Cuisine, Cuisine Asiatique, Non classé

CANARD LAQUÉ AU SOJA ET AU SESAME SALADE DE NOUILLE

C’est mon plat préféré, enfin de mes plats préférés que mon mari me fait à chaque occasion, anniversaire, fête des mères, c’est un vrai régal.

J’avais une fois emprunté à la bibliothèque, le grand livre marabout de la cuisine asiatique, et mon mari l’a tellement adoré que je lui ai offert pour son anniversaire. C’est dans ce livre que vient la recette.

INGRÉDIENTS pour 4 personnes

  • 2 Magrets de canard (la recette originale en met 4, mais on a testé, on est pourtant de très gros mangeurs, mais les magrets de canard + les nouilles ça remplis beaucoup l’estomac, donc on en met 2 que l’on coupe en 2 chacun, même avec une moitié de canard, ça fait un bon plat).
  • 2 gros morceaux de gingembre râpé (environ la taille d’un pouce).
  • 3 gousses d’ail hachées
  • 3 radis rouge en rondelles
  • 4 oignons vert émincés (ou poireaux)
  • 100ml de sauce soja (Pour la sauce soja comme on en mange souvent, j’en prend un litre dans une épicerie asiatique).
  • 3 cuillères à soupe de miel (la recette originale c’est 200g, mais le miel c’est cher, et c’est surtout très très sucré donc il en a mis trois pour avoir le goût).
  • 2 étoiles d’anis étoilé (que l’on trouve au rayon condiments des grandes surfaces, ou sur les marchés chez les vendeurs d’épices).
  • Quelques graines de sésame (recette originale c’est 50g de sésame noir grillé et 50g de sésame blond grillés, mais vu le prix des graines de sésame… je n’ai pas d’épicerie asiatique près de chez moi…)
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame
  • 400g de nouille de soba cuite et refroidies (pour la salade)
  • 8 feuilles de shiso (trouvé en épicerie asiatique).

 

RECETTE

Dans une casserole, faire frémir 15 minutes, à feu doux: la sauce soja, 300ml d’eau, le miel, la moitié du gingembre râpé, l’ail, les étoiles d’anis étoilé, les graines de sésames noir et blond (en garder un peu pour la fin) et le bâton de cannelle. Laisser refroidir.

 

P1830054

 

Dans un plat, déposer les canards, la peau côté haut, verser la sauce dessus, couvrir et laisser mariné 30 minutes.

 

P1830052

 

Dans un saladier, mettre les nouilles de soja, le reste du gingembre, les radis, les feuilles de shiso et les oignons vert (ou poireau). Verser l’huile de sésame et mélanger.

Dans une poêle, faire cuire côté peau, les magrets de canards, pendant environ 5 minutes, retourner et cuire encore 5 minutes. A la fin de la cuisson, arroser les d’un peu de marinade

Dans les assiettes, mettre la salade de soba, le magret de canard, parsemer avec le reste des graines de sésame et les oignons (ou le poireau).

 

P1830059

 

Bonne dégustation

AVIS DE LA FAMILLE

C’est un de mes plats préférés, mais je ne suis pas la seule à l’apprécier. Il reste tellement de sauce, que je la refait cuire et l’utilise pour d’autre plat le lendemain, j’ai eut fait avec des pâtes, des pois gourmands, du poulet, …. la sauce est excellente, ça serait dommage de la jeter. Le tout est de la refaire bouillir quelques minutes, vu qu’elle a mariné dans une viande cru.

Publicités
Cuisine Asiatique, Non classé

BOBUN FAÇON MICHEL

Nous avions envie d’un Bobun, mais mon mari voulait le faire à sa façon. C’est un peu le Macgyver de la cuisine, il prend ce qu’il y a et il fait à sa sauce et c’est toujours excellent.
J’ai bien mis que c’était un Bobun façon Michel car vous le verrez, les ingrédients à l’intérieur n’ont rien à voir avec cette salade asiatique, il y rajoute de la mozzarella et de l’avocat, car il en avait envie, c’est une création. La cuisine c’est ça, prendre un plat de base et l’adapter aux goûts de chacun, c’est ce qui rend le repas excellent.

