Conserve, Cuisine, Non classé

GELEE DE COING (ou que faire avec les épluchures et trognon de coings)

Après avoir fait ma pâte de coing et mon coudounat (liqueur de coing) recette ici:
https://emilievousdittout.blog/2018/01/09/coudounat-liqueur-de-coing/

Je me retrouvais avec des épluchures et trognons de coing, mon père m’avait dit « tu feras de la gelée de coings avec les restes, tu fais cuire, et tu passes au tamis, il y a autour des noyaux de coings, une sorte de gelée, c’est cela qui va te permettre de faire ta gelée ».

Je n’aime pas trop le coing, mais la gelée pouvait me servir de sucre naturel… surtout que le coing c’est très sucré.

Donc me voici avec mon couscoussié, j’y met les épluchures, les trognons et je fais cuire dans de l’eau. Je recouvre les coings d’eau, et n’étant pas très sure, mon père me donnant des explications de ce qu’il avait vu faire qui  datait d’il y a quand même plusieurs années, j’avais des doutes…

Je peux vous dire que cette recette m’a donné du fil à retordre, avec si peu d’informations.

J’ai fait cuire tout les ingrédients 40 minutes, j’ai passé au tamis (un chinois fait l’affaire), j’ai ensuite fait cuire 1h avec du sucre, mais ça ne devenait pas de la gelée comme mon père disait, je regarde sur internet, beaucoup rajoute de l’agar agar ou de la gélatine… je demande à mon père s’il n’a pas omis de me dire qu’il fallait rajouter de la gélatine, mais non, il insiste, c’est le produit autour des noyau qui fait la gelé, sauf que moi, j’avais beau faire cuire, une heure, deux heure, l’eau s’évaporait mais la gélatine n’apparaissait pas. J’ai laissé la casserole sur la plaque éteinte et réfléchissant sur ce que j’allais en faire, j’avais usé de l’eau, du sucre et de l’électricité avec cette recette, je ne voyais rien sur internet qui explique ce soucis, j’avais tout fait… Le soir je vais me coucher et je me relève le matin, je regarde la casserole… c’était de la gelée, j’avais réussit, j’ai compris que l’erreur que j’avais faites c’était que tant que c’est chaud, la gelée devient liquide, pour que la gelée apparaissent, je devais la laisser refroidir, je l’ai chauffé encore un peu, pour la mettre dans des bocaux et les mettre à l’envers pour les stériliser. J’ai réussis enfin.

INGREDIENTS

Epluchures et trognon de coings

Un demi citron.

Eau pour recouvrir le tout, perso j’ai mis deux litres, mais j’avais beaucoup beaucoup de reste de coings.

Un kilo de sucre, environ 500g par litre de jus. Le sucre ne dois se mettre qu’à la deuxième étape, après avoir filtrer.

RECETTE

Dans une grande casserole, si vous avez une bassine à confiture, ou si vous êtes comme moi, vous utilisez un couscoussié, mettre toutes les épluchures et trognons des coings, mettre le demi citron et couvrez le tout d’eau. Cuire environ 30 à 40 minutes (cela dépend de la plaque de cuisson que vous avez, personnellement la mienne est électrique, je sais que celles à gaz sont plus rapides). Les trognons doivent être un peu plus mou, ça sera plus facile pour les écraser et récupérer un maximum de pulpes, donc peu importe le temps, si vous voyez que vos trognons sont mou, la cuisson est fini.

 

P1020541.JPG

 

Passer le jus dans un tamis, et mettre dans une casserole le jus filtré, écraser les épluchures et trognons dans le tamis avec l’aide d’une cuillère à soupe.

 

P1020550.JPG

 

Peser ce que vous avez recueillis et mettre 500g de sucre par kilo de liquide filtré.  Refaire chauffer une bonne heure, voire 1h30. Avec un tamis, récupéré les suspensions qui reviennent à la surface pendant le cuisson.

Lorsque c’est cuit, mettre en bocaux propre, refermer les bocaux et mettre à l’envers, cela servira de stérilisation, laisser une nuit voir plus, une journée, retourner les bocaux et vous verrez le liquide devenu bien épais et onctueux comme du miel.

