Idées de sortie, Non classé, Séjour, Sortie Vaucluse et Alentour, Visite

LES GORGES DU RÉGALON

L’instruction en famille dans le 84 c’est actif. Nous avons perdu pas mal de sortie dû au pass sanitaire, certains musées, planétarium nous refusent à cause de cela. Qu’à cela ne tienne, nous avons tant à découvrir dans notre belle région et notre département. On a donc lancé la découverte de la région. 

C’est comme ça qu’une maman a proposé une randonnée aux gorges du Régalon, sachant que je n’étais pas sportive, elle me dit « t’inquiète, il y a deux, trois petites escalades à faire, mais c’est bon, tu vas y arriver ». Ne sachant pas trop ce qui m’attendais, mais j’adore les promenades, randonnées, je la suis, avec quatre ados avec moi, mes enfants et les enfants de mes amies. Seul impératif, être là à l’heure pour leur cour de provençal à 18h… et moi « bien sur, à 16h grand max on part, j’ai une heure de route donc tranquille », j’avais juste oublié un truc.. les sorties ief, on sait quand elles commencent, on ne sait jamais quand elles finissent… 

Donc chargés de nos sacs, nous avons dû escalader quelques pierres et endroit étroit. 

Pour arriver à une place de prières d’intention, remarque avec la galère pour monter, nous pouvons nous permettre de faire un voeux. 

P1010513

Nous marchons encore jusqu’à un endroit sympathique à l’ombre pour manger. 

Nous marchons plusieurs km, tranquillement sur un chemin plats, les difficultés semblent être derrière nous. Nous sommes plus de 25 personnes adultes et jeunes,… et pourtant nous sommes séparées par de nombreux mètres lors de notre randonné. Les parents d’enfants plus jeunes, d’environ 4 ans sont derrière, les ados devant nous poussent à avancer plus rapidement, et une copine et moi on est entre les deux, et l’on ne voit ni ceux de devant, ni ceux de derrière. Mais régulièrement, ceux de devant s’arrêtent faire une pause et nous attendent, et on attends les derniers. Il faut des litres et des litres d’eaux, on avait amené 2 litres par personnes, ça allait mais un peu plus aurait été mieux.  On est monté jusqu’en haut de ces collines, et l’on est redescendu. 

Arrivée à 11h, nous sommes bien reparti aux environs de 16h. C’était une randonnée sportive, surtout pour celles qui comme moi ne le sont pas. Certains passages sont tellement étroit qu’on devait se baisser sous une roche pour laisser passer. 

Pour ma part j’ai eut pas mal d’aide des copines, pour monter j’ai beaucoup regarder les touristes qui passaient, pour voir où ils mettaient les pieds. 

En bonne compagnie cette randonnée ne pouvait être que super, entre les moments où une copine a un papillon dans la main et qui disparait au moment où l’on parle de son papa décédé. Des moments où l’on a une vu sur les hauteurs et sur les chemins et où l’on ne voit personne ni devant ni derrière et on se demande où sont les gens qui nous accompagnent. Le moment où l’on s’est perdu et où je demande à saint Antoine de Padoue de nous retrouver le chemin pour rentrer. 

Le matin, sur la route , mon fils et son copain qui faisaient que parler, et le soir, un silence dans la voiture, on était tous claqués, remplis de souvenir, un super moment passé mais fatigué. 

C’est une visite à faire, les plus jeunes avaient 4 ans, parti à 11H, on est revenu il était un peu plus de 16h et on a fini la balade avec un endroit où il y a un lavoir et de l’eau potable, et ça fait plaisir quand il a fait chaud toute la journée. 

Sortie Vaucluse et Alentour

L’UNIVERSITÉ CITOYENNE, QUAND TOUS LE MONDE EST CONTRE FRANCIS LALANE

Avec mon mari, nous avons été à l’université citoyenne qui se passait sur Avignon au Parc des Libertés, c’était sur trois jours, Vendredi, Samedi, Dimanche.

Nous arrivons, puis nous faisons un tour. Nous voyons Francis Lalane caché, à un stand à part, nous y allons, mon mari un peu plus en retrait face au stand et moi plus près, j’entend tout. Le journaliste du « Le Quotidien » je crois que c’est un journal de Canal, ou tf1 je sais pas trop, je sais pas si ça passe le soir… j’ai pas la télévision et je regarde pas les informations qui détruisent les gens, donc je ne connais pas… mais je vois le micro écrit « Le quotidien ». Francis Lalane parle avec une femme (vous le verrez plus tard, cette femme ne sert strictement à rien.. elle est inexistante). Moi je suis à côté des journalistes donc très proche de Francis aussi. 
Le journaliste lui demande si c’est pas poussé au Crime, ce qu’à affirmé Bigard pour Buzyn. Francis Lalane lui dit que pour Bigard, ils devraient regarder ses sketchs et ensuite aller voir Bigard et lui poser la question directement. (Le journaliste soit est très mauvais, soit il a confondu Bigard et Lalane.. dans les deux cas, il est très mauvais, j’ai une pensée pour sa mère et son père… et leur manque d’éducation manifeste). Le journaliste insiste, repose la question différemment, et ce plusieurs fois, Lalane demande à plusieurs reprise « Je sais où vous voulez en venir, couper cette caméra ». Le caméraman, très mauvais d’ailleurs, va à l’encontre du droit à l’image et continue de filmer malgré la demande… (donc on est face à un mauvais journaliste et un mauvais caméraman, mais aussi des personnes d’un irrespect total, se foutant de la gueule de Lalane, qui parlait avec son coeur, chose que les deux autres, n’avaient pas, ça j’en suis témoins, ils ont de mauvais fond)

D’énervement, Lalane se lève, le journaliste par peur recule et trébuche (sur quoi? une branche, ou alors, vu comme il est mauvais en journalisme, il est peut être aussi mauvais marcheur… ), le journaliste lui crie « vous m’avez poussé ». Lalane énervé s’approche, le journaliste et caméraman reculent, Lalane essait de prendre la caméra pour retirer les images, mais n’y arrive pas, il leur cours après et les journalistes crient comme des bébés et là les organisateurs de l’université citoyenne, ATTENTION CHOQUANT, ne vas pas aider Lalane, au contraire, ils vont l’arrêter et le disputer comme un enfant!!! laissant partir les journalistes avec les images!!! 