Le temps de préparation: 1h car il y a 30 minutes de marinade, après il y a la préparation, les épluchures, la cuisson de la viande (quelques minutes), la cuisson des vermicelles (5 minutes).

INGRÉDIENTS pour 6 personnes

INGRÉDIENT MARINADE VIANDE

  • 4 tranches de boeuf, nous on a pris du rumsteak  (car moins cher chez notre boucher, mais la bavette c’est bien, ou tout autre morceau de boeuf) coupées en lamelles.
  • 50 ml de sauce nuoc man
  • du sucre roux pour saupoudrer la marinade
  • 1 demi citron
  • 1 pouce de gingembre frais haché (vous mesurez par rapport à votre pouce)
  • 2 gousses d’ail hachées
  • quelque graine de sésame

 

P1790023

 

INGRÉDIENT MARINADE CAROTTE

  • Trois cuillère à soupe de vinaigre de vin
  • 1 ou 2 carottes (que l’on coupe avec un économe pour en faire des lamelles)

 

POUR LE BOBUN

  • Coriandre fraîche
  • 1/2 concombre
  • 2 avocats
  • 1 salade
  • 1 boule de mozzarella
  • des cacahuètes pilées
  • 250g de vermicelle de riz

 

RECETTE MARINADE

Pour la viande

Mélanger la sauce nuoc man, le demi citron, le sucre roux, le gingembre frais et l’ail haché, mettre dans un plat et y placer les morceaux de viandes coupées en lamelle.
Mettre au frais 30 minutes

Pour les carottes

Couper les carottes en fines lamelle ( avec un économe) et verser trois cuillères à soupe de vinaigre de vin. Mettre au frais 30 minutes

P1790029.JPG

 

RECETTE BOBUN

Couper les avocats, le demi concombre, la boule de  mozzarella en dés. Couper en lamelle les feuilles de salade.

 

P1790032.JPG

 

Faire cuire les vermicelles de riz quelque minute à l’eau bouillante (suivre les indications du paquet) et les passer sous l’eau froide pour les refroidir.

Faire dorer la viande mariné avec sa marinade. Attention on ne réutilise pas une marinade où a trempé de la viande cru, sauf si vous la faites bouillir 10/15 minutes avant de la consommer.

Mélanger tout les ingrédients sans oublier les cacahuètes pilées et la coriandre fraiche finement ciselée.

 

P1790036.JPG

 

Pour la sauce, refaire la même sauce que pour la marinade, ou faire comme moi, la cuire avant de mettre dans le bobun.

Bonne dégustation!

P1790039.JPG

 

AVIS DE LA FAMILLE

Ici tout le monde a adoré, la salade n’a pas fait long feu, la sauce de la marinade est délicieuse. Nous l’avons fait à notre façon, il est évident qu’il n’y a pas de boule de mozzarella dans un bobun classique. Une fois que l’on a la recette de base, on peut la détourner et y ajouter les ingrédients que l’on souhaite. La cuisine n’est limité que par votre imagination.

 

 

 

 

 

 

Cuisine Asiatique, Non classé, Recette légère

SALADE MESCLUN ET KAKI, SAUCE AUX AGRUMES

J’ai emprunté à la bibliothèque, le livre OKINAWAFOOD « Recette et conseils nutrition pour booster son espérance de vie ». j’ai adoré la couverture, un jolie dessin représentant la nature et la nourriture et un chat. Il existe aussi en format kindle à 4,99 euro

okinawafood couverture.jpg

J’adore les repas asiatique, et ma famille aussi, c’est donc tout naturellement que j’ai pris ce livre. C’est un livre avec pas mal de recette végétarienne, et c’était parfait pour mon mari.

J’ai fait ma première recette avec cette salade, car j’avais tout les ingrédients (ou presque) à la maison.

Cette recette contient du kaki, qui est un fruit qui pousse en automne, mais qui a besoin, pour être mangeable, de connaître un gros gel, chez nous, les gros gels sont très très rare, les températures ne descendent jamais en dessous de -2°, donc pour les manger, on doit les passer au congélateur, de ce fait, nous les cueillons en automne et on les congèle de suite après, non seulement ils sont bon, mais en plus on en a toute l’année. Il suffit juste de les congeler 24h pour qu’ils soient bon, mais j’aime en garder pour l’été. L’inconvénient reste tout de même que si on les décongèle faut les manger dans la journée car ils deviennent vite marron.

