Cookeo, Cuisine, Non classé

PANAIS GLACES AU MIEL ET A L’ORANGE AU COOKEO

Je n’avais jamais mangé de panais, ni même mon mari et mes enfants, et je suis pour la découverte culinaire, donc j’ai voulu tester cette recette que j’ai trouvé dans le livre Cuisiner au robot cuiseur,
Lorsque mon mari et mes enfants m’ont demandé « c’est quoi du panais? », je leur ai répondu « ça ressemble à une carotte blanche, mais on les trouvent vers les navets, topinambourg, donc le goût doit être entre le navet et la carotte lol » .

INGREDIENTS

  • 800g de panais (j’en avais mis que 500g car je ne savais pas si on allait aimé ou non).
  • 30g de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 3 cuillère à soupe de miel
  • 10cl ou 100g  de jus d’orange
  • sel et poivre.

 

P1020599.JPG

 

RECETTE 

Eplucher et couper les panais en bâtonnets. Je me suis servi de ma râpe Tupperware, Mais comme les panais sont super dur à couper, je n’ai pu faire que la moitié de chaque, l’autre moitié je l’ai fait à la main, j’ai photographié les panais fait avec la râpe et ceux fait sans, vous verrez la différence.

 

 

Allumer le Cookeo, sélectionner le mode manuel, cuisson classique et fonction dorer. Verser le beurre et l’huile et attendre la fin du préchauffage pour passer à l’étape suivante.

Dorer les panais pendant 2 minutes et verser le miel et le jus d’orange, saler, poivrer.

 

P1020608.JPG

 

Appuyez sur Ok, le cookeo vous propose d’arrêter la cuisson dorer, faites ok, on vous propose la cuisson sous pression, vous faites ok, et laisser les dix minutes qu’on vous propose pour la cuisson et départ immédiat.

 

P1020612.JPG

 

Il ne vous reste plus qu’à déguster .

MON AVIS 

  • Ce que j’aime

La recette est bonne, le panais était cuit à souhait, une texture comme de la patate, mais avec un goût se rapprochant du navet, le sucré du miel apporté un goût sucré et onctueux. J’en referais certainement. Mon mari, ma fille et moi, on a aimé, mon fils lui a eut plus de mal.

  • Ce que j’aime moins

Le fait que j’ai mis 500g de panais au lieu de 800g j’aurai du baisser la quantité de matière grasse (huile de tournesol et beurre) car la recette était un peu grasse. J’ai aussi mis trop de miel, donc la saveur sucré prenait sur le goût du panais, c’était donc un peu trop sucré à notre goût, mais on l’a fini rapidement malgré tout.
Le panais bien que se soit un légume, est très glucide, donc à manger pas plus de 150g par repas, comme un féculent.

 

Conserve, Cuisine, Non classé

GELEE DE COING (ou que faire avec les épluchures et trognon de coings)

Après avoir fait ma pâte de coing et mon coudounat (liqueur de coing) recette ici:
https://emilievousdittout.blog/2018/01/09/coudounat-liqueur-de-coing/

Je me retrouvais avec des épluchures et trognons de coing, mon père m’avait dit « tu feras de la gelée de coings avec les restes, tu fais cuire, et tu passes au tamis, il y a autour des noyaux de coings, une sorte de gelée, c’est cela qui va te permettre de faire ta gelée ».

Je n’aime pas trop le coing, mais la gelée pouvait me servir de sucre naturel… surtout que le coing c’est très sucré.

Donc me voici avec mon couscoussié, j’y met les épluchures, les trognons et je fais cuire dans de l’eau. Je recouvre les coings d’eau, et n’étant pas très sure, mon père me donnant des explications de ce qu’il avait vu faire qui  datait d’il y a quand même plusieurs années, j’avais des doutes…

Je peux vous dire que cette recette m’a donné du fil à retordre, avec si peu d’informations.