Les journalistes partent, tout content des images, vous pensez que c’est fini?? ah ben non, après que les organisateurs aient disputé Lalane (moi quand j’organise un truc, je cherche toujours à savoir ce qui s’est passé, à avoir les deux sons de cloches, et je défends toujours les innocents, dans ce cas là j’aurai été organisateur, j’aurai couru après les journalistes pour récupéré les images, car c’est sur qu’ils ne montreront pas une bonne image de Lalane, mais non, eux apparemment s’en foutent, j’ai même demandé à l’un des organisateur de filtrer les rentrées en arrêtant les journalistes merdiques.. ils m’ont répondu que ce n’était pas possible.. perso, pas possible ne fait pas parti de  mon vocabulaire, quand on veut on peut.. quand on veut pas.. on fait pas). 
Donc Lalane cinq minutes après frustré, et avec le stress, en revenant se fait accoster par des Gilets Jaunes… ahhh les gilets jaunes que j’ai soutenu il y a quelques années en arrière, qui se battaient pour nos droits https://emilievousdittout.blog/tag/gilet-jaune/
Ces mêmes gilets jaunes se sont politisés et maintenant ont peur que d’une chose, leur image.. ils sont allés voir Francis Lalane, cinq minutes après l’affaire en lui disant qu’il donnait une mauvaise image des gilets jaunes.
Francis Lalane leur a répondu « cela fait 40 ans que je défends ces idées, ça date pas d’hier », je suis arrivée, je leur ai dit « vous pouvez pas le laissez tranquille, vous êtes à trois sur lui, il est seul et vous lui dites qu’il donne une mauvaise image « , les trois hommes (dont l’un avait bien bu, les yeux bien rouge) me disent « Non non on l’agresse pas » , je leur répond « si vous êtes à trois et il est pas bien posé lui la question », les trois hommes lui demandent et Francis Lalane leur répond « ce que vous me dites me blesse », et les trois abrutis, non content d’en finir continu de lui dire « mais blablab » et là je leur dit « laissez le tranquille ». Francis Lalane arrive à s’échapper pendant que je leur sort ma tirade de « vous êtes des péteux, vous êtes sans doute les premiers à mettre le masque et blabla » la tirade était pour qu’il s’échappe et moi par la suite à la fin de la tirade me suis cassé, laissant les trois seuls.
Pendant que je leur parlais mon mari est allé voir Francis Lalane pour lui dire que l’on avait tout vu et que l’on pouvait témoigner, Francis Lalane, perdu, a tendu la main qu’on lui tendait, je suis arrivée, j’ai dit que je témoignerais si besoin, et je lui ai donné mon numéro de téléphone en lui disant qu’on était deux avec ce numéro à avoir vu la scène. 
Il m’a regardé avec peine, comme un enfant qui ne comprenait pas, et m’a dit « il est tombé tout seul, je l’ai pas poussé » j’ai dit oui , il a reculé et il est tombé. Il nous a dit qu’il faudrait d’autre témoignages, mon mari lui a répondu « nous étions les seuls » et j’ai répondu « non il y avait une autre femme en face de vous avec qui vous parliez » et cette femme, cette faible femme (oui y apas d’autre mot, elle est faible), a baisser le regard et fait non de la tête… 
La devise de la France « LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ » serait plutôt « TRAHISON, HARCELEMENT, MANIPULATION ». 

Voilà comment nous nous sommes retrouvés avec mon mari, les seuls à se mettre témoins dans son affaire, et pour mon cas, je serais prête à remplir une feuille de témoignage, ou même si l’affaire se fait sur Avignon, à me déplacer pour témoigner. Le droit à l’image n’a pas été respecté et pire on l’a mené à bout pour qu’il s’énerve. 

Ah et il y avait Jérome Rodriguez, l’homme qui combien de fois a disputé les journalistes, combien de fois il s’est énervé? il a dit « Lalane m’énerve »… Oui tous pensent que Lalane était en tort.. et aucun ne va l’aider, malgré que Lalane les ai soutenu.. ma grand mère disait toujours « REND SERVICE À MARTIN, IL TE CHIERA DANS LA MAIN, REND SERVICE À BERTRAND IL TE LE RENDRA EN CAGUANT »..  Lalane soutient les gilets jaunes, les défends, défends les humains et quand il a besoin de soutient quand il a des soucis.. il ne trouve que deux vrais humains prêt à l’aider.. mais se fait critiquer par tous, même par les organisateurs eux même qui ne savent pas défendre leurs invités…

Cependant un seul a pris sa défense et la soutenu parmi les invités, son ami RICARDO. Richard boutry. 

Non classé, Sortie Vaucluse et Alentour, Sujet divers

LIVRAISON LÉGUMES À DOMICILE

Étant auxiliaire de vie, je vais au supermarché pour faire les courses. Mais avant je faisais mon marché deux fois par semaine, au marché de Carpentras (https://emilievousdittout.blog/2019/01/13/marche-de-carpentras/) et ) celui de Velleron (https://emilievousdittout.blog/2019/10/20/marche-de-velleron-le-marche-des-producteurs/) ahh ça nous manque les bons fromages de chèvre du marché…, Velleron est toujours ouvert, mais le faire seul c’est moins marrant que le faire en famille.

Au début, il a bien fallu s’y faire, vu que les marchés avaient été annulé, et essayer les légumes au supermarché… mais y a pas de goût, et surtout certains légumes, sont super cher, si on veut du goût faut apparemment y mettre le prix.

Entre nous, beaucoup ont crier au scandale de maintenir les marchés ouverts… Mais ça ne les dérangent absolument pas d’aller faire la queue dans un supermarché enfermé, avec des gens à quelque mettre d’eu et où le virus se propagera plus vite qu’à l’air libre… Société de consommation quand tu nous tiens…

Heureusement les producteurs du coin, qui ne peuvent plus vendre sur les marchés, ont trouvé la tactique, ils livrent, tout le temps du confinement. De ce fait, nous avons pu passer commande.

Au plus grand plaisir de mon mari, il a pu avoir son Bib (bag in box) de vin rouge, ça lui manquait (on a perdu l’habitude d’acheter le vin en supermarché, on achète dans des caves du coin, c’est moins cher et y en a pour tous les goûts).

Ahhh enfin les fraises de Carpentras, les navets, les radis, les tomates bonnes et belles bref un vrai plaisir. On compte même commander des huitres à notre fournisseur habituel qui lui aussi s’y est mis!

Les livraisons sont rapide, sous 2 jours pour les légumes et en fin de semaine pour les huitres.

Qu’est ce que c’est agréable, d’être livré et de bien mangé pendant ce confinement!

On fait quand même des économies d’essence, malgré mon travail et mes livraisons de masques, j’use moins d’essence qu’avant.

Allez soutenez un producteur local, faites vous livrer à domicile! Ne laissez pas la grande distribution les écraser.