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 120g de mesclun (j’ai pris 145g)
  • 1 kaki pomme (le livre conseille sinon 1/2 mangue).
  • 1 cuillère à soupe de gomashio ( il vous faudra 10g de sel et 90g de graines de sésame de la couleur que vous souhaitez blanc ou noir ou les deux).

 

Ingrédient pour la vinaigrette:

  • 2 cuillères à soupe de sauce soja (Nous avons trouvé la recette trop salée, peut être qu’une cuillère aurait suffit).
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame toasté (j’ai pris de l’huile de sésame normale, je l’ai trouvé en rayon produit asiatique à côté des sauces soja et vinaigre de riz).
  • 2 cuillères à soupe d’huile de colza (j’ai pris de l’huile de tournesol).

 

P1020012

RECETTE GOMASHIO.

Torréfier les graines de sésame à sec (sans huile rien ) 3 à 4 minutes  à feu vif (je n’ai eut besoin que de trois minutes, cela dépend de votre table de cuisson), sans jamais cesser de remuer, c’est important car ça cuit très vite!

Mettre ensuite les graines torréfier et le sel dans un mortier et piler à l’aide d’un pilon, si vous avez, sinon faites comme moi, j’ai utiliser une assiette et une cuillère en bois, c’était plus long mais ça revenez au même, vous écrasez les graines et vous mélanger en même temps avec le sel.

C’est un condiment, couramment utilisé dans les recettes asiatique du livre, il se garde plusieurs mois dans un bocal à l’abri de la lumière.

 

P1020005.JPG

 

RECETTE

Pour la vinaigrette, mélanger tous les ingrédients.

Pour la salade, éplucher le kaki, le couper en dés.

Dans un saladier, mettre le mesclun et les morceaux de kaki, rajouter la sauce vinaigrette et la cuillère à soupe de Gomashio.

 

P1020015.JPG

 

Y à plus qu’à déguster.

 

MON AVIS

  • Ce que j’aime:

J’ai pu utiliser les kakis du jardins de mon père, mon mari et mes enfants disaient ne pas aimer, et finalement ils ont adoré cette salade. Le kaki apporte un goût sucré et une texture soyeuse, ce fruit rappelle la mangue de par sa texture, je ne suis donc pas étonnée de voir que le livre conseille une demi mangue si pas de kaki.  J’ai refait cette recette plusieurs fois.

  • Ce que j’aime moins:

Un petit peu trop salé à notre goût, même si elle était bonne, je pense qu’une cuillère à soupe de soja suffit.

 

La grande cuisine, ce peut être une dinde bouillie, une langouste cuite au dernier moment, une salade cueillie dans le jardin et assaisonnée à la dernière minute.

Paul Bocuse
Cookeo, Cuisine Asiatique, Non classé

BOEUF AU CAROTTES VIETNAMIEN AU COOKEO

Voici une recette que je pouvais faire à la maison vu que j’avais tout les ingrédients, et dès que c’est asiatique, moi ça me branche. J’ai pris cette recette sur Cuisiner au robot cuiseur

INGREDIENTS pour 4 personnes

  • 1kg de paleron (personnellement j’ai pris 500 g de boeuf, car 1kg de viande rouge pour 4 c’est énorme, normalement dans un régime équilibré il faut 100g par personne de viande rouge et ne pas en consommer plus de trois fois par semaine).
  • 600g de carottes coupé en bisau (ça veut tout simplement dire coupé en biais).
  • 1 morceau de gingembre de 4 cm
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 1 tige de citronnelle fraîche ou surgelée
  • 1 cuillère à soupe de cassonade brune
  • 1 cuillère à café d’épice 5 parfums
  • 4 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 4 cuillères à soupe de nuoc-mâm
  • 3 cuillères à soupe de concentré de tomates
  • 20cl ou 200g d’eau
  • sel, poivre

 

 

P1020732.jpg

 

RECETTE

Si votre viande n’est pas encore coupée, coupez la en gros dés et éplucher et hacher le gingembre, l’oignon et l’ail.
Enlever la peau des carottes et les couper en biais (on utilise le terme de biseau pour dire couper en biais en cuisine).