Vous avez fini. Bonne dégustation. Vous pouvez en boire avec du thé, ou sur une tartine, ici on s’en sert comme du miel et contrairement au coings qui est peu apprécié par mes enfants et mon mari, tout le monde adore cette gelée.

 

P1020555.JPG

Publicités
Conserve, Non classé

CHUTNEY DE FIGUE AU THERMOMIX

Les figues sont des fruits très très très sucrés, mais très bon pour la santé! Et ça se marie super bien avec le foie gras à Noël, c’est pour ça que je fais cet article, pour faire le chutney de figue que vous mangerez avec votre foie gras maison c’est mieux!

Les figues ont deux récoltes, une fin juin jusqu’à mi juillet et une fin août jusqu’à mi septembre.

Pour les ramasser par contre soyez paré, il vous faut un pantalon long (oui même l’été) et un tee shirt manche longue et des gants…
Les feuilles de figues sont irritante, et le lait de figues (quand on ramasse le fruit, un liquide blanchâtre sort, c’est le lait de figues) brûle, il est d’ailleurs très bien pour enlever les verrues car ça les brûle.

Ingrédients:

  • 1KG500 figues
  • 150g de sucre en poudre (beaucoup mettent plus de sucre, mais les figues, enfin du moins les miennes de mon jardin sont très très sucré, je les ramasses bien bien mûre, car meilleure.)
  • 160g d’oignon
  • 150g d’eau.
  • 3 cuillère à soupe de vinaigre balsamique.
  • 1 cuillère à café de cannelle.

 

RECETTE

Eplucher et couper les oignons en deux, les mettre dans le bol du thermomix 5 seconde vitesse 5.

Sans thermomix mettre les oignons dans un mixeur et mixer, les oignons doivent être en morceaux.

Rajouter dans le bol les figues entière ou coupées en deux (cela n’a pas d’importance vu qu’après on les mixe), la cuillère à café de cannelle, l’eau et le sucre, cuire 20 minutes/100°/vitesse mijotage.

Sans thermomix, mettre les oignons, figues, cannelle, sucre et eau dans une marmite et cuire en mélangeant régulièrement avec une cuillère en bois.

A la sonnerie rajouter le vinaigre balsamique et mixer 5secondes vitesse 5.

Sans thermomix, à la fin de la cuisson, quand les figues sont presque fondu, et que la marmite boue, enlever du feu, mettre le vinaigre balsamique et mixer (pour enlever les morceaux.)

P1030347

Votre chutney de figue est prêt, mais pour être déguster à Noël avec le foie gras, ou avant avec une viande rouge, il vous faut la mettre dans un bocal stérilisé au préalable soit dans une marmite d’eau bouillante environ une heure. Soit dans une stérilisateur je le met 75 minutes à 100°.

Personnellement, si vous suivez mes recettes de conserves, vous savez que j’ai le stérilisateur de la marque Domo acheté ici:

Domo DO-322W Idéal 2 en 1 Stérilisateur à Bocaux et Conserves 27 L

Pour les bocaux, j’utilise toujours en premier pour mes conserves, les bocaux de l’année d’avant, ou des bocaux que j’ai récupéré (bocaux de miel, de haricots vert, ….), et je fais pareil pour les couvercles s’ils n’ont pas été abimés.

 

 

Pour une double précaution, je met la préparation encore bouillante dans les bocaux, je ferme bien, je les met à l’envers et je laisse refroidir. C’est une méthode de stérilisation qui marche très bien. Quand c’est froid, rajouter une étiquette avec « Chutney de Figue » le mois et l’année de la réalisation et les ingrédients. J’ai encore des bocaux de chutney de 2015 que je mangerais bien sur en premier, la date me permettant de commencer par consommer les plus vieilles conserves.

Combien d’année pouvez vous la conserver? j’en ai de 2015 très bonne, mais je pense que vous pouvez la conserver bien plus longtemps que deux ans. Mais je ne sais pas exactement combien de temps.