Sachez aussi que certains restaurants livrent aussi, bon je parle pas de Paris où c’est monnaie courante, mais dans le sud de la France, où les livraisons sont rare, on se fait aussi livrer par des restaurants .

Vous inquiétez pas, la livraison se fait sans contact, ils ont des gants, on paie et ils partent.

20200330_162120

Marché, Non classé, Sortie Vaucluse et Alentour, Villes et villages, Visite

AIX EN PROVENCE

Avant Noël, nous sommes allés chez des amis sur Aix, ils vivent un peu en dehors du centre et nous on proposé d’aller en ville. Mon mari et moi, allions souvent sur Aix à nos début, 7 ans qu’on n’était pas revenu, et encore il y a 7 ans on était juste passé en coup de vent, la ville avait changé, mais on avait pas fait trop attention.

Nous avons pris un bus pour aller en ville, nos amis nous expliquent que maintenant, il y a des parkings avec les bus, c’est quasiment impossible de trouver de la place en centre ville dans les parkings payant. Il y a 15 ans, mon mari et moi, lorsque nous allions sur Aix, nous nous garions toujours au parking Méjane, il existe toujours, mais apparemment c’est bondé de monde et surtout c’est très cher.
Les bus, sont sympa, il y a énormément de monde pour un dimanche. C’est normal, il y a le marché de Noël, et le marché du santon.

 

Le centre ville avec la grosse fontaine, le cours Mirabeau, la rue principale où se trouve les restaurants touristique, a changé, tout en restant la même.

 

P1000869

 

les fontaines sont toujours présentes, les restaurants ont un peu changé, l’un a même brûlé, un des plus ancien, « Les deux garçons ».

P1000903

 

Nous sommes passés par ce qu’ils appellent l’allée provençale, qui n’a rien de provençal vu que ce n’est que des boutiques et restaurants, sans verdure, sans arbre, rien que de la pierre lisse .

 

 

Des boutiques luxueuses… ça sent moins la Provence, exit les oliviers, les vignes, la verdure, la nature et les arbres lol

Avec mon mari, on trouve que la ville c’est embourgeoisé, c’était une ville étudiante, c’est devenue une ville riche, sans âmes. Je suis étonnée de ne pas voir d’étudiant, peut être sont t’ils en vacance? il y a pas mal de famille, de retraités, .. très peu de jeune…

Très vite je me demande si les gens ici ont des animaux, chiens, chats? où font t’ils leurs besoins? Dans les grandes villes, il existe des bornes à sachet pour les besoins des chiens, il existe parfois des parc avec du sable pour leur besoin, mais là rien… Apparemment, ils n’ont pas d’animaux…

Nos amis, nous disent qu’au printemps, le fléau c’est les oiseaux… vu qu’il n’y a pas de chat, le cycle alimentaire fait que les oiseaux sont nombreux et salissent… les seuls animaux dans cette ville, et les gens râlent car plus il y a d’oiseaux, et plus il y a de chances que l’un d’entre eux leur chie dessus mdrrr

 

Le sapin de NOËL de la ville, nos amis le trouve un peu vide, moi je trouve qu’il est pas si mal, tout illuminé, un peu comme un arbre rempli d’or… effectivement il n’y a que du jaune comme lumière, aucune autre couleur, pas de boules, ni de guirlandes.. mais vaut mieux ça que rien finalement.

 

P1000922

Le sapin de Noël, trône sur la place de verdun où l’on peut admirer les découvertes archéologiques au sol.

 

 

En marchant, avec nos amis qui nous expliquent la ville, on comprend mieux la place de l’architecture dans cette ville, la municipalité a tout misé sur l’architecture, l’a mis en valeur.

Le soir, la ville devient tout illuminée.

 

Notre journée s’achève, on reviendra un jour pour une visite plus en profondeur, pour mieux connaitre l’histoire d’Aix en Provence. Une journée où l’on s’est remémoré nos débuts, mon mari a fait ses études à Aix, il s’est souvenu de sa période université, on a du mal à reconnaître, mais comme tout, la vie change, et les villes aussi…

Idées de sortie, Marché, Non classé, Sortie Vaucluse et Alentour, Visite

MARCHÉS DE NOËL BÉDOIN, MALAUCÈNE ET MONTEUX

Dimanche dernier, nous avions envie de sortir un peu faire les marchés de Noël. Ce qui est bien c’est qu’il y en avait plein le week end dernier et ce jusqu’à fin décembre, ça permet de faire en plus une petite visite ou revisite des villes et villages qui l’organisent. Ce sont les endroits parfait pour faire des cadeaux de Noël, balader et être dans l’ambiance des fêtes.

Il est toujours mieux d’acheter des cadeaux dans ces lieux magiques, on fait au moins vivre des familles, et on trouve de tout, c’est original et ce pour toutes les bourses.

Nous avons commencé par celui de Bédoin, le marché était sympathique, savons, tableaux, des lampes fait par un artisans avec de la récupération (de vrai oeuvres vintage) , huîtres, miel, clémentines, citrons, oranges, crêpes, churros, …

 

 

Nous sommes ensuite allés au marché de Noël de Malaucène, idées cadeaux, objets originaux, des food truck « le galiana » et un food truc fish and chips, une librairie éphémère.

 

 

Nous avons fini par le marché de Monteux, où l’ambiance était un peu plus festive. Il y avait des chalets, et des commerçants dans chaque, des forains avec crêpes, churos et autre. Et la buvette servait vin chaud et chocolat chaud (très bon). Des rennes et les nains de Blanche Neige animaient les rues. Une calèche et un petit train baladaient les gens. On pouvait trouver des décorations de Noël, des jouets en bois, du nougats, du miel, des livres, …

 

Une sortie à faire le week end Samedi ou dimanche, il y en a partout, du village à la ville, des petits, des moyens, des grands, mais avec toujours une bonne humeur, une bonne ambiance et un vrai régal pour les yeux!

 

Je fais mes cadeaux fait mains, mais pour ceux qui ne sont pas créatifs ou bricoleurs, les marchés de Noël vous aideront à trouver le cadeaux parfait pour chaque personne de votre entourage! Et entre nous, on évite la foule des grands magasins!!!

Pour savoir où se passent les marchés de Noël, voici ce lien, vous tapez la région, le département, et vous aurez la liste entière, de quoi vous occupez ! https://noel.org/

Bon Week end à chacun et à chacune! Amusez vous bien!

Concert, Non classé, Sortie Vaucluse et Alentour

CONCERT ROCH VOISINE À MONTEUX

Roch voisine est notre chanteur couple, vous savez chaque couple à un chanteur et une chanson, la notre c’est « Toi et Moi ».