 

P1020735.jpg

 

Couper la citronelle en 4.

Dans un saladier, préparer la viande à mariner, mettre la viande, le sel, le poivre , la cassonade et les épices, veiller à ce qu’il y en ait partout pour que la viande s’imprègne du goût.

 

P1020734.jpg

 

Allumer le Cookeo, en mode manuel sélectionner la cuisson classique et fonction dorer, ajouter l’huile et attendre la fin du préchauffage.

Faire revenir l’oignon, l’ail, le gingembre et la viande mariné pendant 5 minutes.

Incorporer les carottes, la citronnelle, le nuoc-mâm, le concentré de tomates et l’eau.

 

P1020743.jpg

 

Appuyer sur ok pour sortir du mode de cuisson dorer, continuer d’appuyer sur ok lorsque l’on vous demande d’arrêter la cuisson, et sélectionner la cuisson sous pression, programmer 35 minutes et départ immédiat.

 

P1020746.jpg

 

Le plat est prêt, bonne dégustation.

MON AVIS 

  • Ce que j’aime:

Le mélange d’épices se mari à merveille avec le boeuf, et les carottes sont cuites parfaitement. Mon mari, mes enfants et moi, avons adoré et tout mangé, je referais certainement ce plat, car il est parfait pour un soir, protéine + légume, il manque un peu de féculent, et comme le conseille le livre, 350g ou 35cl d’eau + 200g de riz basmati et voilà un riz prêt en huit minutes.

  • Ce que j’aime moins:

Ah la cuisson est un peu longue, mais l’avantage c’est qu’on met tout dans la cuve et on attends, on a rien d’autre à nettoyer aussi.

Cookeo, Cuisine Asiatique, Non classé

DAHL AU LAIT DE COCO AU COOKEO

En général, nous n’aimons pas les repas indien ici, mais lorsque j’ai vu cette recette sur  » Cuisiner au robot cuiseur« , je me suis dit que cela devait être bon, des lentilles corail, du lait de coco et plein d’autres ingrédients que l’on aime. Il me fallait la tester pour voir s’il y avait un plat indien qu’on pouvait apprécier.

INGREDIENTS

  • 200g de lentille corail ou jaunes
  • 20cl ou 200g de lait de coco, ce qui correspond à une petite briquette entière normalement.
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 30g de beurre
  • 1 cuillères à soupe de pâte de curry ou de mélange d’épice masala (c’est cette dernière que j’ai prise pour la recette).
  • 3 gousses de cardamome, j’ai pris des gousses normal, mais il est conseillé sur le livre de prendre des grosses gousses de cardamome noire, elles donnent un goût unique et fumée à ce plat.
  • 40 cl ou 400g d’eau
  • sel et poivre

 

 

P1020522.JPG

 

RECETTE 

Commencer par éplucher et hacher l’ail et l’oignon.

Allumer le cookeo et sélectionner le mode manuel , cuisson classique, fonction dorer, ajouter l’huile et le beurre.

A la fin du préchauffage incorporer l’oignon et l’ail pour les faire revenir, pendant 3 minutes environ.

saupoudrer de mélange d’épice masala ou pâte de curry, mettre la cardamome écrasée, les lentilles, verser le lait de coco et les 40cl d’eau, saler et poivrer.

Appuyer sur ok pour arrêter la fonction dorer, et mettre cuisson sous pression en suivant les instructions. Programmer 12 minutes.

 

 

Bonne dégustation.

MON AVIS 

  • Ce que j’aime

C’est un plat original et rapide à faire. Mon mari a aimé, lui qui d’habitude ne veut pas entendre parler de plat indien car il n’aime pas. Ma fille a eut du mal, mais en a mangé, mon fils qui est plus dur a dit quelque chose de très juste « c’est bizarre, c’est comme si ça piquait, mais ça pique pas », c’est effectivement ça, c’est plein d’épices, non piquante. Moi j’ai trouvé cela mangeable.