J’ai fait cuire tout les ingrédients 40 minutes, j’ai passé au tamis (un chinois fait l’affaire), j’ai ensuite fait cuire 1h avec du sucre, mais ça ne devenait pas de la gelée comme mon père disait, je regarde sur internet, beaucoup rajoute de l’agar agar ou de la gélatine… je demande à mon père s’il n’a pas omis de me dire qu’il fallait rajouter de la gélatine, mais non, il insiste, c’est le produit autour des noyau qui fait la gelé, sauf que moi, j’avais beau faire cuire, une heure, deux heure, l’eau s’évaporait mais la gélatine n’apparaissait pas. J’ai laissé la casserole sur la plaque éteinte et réfléchissant sur ce que j’allais en faire, j’avais usé de l’eau, du sucre et de l’électricité avec cette recette, je ne voyais rien sur internet qui explique ce soucis, j’avais tout fait… Le soir je vais me coucher et je me relève le matin, je regarde la casserole… c’était de la gelée, j’avais réussit, j’ai compris que l’erreur que j’avais faites c’était que tant que c’est chaud, la gelée devient liquide, pour que la gelée apparaissent, je devais la laisser refroidir, je l’ai chauffé encore un peu, pour la mettre dans des bocaux et les mettre à l’envers pour les stériliser. J’ai réussis enfin.

INGREDIENTS

Epluchures et trognon de coings

Un demi citron.

Eau pour recouvrir le tout, perso j’ai mis deux litres, mais j’avais beaucoup beaucoup de reste de coings.

Un kilo de sucre, environ 500g par litre de jus. Le sucre ne dois se mettre qu’à la deuxième étape, après avoir filtrer.

RECETTE

Dans une grande casserole, si vous avez une bassine à confiture, ou si vous êtes comme moi, vous utilisez un couscoussié, mettre toutes les épluchures et trognons des coings, mettre le demi citron et couvrez le tout d’eau. Cuire environ 30 à 40 minutes (cela dépend de la plaque de cuisson que vous avez, personnellement la mienne est électrique, je sais que celles à gaz sont plus rapides). Les trognons doivent être un peu plus mou, ça sera plus facile pour les écraser et récupérer un maximum de pulpes, donc peu importe le temps, si vous voyez que vos trognons sont mou, la cuisson est fini.

 

P1020541.JPG

 

Passer le jus dans un tamis, et mettre dans une casserole le jus filtré, écraser les épluchures et trognons dans le tamis avec l’aide d’une cuillère à soupe.

 

P1020550.JPG

 

Peser ce que vous avez recueillis et mettre 500g de sucre par kilo de liquide filtré.  Refaire chauffer une bonne heure, voire 1h30. Avec un tamis, récupéré les suspensions qui reviennent à la surface pendant le cuisson.

Lorsque c’est cuit, mettre en bocaux propre, refermer les bocaux et mettre à l’envers, cela servira de stérilisation, laisser une nuit voir plus, une journée, retourner les bocaux et vous verrez le liquide devenu bien épais et onctueux comme du miel.

Vous avez fini. Bonne dégustation. Vous pouvez en boire avec du thé, ou sur une tartine, ici on s’en sert comme du miel et contrairement au coings qui est peu apprécié par mes enfants et mon mari, tout le monde adore cette gelée.

 

P1020555.JPG

Non classé, Thermomix

PATE DE COINGS AU THERMOMIX

Ma fille me demande depuis quelques mois la pâte de coings, mais je souhaitais lui faire et pas en acheter une où je ne sais ce qu’il y a dedans, cependant sans coings, j’ai beau chercher dans tout les coins, cela m’était plus difficile.

Mon père ramena des coings la semaine dernière (c’est pas la saison, mais chez nous, l’automne semble être arrivé en retard, il a du vouloir fêter Noël dans le sud cette année).  Donc me voilà avec des coings, et après avoir fait le coudounat pour mon père, c’est une liqueur de coing dont la recette se trouve là: https://emilievousdittout.blog/2018/01/09/coudounat-liqueur-de-coing/

Il me restait encore des coings pour faire de la pâte, je put donc m’atteler à la recette, mais au thermomix, car je manquais de temps et j’avoue je suis fainéante (sudiste oblige).