 

 

Nous avions déjà vu Roch Voisine en Concert au Pasino à Aix en Provence, à nos débuts, c’est donc tout naturellement que cette fois ci, nous y sommes allés en famille.

ANECDOTES DE SON DERNIER CONCERT SUR NOTRE COUPLE

C’est le premier chanteur que l’on a vu en couple, c’était il y a plus de 15 ans. La petite anecdote est que le matin de ce concert, j’ai fait un rêve entre 7h et 7h30, je me souviens car j’avais vu l’heure, j’ai rêvé de Dieu. C’était magnifique comme rêve, je suis pas pratiquante, à l’époque je n’étais pas du tout spirituelle… mais étant avec mon mari depuis peu, je demandais à avoir un signe pour savoir si c’était le bon… et Dieu m’est apparu lol. Trois mois après je tombais enceinte de ma fille et elle arrivait un an après le même mois où j’avais fait ce rêve, comme signe je ne pouvais avoir mieux. Ce soir là, en concert acoustique, la seule chanson qu’il n’avait pas chanté était « Je l’ai vu ».

 

 

Ce soir là aussi, on lui a fait signer notre album, et mon mari lui a fait un compliment sur le concert, Roch Voisine lui a parlé, mais avec son accent canadien, mon mari n’a rien compris sur le coup, mais en y repensant, il pense qu’il lui a demandé de passer dans sa loge car il avait invité pas mal de gens ce soir là. Encore aujourd’hui il est frustré  Roch lui parlait en insistant, mon mari partait, Roch lui disait encore quelque chose… bref voilà les anecdotes.

 

CE QU’IL FAISAIT AVANT ET QU’IL NE FAIT PLUS

Lorsque l’on a vu qu’il passait dans le coin, encore dans une petite salle, on s’est dit qu’on retournerait bien le voir, avec les enfants cette fois ci… Il y a 15 ans sans enfants on était devant la scène, premier rang, 15 ans plus tard et deux enfants on était au fond… Le budget n’est pas le même lool

 

P1000542

 

On est pas les seuls à avoir changé, à Aix en Provence, il y a donc 15 ans, Roch avait mis un micro dans la salle, toutes personnes du public pouvait le prendre et lui poser toutes les questions qu’elles voulaient. Le soucis est que c’était beaucoup de fille, apparemment très en manque, car toutes voulaient le rejoindre dans sa loge, c’est véridique, les questions étaient « puis je aller te voir dans ta loge? », Gentil comme il est, il a accepté à toutes les personnes qui lui ont demandé, le bisous, la loge, bref que des futilités!!!
Je me souviens, d’une dame, 40/45 ans, elle arrive en pleur au micro, disant qu’elle a perdu sa fille il y a peu, dans le public on était tous peiné pour elle, puis d’un coup, elle cesse de pleuré d’un coup sec, et lui demande si elle peut aller dans sa loge lui faire la bise… je vous raconte pas le malaise qu’il y a eut dans la salle.. on passe d’une émotion triste, à … un culot monstre… mettre en avant la mort de sa fille pour accéder au micro…
Du coup, on comprend mieux après cette expérience qu’il n’ait pas voulu refaire participer le public, ça n’apporte rien de lui demander d’aller dans sa loge. Il aurait été plus sympa des questions styles:  Comment il a écrit ses chanson, pourquoi il les a écrite, ce qu’il pense de la France,…
Maintenant il chante et explique avant toute chanson, l’anecdote qui lui a permis de l’écrire, ou la rencontre, où expliquer pourquoi il a repris cette musique… C’est plus intéressant, plus intime et on en apprend un peu plus sur lui.

Il y a 15 ans, il était resté à la fin pour signer des autographes et contrairement à d’autres chanteurs, il restait jusqu’à ce que la dernière personne passe, la queue était longue, des heures d’attentes, mais tous le monde est passé. À Monteux, il est parti après son concert, vu le monde, il a surement eut raison là encore.

 

LE CONCERT À MONTEUX

La première chanson qu’il a chanté était Hélène, il l’a expliqué en interview, il en a tellement mare qu’on lui demande celle là à chaque concert, qu’il l’a chante en premier pour s’en débarrasser. D’ailleurs il le confirme plus ou moins dans le concert après la chanson « voilà c’est fait ».

Il a chanté des chansons à lui et des reprises,  n’oubliant jamais de nous racontait des instants de sa vie qui l’on amené à l’écrire ou à la chanter. Un concert très intimiste.

Dans la vidéo qui suit, il explique qu’il a écrit une chanson il y a plusieurs années qui explique aux canadiens comment sont les français, car peu de canadiens sont déjà venu en France; D’ailleurs il a demandé parmi le publique, qui avait déjà été au Canada (j’ai levé la main, j’y suis allée il y a … tellement d’année).

 

 

Nous étions au fond, et j’étais l’une des seules à avoir chanté pas mal de ses chansons, je me rend compte que les gens ne connaissent pas forcément son répertoire, surtout les moins connus.  « Hélène » et « Tant pis » sont les deux seules chansons que les gens chantaient au fond, mis à part Je l’aime à mourir! C’était cependant agréable quand les gens applaudissaient en rythme pour accompagner la musique.

Le concert s’est fini avec un rappel de trois chansons, une en hommage à son fils:

 

 

la reprise de « Je l’aime à mourir » de Francis Cabrel, mille fois mieux que l’originale, chanté en anglais, c’est juste magnifique! je dirais même magique!

 

 

Et la troisième je ne me souviens plus, mais c’était un régal!

Il chante bien, il a une voix extraordinairement douce et apaisante, c’est un homme avec beaucoup d’humour et d’amour!

Le concert était tout simplement parfait, comme toujours avec Roch Voisine, même s’il y a eut des changements, il reste l’un des meilleurs chanteurs en concert car proche de son public et naturel! Canadien quoi, la générosité, la gentillesse. Un des rares qui chantent en français, en anglais, en italien parfois,…

 

 

Marché, Non classé, Sortie Vaucluse et Alentour

MARCHÉ DE VELLERON: LE MARCHÉ DES PRODUCTEURS

J’adore ce marché, j’adore les marchés en général, c’est l’endroit où j’arrive à trouver des fruits et légumes pour pas trop cher, et dans une famille de quatre, ça peut vite monter le prix.. Outre le fait que les fruits et légumes y sont moins cher, on y trouve aussi des spécialités méconnus, j’y ai vu de la citre (avec laquelle on fait de l’excellente confiture) un fruit oublié qu’on ne trouvera que sur le marché. J’y ai vu de belles citrouilles pour 2 euro pour halloween!

