.

Les ruines de l’Abbaye sont restaurées en 1997 par le conseil général de la Charente Maritime.

 

Le temps se rafraîchissait et pourtant, il y avait des endroits, notamment sur le chemin, où se trouve une plaque marron par terre, on sentait de l’air chaud, bien chaud. On le sentait aussi près des ruine à certains endroit.

Dans l’Abbaye se trouvait des ossements de moines, ils les ont déplacé et mis dans le jardin avec une pierre tombale.

 

P1770029

 

Et alors qu’on faisait le tour, la lune c’est levé et elle était énorme et rose.

 

P1770063

On la voit petite sur la photo, mais en vrai, elle nous paraissait bien plus grosse. Voilà comment s’est achevé notre séjour sur l’île de Ré.

Publicités