  • Ce que j’aime moins 

C’est une purée de lentille, mais on ne sent pas le goût des lentilles qui caché par tout ce mélange d’épices qui ne se marie pas très bien ensemble. C’est un peu le soucis que l’on a ma famille et moi avec les plats indiens, toutes les différentes épices mélangée qui ne s’allie pas ensemble. C’est particulier, mais d’habitude, nous n’arrivons pas à manger ce genre de plat, et là on l’a mangé et on l’a fini, on l’a pas super apprécié, mais on l’a pas non plus détesté.

Si vous enseignez à un homme, vous enseignez à une personne. Si vous enseignez à une femme, vous enseignez à toute la famille.
Proverbe indien

Cookeo, Cuisine, Cuisine Asiatique, Non classé

TRAVERS DE BOEUF JAPONAIS AU COOKEO

Comme vous savez, ici on adore les plats asiatique, Japonais, Chinois, et ça tombe bien car dans le livre  » Cuisiner au robot cuiseur« , il y a justement plein de recettes dont asiatique. L’avantage avec ce livre, c’est qu’il me fait cuisiner des plats que je n’avais jamais cuisiné avant, et surtout des viandes.

Je n’avais jamais cuisiné de travers de boeuf et je n’avais mangé de navet boule d’or, mon mari non plus d’ailleurs.

INGREDIENTS pour 4 personnes

  • 1,5kg de plat de côtes
  • 600g de navets (l’auteur du livre conseille des navets boule d’or et du daïkon pour que se soit meilleur, et elle a raison, le navet boule d’or c’est super bon).
  • 1 morceau de gingembre de 5cm (le gingembre est un condiment que l’on retrouve souvent dans les repas asiatique, et c’est excellent, oh bien sur il ne faut pas le manger cru, c’est très fort, mais cuit, il apporte une touche exotique, et sucré à un plat).
  • 3 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 4 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 2 cuillères à soupe de cassonade brune
  • 4 cuillères à soupe de sauce soja
  • 3 cuillères à soupe de saké (je n’en avais pas, mais j’ai suivi l’astuce de l’auteur du livre qui propose de remplacer le saké par du vin blanc).
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 10cl ou 100g d’eau.

 

P1020650.JPG

 

RECETTE

Préparer les ingrédients en commençant par couper la viande en morceau de 8 cm, personnellement je n’ai pas pu, j’avais décongelé la viande au dernier moment et donc elle n’était pas tout à fait décongelé…

Eplucher et hacher le gingembre, peler les oignons et les navets les couper en quatre. Enlever la peau de l’ail.

On peut commencer l’assemblage, allumer le cookeo, sélectionner le mode manuel, cuisson classique et fonction dorer, mettre l’huile.

A la fin du préchauffage ajouter la viande et les oignons, les faire revenir sur tous les côtés pendant 5 minutes environ.

 

P1020655.JPG

 

Incorporer le reste des ingrédients (gingembre, ail, cassonade, sauce soja, saké (ou vin blanc), vinaigre de riz et l’eau), mélanger, rajouter les navets par dessus.

 

P1020656.JPG

 

Appuyer sur le bouton ok, arrêter la cuisson dorer, on vous proposer la cuisson sous pression faites ok et programmer 35 minutes et départ immédiat (ou différé si vous souhaitez attendre).

Vous avez le temps de préparer autre chose, ou de passer l’aspirateur lol.

 

P1020658.JPG

 

J’ai accompagné ce plat de riz, l’auteur du livre « cuisiner au robot cuiseur » conseille pour 200g de riz basmati, 350g ou 35cl d’eau cuisson 8 minutes et le riz est parfaitement cuit, sans perdre de l’eau ou en jeter.

Bonne dégustation

MON AVIS

  • Ce que j’aime:

C’est un délice, on dirait un plat cuisiné dans un restaurant japonais, avec le riz c’est excellent et c’est un très bon repas équilibré, il contient protéine avec la viande, légumes avec les navets et féculents avec le riz. Les navets boule d’or sont meilleurs que les navets traditionnel, et apporte un gout sucré.

  • Ce que j’aime moins

C’est un des premiers plats que je fait qui est aussi long à cuire.