 

P1000742.JPG

MON ADOLESCENCE

Ce marché est encore plus spécial pour moi, car plus jeune, avec mon père, on vendait nos surplus de fruit et légumes, le printemps et l’été. C’est un marché qui l’été commence à 18h, mais le producteur se doit d’y être à 16h, le temps de rentrer et s’installer, c’était l’heure d’ouverture au public. Avant de nous installer, nous allions voir le prix que pratiquaient les autres producteurs pour un même produit, du style s’ils vendaient du raisin et nous aussi, on regardait le prix pour s’aligner ou baisser le prix si on pensait que c’était trop exagéré, le but de mon père était de tout vendre, et sincèrement on a jamais ramener de surplus chez nous et on a toujours était les premiers à avoir fini de vendre, en même temps on avait pas beaucoup de stock à écoulé, juste un coffre. C’était il y a plus de quinze ans.

LE MARCHÉ DE VELLERON

Maintenant on y va en famille, et on fait toujours de très bonnes affaires, les producteurs vendent leur produits à  un prix raisonnable et parfois même défiant toute concurrence.

Vous ne trouverez essentiellement que de l’alimentaire, exit les objets et autres, il y aura des fruits de saisons, des légumes de saisons, des fromages de chèvres de plusieurs producteurs du département, de la viandes de veau d’un producteur du coin, des aliments oubliés comme j’écrivais plus hauts…

C’est un vrai plaisir de se balader dans ce marcher et de communiquer directement avec les paysans, mot oublié aussi, on les appelle désormais Agriculteur, sauf que paysans était un bon mot, comme il était mentionné, PAYS, le paysans connaissaient son PAYS, et cultivaient donc de très bon produits pour ne pas polluer la nature.

 

P1000743.JPG

 

Pour 5 euro par exemple j’ai eut : 1kg de carotte, 1kg de courgette, 1kg de navet, 1kg d’aubergine, 1kg de poivron..

 

P1000746.JPG

 

J’ai trouvé du lait d’un producteur de vache (ce qui est rare dans le vaucluse!! On est très servie en fruits et légumes, mais la viande ça reste rare et le lait de producteur encore plus! ) et il vendait aussi de la viande de sa production.

 

 

Les fromages de chèvre vont de 1,20 euro à 2 euro et sont excellent! Les champignons, …

 

P1000748.JPG

 

Bref on a fait nos courses! Les producteurs sont tous d’une gentillesse et d’une bienveillance, on discute, on rigole, on prend le temps d’échanger!

LES HORAIRES

Au printemps et l’été:
Du 1er avril au 30 septembre le marché ouvre à 18h toute la semaine sauf le dimanche et jours fériés .

À l’automne et en hiver : 
Du 1er octobre au 31 mars le marché ouvre seulement le mardi, vendredi et samedi à 16h30 à l’exception des jours fériés.

 

LE PARKING

Le marché est accessible aux fauteuils roulant, poussette, landau, ..  le parking se trouve à côté et il est grand, il y a forcément plus de place l’hiver que l’été vu que les touristes envahissent ce lieu incontournable, mais vous trouverez toujours de la place car ça tourne, une fois les courses finis on repart et on laisse la place à d’autres.

P1000754
Un soir d’octobre, il y a peu de monde

Bon plan, Fête, Halloween, Idées de sortie, Sortie Vaucluse et Alentour

LE PAPE MAUDIT ; ESCAPE GAME CARPENTRAS

Mes amis nous on proposé de faire un escape game gratuit sur carpentras, vous le savez, on est fan d’Escape Game, donc on a accepté. Le top du top, c’était que le jeu était gratuit!!! ni une ni deux on a foncé.

Le jeu est organisé et créé par le personnel de la COVE c’est la communauté de commune. Ma meilleure amie a pris le rendez vous, et nous avons pu y jouer le jour de la journée du patrimoine.

 

P2220641.JPG

 

L’escape dure une heure et se joue juste à côté, à gauche quand on est face à l’office du tourisme, dans un endroit historique.

 

lieu escape game pape clément V
La petite porte marron est l’entrée du jeu.

 

En parlant d’histoire, certains fait se sont réellement passé!! un escape game sur fond d’histoire on peut dire que c’est original et ludique!

On nous fait rentrer dans leur bureau, on nous explique qu’il ne faut pas casser le décor (un groupe de neuf personnes avant nous ont tout cassé, déchiré, bref des fous). On nous demande si c’est notre première fois, ça ne l’est que pour l’une d’entre nous, on nous explique le jeu. Nous suivons la personne qui nous fait monté des escaliers, pour arriver devant un autre bureau où une dame, une professeur (dommage, elle n’est pas habillé comme un professeur d’époque) nous donne une lettre nous disant que le pape clément V est mort et que des choses étranges se sont passées, son corps à brûlé (ça c’est un fait historique, une bougie est réellement tombée sur lui, mais ça on vous le dit à la fin du jeu).

On doit trouver le graal , on a un talkie walkie et une lampe, on descend des escaliers dans le noir avec notre lampe et l’on nous enferme dans une petite salle, toujours pas de lumière, on doit trouvé la clé pour rentrer dans une autre salle … il y a trois salles, un extérieur et une petite salle, autant vous dire que des indices à chercher il y en a un paquet.

Ne vous inquiétez pas, le talkie walkie permet d’avoir des indices quand on est bloqué, mais pour nous, les indices qu’on nous donnait pour la plupart on les avait déjà, cela nous a tout de même bien aidé vers la fin car on n’avait pas compris comment sortir…

On a passé un super moment, nous étions cinq adultes (mon mari, nos amis et nous) et deux enfants (14 et 10 ans) et tout le monde a mis la mains à la patte et a trouvé des indices.

Le plus dur, c’est quand on s’éparpille, on a tous des indices, mais on ne sait pas lequel mettre, où, …

La dernière partie, peut être déconseillé aux enfants sensibles, les miens n’ont pas eut peur, ils ont adoré (on est fan d’Halloween, donc les monstres, les morts, les vampires,… ça nous fait pas peur), mais je préviens ça peut faire peur, pour les tout tout petits..

Le jeu se fini avec une explication et un débriefing de nos ressentis avec le professeur, et l’on nous offre sirop et bonbons.

 

escape game clément V
La boîte rouge nous a servi à mettre les objets personnel que l’on avait, ça craint pas dans leur bureau, mais au cas où, on y a mis portefeuille et téléphone.