Mon père qui a connu le monde avec des conserves, m’a toujours dit qu’une conserve se conserve plusieurs années, et à dire vrai, ma mère qui a toujours fait des conserves, j’ai eut manger des confitures qui datait d’il y a cinq ans en arrière, parfois plus…

Le mariage est comme le figuier de Bagnolet, dont les premières figues sont bonnes, mais dont les tardives ne valent rien.

Proverbe Français

ps: proverbe idiot car pour en manger dans les deux saisons les premières sont pas très mures et pourrissent plus vite que les secondes, les secondes sont moins sucrées cependant.

annuaire SITES INTERNATIONAUX

Conserve, Non classé

FRUITS AU SIROP (ABRICOTS, POIRES,…)

L’été c’est la saison des conserves, entre les cerises, les abricots, les poires, … des fruits que l’on a pas forcément l’hiver et qui faut l’avouer, nous manque!

Alors je conserve, et là pour le coup, pas besoin de « cuisiner » vu que je suis nulle.

Les fruits aux sirops s’est simple à faire, c’est quand même un peu long, enfin le plus long c’est d’éplucher les fruits (poires), pour les abricots ce n’est pas nécessaire.

Il y a deux façons de faire, la plus simple reste le fait de mettre les fruits entassé dans le bocal et de rajouter le sirop (eau + sucre) encore bouillant sur les fruits et fermer le bocal, puis stériliser.

J’ai une autre méthode pour donner un peu de goût à mes sirops, rajouter un peu d’exotisme..

INGRÉDIENTS

  • Eau
  • 200g de sucre pour 2 litres d’eau
  • Un bâton de cannelle  (ou de vanille, mais vu que la vanille devient cher, je met de la cannelle ça reste encore abordable…)
  • Fruits.

J’ai fait cette recette avec des poires, des abricots. Prenez des fruits dur, pas des mou, pour les poires, prenez des vertes, quand elles cuisent elles sont aussi sucrées que si on les mangeait comme ça. Gardez les fruits murs pour les confitures ou les compotes.

RECETTE

Eplucher les fruits (pommes, poire, et des scoubidou bidou ouahh ..) les abricots n’ont pas besoin d’être épluché sinon vous n’aurez plus grand chose lol. Dénoyauté les abricots, et épépiné les poires et les pommes. Il faut que les petits fruits soient coupés en deux et les gros fruits en morceaux.

P1020448

Dans une casserole rempli d’eau, rajouté le sucre et laisser cuire jusqu’à ce que le sucre fonde. Lorsque le sucre est fondu, rajouter le bâton de cannelle (ou de vanille) et les fruits, et faites cuire 15 minutes à feu doux. Cela va permettre aux fruits d’avoir les arômes de la vanille ou autre.

 

A la fin de la cuisson, quand c’est encore bien chaud, mettre les fruits dans un bocal, jusqu’en haut et rajouter le sirop qui a cuit avec, sans la cannelle ou la vanille.

Ensuite stériliser 75 minutes à 100 degré dans un stérilisateur remplis, ou dans une casserole remplis d’eau et laisser refroidir dans le stérilisateur.

Mon stérilisateur acheté il y a trois ans :

 Domo DO-322W Idéal 2 en 1 Stérilisateur à Bocaux et Conserves 27 L

Vérifier toujours que vos bocaux soient bien refermé, après la stérilisation.

N’oubliez pas de mettre une étiquette avec le mois et l’année de vos conserve, et les ingrédients.

Poire à Gauche et abricots à droite.

 

 

Bonne dégustation.

 

MON AVIS 

Ce que j’aime:

C’est super pratique l’hiver lorsque l’on a moins de fruits, de conserver les fruits d’été. C’est super bon, mes enfants et mon mari adore, c’est légèrement sucré, deux litres d’eau me fait cinq bocaux. Je récupère les bocaux des légumes de conserve que j’achète, ou du miel, d’une année sur l’autre. Vous pouvez aussi les acheter c’est environ 10 euro les six, mais vous pouvez aussi en trouver sur le bon coin, ou dans votre voisinage.

Ce que j’aime moins

C’est dommage que les abricots arrivent l’été, lorsqu’il fait super chaud, car les faire cuire apportent encore plus de chaleur dans la maison qui est déjà à 30° lol.