 

C’est vraiment sympa, on leur a dit que ça serait bien d’en faire d’autre, c’est une excellente initiative!

J’avais un appareil photo et on nous a donc proposé de nous prendre en photo tous ensemble! j’ai trouvé ça agréable!

Le personnel de la Cove continue le jeu pour les vacances d’octobre, il faut réserver :
https://www.provenceguide.com/fetes-et-manifestations/mont-ventoux/escape-game-au-ciap/provence-5329935-1.html

Si vous êtes de la région ou dans le coin pour les vacances n’hésitez pas, par contre, c’est à réserver rapidement car tous les créneaux sont pris d’assaut! Appelez quand même de temps à autre, le jour où l’on y est allé, Une personne avait appelé pour annulé le créneaux de 20h. En plus le Jeu se fond dans le thème d’Halloween avec tout ces mystères qui entourent la mort du pape Clément V.

Non classé, Sortie Vaucluse et Alentour, Villes et villages, Visite

UNE FERME EN VENTOUX

Nous achetons depuis peu notre viande de porc à un homme, Richard, qui fait le marché de Carpentras (il se trouve autour de la mairie). Lui et sa femme, Claire, sont indépendant, et on créé « Une Ferme en Ventoux » et se sont lancés dans l’élevage de porc et culture de châtaigne. Début d’été nous lui avions dit qu’on passerait, et la semaine dernière nous avons pris rendez vous auprès de sa femme pour une visite commentée, sur le lieu à St Trinit (village à côté de Sault).

La visite avait lieu le mercredi à 16h, mais le mercredi matin, nous faisons le marché de Sault, et pour éviter de rentrer chez nous et revenir (faire des aller retour pour rien), nous avons décider de pique niquer dans le coin. Justement au marché nous sommes allés faire un coucou à sa femme, qui nous a conseillé de nous avancer et de pique niquer sur leur terrain.

 

LE PIQUE NIQUE

Nous avions pris un poulet patate au marché de sault, ainsi que des fromages de chêvre. Après le marché, direction Une ferme en Ventoux. C’est super, le lieu est sur GPS, on arrive dans un endroit superbe, avec vue sur des champs, des arbres, le ciel, c’est désert, personne à l’horizon, aucune autre maison que la leur.

Ils ont installé sous les pruniers, des tables et chaises pour que les visiteurs de passages, puissent faire une pause, pique niquer, admirer la nature. Au pied de la table se trouve même des boules de pétanques avec le cochonnet, sport nationale du Sud, tout y est, le décor est planté, on sait qu’on va passer une excellente journée.

On mange puis là à l’ombre, on installe notre paillasse (que l’on garde toujours dans notre coffre pour la sieste improviser ou la pause pour admirer), et on se repose avec mon mari, mes enfants eux sont sur leurs téléphones, malgré qu’ils soient du sud, il ne comprennent en rien l’art du repos, les yeux fermés, mais pas endormi, juste couché, en état de conscience, bref on farniente « l’art de ne rien faire ».

Curieux de la forêt, on décide de marcher un peu, et on découvre un peu, ce petit bout de nature, ces arbres majestueux, on se demande depuis combien de temps ils sont là, ils doivent être très vieux… On nous l’apprendra pendant la visite…

Ensuite, on se fait une pétanque en famille, puis une deuxième sans moi. Arrive ensuite l’heure de la visite guidée.

 

20190814_130059.jpg

 

LA VISITE

Richard nous explique qu’avant il était menuisier, qu’il a découvert cette maison avec sa femme, et ils l’ont acheté avec tout les terrains autour. Il a retapé, la plupart du temps seul, mais sa femme l’aidant au maximum, la maison, curieuse, à la fin de la visite j’ai demandé à voir les photos avant, et nous avons pu constater l’impressionnant travail qu’il a fait. Il nous a livré que pendant un an, il y a bossé nuit et jour!!! Et le résultat est bien là, la maison est magnifique, il a fait un travail de titans, mais le résultat est extraordinaire, il nous dit en plus que c’est pas fini, mais c’est déjà énorme!

 

LA CASTANÉICULTURE

On avance dans la forêt, la culture des châtaignes, la castanéiculture, on voit ses arbres, cette forêt qu’il a du nettoyé car avant il n’y avait que des ronces, on ne voyait rien. Il nous raconte que les arbres datent de Napoléon, 1800 pour éviter la famine, à l’époque, tous les fermiers de st trinit avaient leurs châtaigniers, mais à notre époque, plus beaucoup en ont. Il a fait venir un expert en châtaigne, pour connaître la variété des châtaigne qu’il a, l’expert en connait beaucoup de variété, mais il ne connait pas celle là, apparemment, cette variété n’existerait plus, mais lui a su les conserver, pour notre plus grand bonheur. Il en fait de la crème de châtaigne, excellente!

 

20190814_160552.jpg

 

LES COCHONS

Il nous amène ensuite vers les cochons, nous prévient de ne pas toucher le grillage qui est électrique et envoie 6 volt. On voit deux parc de cochon, entouré de deux grillages à 2 mètre 50 d’écart. Il nous explique, la réglementation française stipule qu’il faut deux grillages avec un écart pour que les cochons évitent d’avoir contact avec les sangliers qui pourraient passer, leurs groins (museaux du porcs et sangliers) ne doivent pas entrer en contact pour éviter tout risque de maladie (peste porcines,…) . Dans d’autre élevage où les deux grillages n’empêchent pas le contact entre eux, les sangliers peuvent être vecteur de virus qu’ils passeront à leur congénère , c’est ce qui arrive quand il y a contact, c’est pour cela que lui il a bien séparé de 2 mètre 50 pour être sur à 100% que ses cochons ne soient pas malade par ce biais.
Ce n’est pas tout, lorsqu’il a voulu commencer à se lancer, il a fait venir vétérinaire, nutritionniste et autres spécialistes, ils se sont mis à table, ils les a laissé parler, et ensuite en fonction de ce que les professionnels lui conseillaient, il a exprimé ce que lui voulait et la possibilité de le faire. Il a conçu un aliment exprès pour eux, pour qu’ils soient en parfait équilibre alimentaire. Il leur donne aussi des châtaignes parfois au moment où il les ramassent, c’est pour eux des friandises.

 

20190814_163742 (1).jpg

 

Vu qu’il ne donne aucun antibiotique à ses cochons, il fait en sorte qu’ils ne soient jamais malade. Les cochons n’ont pas de marre car il s’était renseigné, l’été, l’eau stagnante apporte staphylocoque et autres maladies, ce qui engendre forcément la prise d’antibiotique; Il ne donne pas non plus de pomme à ses cochons car cela entraine des coliques et donc prise d’antibiotique. Les cochons sont en plein air, avec une cabane, une parti avec abreuvoir et mangeoire, cabane pour dormir et une autre parti « forêt » où les cochons aiment s’y reposer en été au frais. En pleine canicule, aller sous les arbres, dans une forêt, ne fait pas ressentir la chaleur, on s’y sent bien et le cochon l’a bien compris.

 

20190814_165047 (1)

 

Nous les apercevons, en pleine forme, heureux, gentils, ils viennent eux même à notre rencontre vers les grillages, sans qu’on les appelle. On les voit dans leur milieu naturel.

 

20190814_165702.jpg

 

Il nous explique qu’il les accueille à 2 mois, et qu’il les gardent entre 5 mois et 8 mois, ils pèsent entre 100 et 140kg. Chaque cochon lui coutera entre nourriture et entretien à peu près 10 euro du kilo. Chaque cochonnet a un temps d’adaptation, ou il leur ouvre les deux abreuvoirs, puis en ferme un, et les cochons qui boivent tous en même temps l’un va aller voir de l’autre côté et va trouver le système pour l’ouvrir, et quand tous les cochons ont compris, il ferme les abreuvoirs, et le cochon l’ouvre seul, c’est l’eau de la ville, le système ne gèle pas l’hiver et ne chauffe pas l’été,il est automatique.

 

LE PROBLÈME DES ÉLEVEURS ET AGRICULTEURS 

Justement, il nous explique, il a fait une formation de charcuterie, et il y a rencontré une éleveuse de cochon de Bretagne, qui disait qu’elle avait signé un contrat avec un grand groupe commercial A—– qui lui avait permis de l’aider financièrement à agrandir son exploitation, mais manque de pot, ne lui payait les cochons que 1,15 euro du kilo!!! sachant qu’un cochon coute 10 euro le kilo, le calcul est vite fait pour voir que cette éleveuse (et ils sont nombreux en France) vend à perte, mais elle a un contrat, elle est coincé, elle doit de l’argent à ses fournisseurs, et comme beaucoup d’agriculteur, elle est pris à la gorge partout.. c’est pour cela que beaucoup se suicide dans le milieu de l’agriculture (car les supermarchés font cela avec les éleveurs de cochon mais aussi avec tout éleveurs, et tout agriculteur, légumes et autre c’est pareil). Pris à la gorge, cette femme a donc voulu faire une formation charcuterie pour essayer de sauver un peu son exploitation (et sa vie). Ce jour là, elle pleurait car elle avait perdu un cochon, qui justement devait être son bénéfice, un seul cochon était son bénéfice. Pour vendre 1,15 euro du kilo le cochon, je vous laisse imaginez combien il en faut pour rentabiliser et ensuite voir à quel moment est le bénéfice… C’est sur que là on en oublie le bien être animal et son propre bien être. Le stress du propriétaire se répercute obligatoirement sur les animaux, si on souhaite du profit, on il faut faire un élevage intensif, mais en oubliant le bien être animal…

Une ferme en Ventoux, a décidé, il ne signera jamais avec un grand groupe, il a peu de cochon, mais il est indépendant, et il est heureux, les vétérinaires qui viennent surveiller ses cochons et qui parfois viennent à l’improviste, lui disent qu’ils ont rarement vu des cochons aussi en forme, ils sont rarement malade. Bien sur qu’il y a parfois rupture de stock, mais peu importe, du moment que ses animaux, lui et sa famille vont bien.

Le soucis se pose quand il les emmène à l’abattoir, ses cochons risquent de rencontrer des cochons malades car certains éleveurs peu scrupuleux, ont des animaux malades, mais s’en foutent et les envoie tout de même… et donc risque que la maladie se propage… là encore, il fait attention, il met son grain de sel.
Quand il accueille ses cochonnet, il fait attention à ce que ses cochons ne stressent pas, ils les achètent à 2 mois, ils ont jamais vu le jour, ils vivaient dans un élevage où ils restaient enfermés. Le livreur s’il a le malheur de les balancer, Richard montera dans le camion et le disputera.

 

 

LA BOUTIQUE

À la fin de la visite, on arrive à la boutique, il y a du pâté, de la crème de marron,.. Nous avions commandé notre colis la semaine d’avant (selon les commandes, on les a la semaine d’après, ou deux semaines après, il amène ses cochons le lundi et les récupèrent le lundi d’après) que nous avons récupéré et pris un bocal de crème de châtaigne. Justement pour la crème de châtaigne, il nous a expliqué qu’il met les châtaigne quand il les a ramassé, dans un seau d’eau pendant dix jours, eau qu’il change chaque jour, et celles qui remontent ont le vers, lui il les donne à ses cochons, mais ailleurs, chez d’autres professionnel, ils les gardent et les mettent dans la crème… Ça me rappelle les vendanges avec les machines professionnelles: https://emilievousdittout.blog/2017/10/02/les-vendanges/.  Vous trouverez la grille de tarif, si cela vous intéresse, sur leur site à cette adresse : https://www.unefermeenventoux.com/tarifs

 

20190814_171225

 

UNE FERME EN PAIX

Une ferme en Ventoux, c’est plus qu’une entreprise familiale, c’est une passion, un amour de la nature, car ce que j’ai omis de dire et qui est le plus important, c’est qu’il n’y a aucun pesticide dans sa culture, aucun produit chimique, il est nature. Il a le label Bio, mais le label Bio accepte les produits chimique dans leur culture, un petit pourcentage, mais un pourcentage tout de même, lui n’en accepte aucun et il n’y en a pas dans ses terres. C’est une sauvegarde de l’environnement, des animaux, sur ses terres on sent la paix, l’amour, et la joie, une sérénité. Richard est serein, sourire doux et gentil, sa femme est un amour, souriante, sympathique, bref ils sont accueillant, et ils aiment faire visiter leur ferme aux gens!

Si vous passez dans le coin, allez y faire un tour, appeler les, le contact est sur le site, et profitez du calme ambiant qui y règne, ok l’été il y a les cigales, mais chez nous, elles nous détendent.

 

 

 

ps: j’avais fait de super photo, mais mon mari a voulu ma carte, et dans la précipitation j’ai cru que je l’avais sauvegardé et en fait non du coup j’ai tout effacé et mon mari a formaté la carte…  Heureusement, ce jour là mon fils avait aussi pris des photos, donc ce sont ses photos que j’ai mis! De toute façon on y retournera, et j’en ferais d’autre.

Non classé, Sortie Vaucluse et Alentour, Villes et villages

SPACE INVADERS BUIS LES BARONNIES

Hier nous sommes allés en famille, jouer à Space Invaders à Buis les Baronnies, le jeu était offert par la mairie de la ville, que je remercie amplement car mes enfants, mon mari et moi on s’est régalé.

C’est un escape game, grandeur nature, dans la ville, un peu comme celui qu’on avait fait à l’île de Ré: https://emilievousdittout.blog/2019/04/22/escape-games-outdoor-st-martin-le-portail-magique/

Sauf que là, nous devions être une centaine au moins de participant, qui formaient tous une petite équipe entre quatre et six personnes.

BUT DU JEU

Les services de renseignement ont aperçu un vaisseau extraterrestre à côté de Buis-les-Baronnies. Un extra terrestre place des balise de positionnement dans la ville pour envahir la Terre. Cet extra terrestre se cache dans la ville sous une apparence humaine, il a une langue bleu ce qui fait qu’on peut le reconnaitre à coup sur. La mission es de localiser l’extra terrestre en 1h45 de jeu.

RENDEZ VOUS

Nous devions venir entre 14 et 16h devant la salle J Coupon, qui se trouve à l’entrée de Buis, pour inscrire notre équipe. Nous avions choisi à l’origine Alien Buster, mais il était pris alors j’ai choisi Alien Catcher. Il fallait des téléphones portable avec une application Flash QRcode, et ça c’était galère car ils ne nous en conseillaient aucune, et le soucis c’est que beaucoup dans les premières étaient rempli de pub, au bout de 10 minutes et cinq applications de téléchargées, nous en avons enfin trouvé une. Les organisateurs devaient avoir surement des Iphones car ils nous ont dit que sur l’Iphone l’application y était déjà.

Après téléchargement de l’application, nous avons flashé leur première balise pour faire apparaître le jeu.

Mais avant que le jeu ne commence, il faut savoir que dans le sud, quand on donne un rendez vous, il y a ce qu’on appelle le quart d’heure provençal, et ça, c’est une vrai plait, les organisateurs de tout bord, attendent 15/20 minutes… nous étions arrivé à 15h30, l’organisateur au téléphone disait aux gens de venir à 15h45/15h50 dernier délai pour commencer le jeu, et en fait ils attendaient, attendaient et les gens au soleil, en pleine cagne, on transpirait, c’était affreux!! Surtout qu’il n’y avait pour la plupart que des vacanciers, donc on était déjà tous présent à l’heure… les provençaux étant ailleurs…

 

P2220197

 

DÉBUT DE LA PARTIE

On nous présente le jeu, on a chacun des badges pour être vue, et un coffre que l’on doit ouvrir pour avoir le plan de la ville avec les balises, les consignes, des photos d’humains où se trouvent un extra terrestre, on doit trouver lequel… mais pour ouvrir ce coffre, il faut un code, et donc voir un mini film.

Ma fille a trouvé le code du coffre en déchiffrant les alphabets, quand on a eut nos papiers en mains, on a laissé le coffre (tant mieux, il était lourd) et nous sommes tous partis.

Sauf que, c’est pas si facile, on devait attendre  au moins 5 minutes entre deux balises pour flasher les codes, si on flashe une balise, elle est désactivé dix minutes pour les autres équipes. Certaines balises sont piégées et on doit répondre à des énigmes pour avoir un indice, et entre nous, nous sommes tombées que sur des balises piégées . Et le top, du top, était que tout au long de la partie, quand on cherchait les balises, deux robots ennemi (habillés en Men in Black) essayer de nous empêcher de réussir la mission, s’ils touchaient un membre de l’équipe, elle était définitivement éliminée, Ils avaient un problème mécanique et ne pouvaient pas tourner à droite, sauf que vers la fin du jeu, on s’est fait avoir par un qui a fait un tour sur lui même et a tourner à sa gauche qui était à sa droite avant, on a piqué un sprint de malade et on est passé par une porte ouverte ptdrrr Mon mari qui en plus les cherchaient quand on tournait à droite, il faisait son beau, plusieurs fois en plus lool il nous a fait courir et parfois nous séparer..

 

LES QUESTIONS

Les questions étaient plus ou moins facile, du style quelle est le nom de la fusée, ou quel est le deuxième homme a être allé sur la lune, ou quelles sont les mois d’été,.. C’était des questions avec en général trois choix de réponses.

LE DÉROULEMENT

Nous avions un plan où se trouvaient les balises , encore fallait t’il les chercher, car cela pouvait être n’importe où en l’air, sur une gouttière, sur un grillage, caché par un arbre,…

Nous avons trouvé notre première balise, mais elle était bloqué dix minutes, du coup pour ne pas perdre de temps, nous sommes allés ailleurs, et c’est la que l’on a vu nos premier robot… mon fils nous dit « il y a des robots », ils étaient loin mais venaient dans notre direction, je cris « oui c’est eux on fait demi tour, ils nous on vu et ils arrivent », ils marchaient, sauf que mon mari n’a pas compris, puis quand il a compris il a dit « ça va ils sont loin » et il a fait son beau, les robots se sont mis à courir et nous on a couru et on est revenu où se trouvait la balise, sauf que on avait tournée à une impasse à gauche (début du jeu et la panique, on pas réfléchis) on s’est caché près des voitures, on a attendu et j’ai dit à mes enfants, cachez vous derrière les voitures, et aller jusqu’à la balise, scannez là, les 10 minutes ont du passer, et effectivement, elles étaient passé.

Des fois, à des rues, on courait pour prendre une petite rue pour échapper aux robots et en face de nous on voyait des gens courir pour échapper aux robots aussi, on se retrouvait à se demander… où l’on passe? mais on attendait et hop la voie était libre. Vers la fin, ils ne courraient qu’après les familles qui avaient bientôt terminé, donc il suffisait de ne pas les suivre.

 

FIN DU JEU

Trois familles ont gagné car en fait il n’y avait pas qu’un seul extra terrestre, mais trois, on s’est tous réunis aux Arcades (là où se trouvent une place avec restaurants, commerce et arcades) , les trois équipes ont gagné un carton de bière locale, du thé, de la tisanes, ils ont pu se faire prendre en photo avec les extra terrestres. Le jeu s’est terminé avec un apéro (pizza et quiche), des jus de fruits, de l’eau et de la salvetat.

 

FATIGUÉS

Eh oui, on a marché dans toute la ville, on a parfois couru il faisait très très chaud plus de 37° je pense, mon mari a fini avec un mal de tête dû à la chaleur. Mais c’était une super après midi, les enfants ont adoré et nous aussi.