J’ai pris la recette de Cookom

ix pour plusieurs raisons, elle était très bien notée, et surtout surtout il n’y avait que du coing et du sucre, rien de plus simple et naturel.
https://www.cookomix.com/recettes/pate-de-coing-thermomix/

 

INGREDIENTS

 

  • 1000 g de coings.
  • 700g de sucre.
  • 1000 g d’eau, l’eau ne sert qu’à cuire les coings.

 

P1020453.JPG

 

RECETTE

Eplucher les coings, enlever les coeurs et garder de côté pour faire de la gelée. Couper les coings en morceaux.

Mettre dans le bol du thermomix l’eau, ajouter les morceaux de coings dans le varoma et placer le dessus le bol, cuire les coings 45 minutes/ varoma/ mijotage (la cuillère).

 

P1020469.JPG

 

Enlever l’eau du bol thermomix, Mettre les coings dans le bol, et ôter le varoma du dessus du bol. Ajouter aux coings le sucre et chauffer 25 minutes/varoma/vitesse4.

 

P1020472.JPG

 

Verser le mélange dans un plat à gratin recouvert de papier cuisson et laisser reposer deux heures, la pâte va durcir et sera plus facile à découper.

 

 

 

 

P1020479.JPG

 

Découper la pâte en petit carré ou la forme que vous souhaitez (rond, triangle, étoile,..). La pâte est collante, très collante, pour éviter que les morceaux ne se collent entre eux,  il faut saupoudrer la pâte de sucre, ou, comme ma fille a fait, les emballer individuellement avec du papier cuisson ou du film alimentaire. Ma fille s’est éclatée à faire des petits emballages avec le papier cuisson qui m’avais servi à couvrir le gratin, comme ça pas de perte.

 

 

 

Les conserver dans une boite hermétique à l’abri de la chaleur (car ça serait tout collant).

Il se conserve quelques mois.

La pâte de coing, c’est le bonbon de mon enfance, les bonbons on en avait pas comme aujourd’hui, nos seuls bonbons c’était ça.

Raymond R. mon père.

Non classé, Thermomix

PATE A PIZZA A LA COURGE

L’autre soir j’avais envie de pizza, et mon père a plein de courge, mon fils n’aimant pas ce légume, j’ai décidé de lui en faire manger en faisant une pizza, mais sans qu’il s’en aperçoivent.

Ingrédients, pour deux pâtes

  • 150g de courge
  • 75g d’eau
  • 5 g de levure fraîche, si vous souhaitez une pâte plus épaisse, mettez 15/20g de levure fraîche.
  • 300g de farine
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de sel.

 

P1040167

Recette:

Avec Thermomix:  Mettre l’eau et la levure dans le bol, faire cuire 2 minutes à 37°C.  Rajouter tout les ingrédients et pétrir en mode épi  (bol fermé, et appuyer sur l’épi de blé) 2 minutes.

Sans Thermomix : Mélanger de l’eau chaude (pas bouillante) avec la levure. Mettre la farine dans un saladier et faire un puit au milieu, rajouter la levure mélangé à l’eau, mélanger, rajouter l’huile d’olive et tous les autres ingrédients et pétrissez à la main.

 

 

Lorsque votre pâte est prête, il ne vous reste plus qu’à la garder une heure dans un saladier.

Après les 1h de pause, allumer le four à 160° (thermostat 5).

Fariner le plan de travail et avec un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte et faire des trous à l’aide d’une fourchette.

Ensuite mettre la pâte au four dix minutes.

 

 

Quand vous ressortez la pâte, il ne reste plus qu’à garnir. L’étape de la cuisson de la pâte est importante, c’est pour que la pâte soit précuite, si on saute cette étape, la pâte risque de ne pas être cuite quand la pizza sera prête.

J’y ai mis des restes de ce que j’avais dans le frigo, sauce tomate, viande haché, champignons, gruyère, …Mettre au four 15/20 minutes selon votre four et vos goûts, à 160° (thermostat 5)

 

P1040172

La pâte n’a absolument pas le goût de la courge. Elle pourrait convenir pour une tourte, vu qu’elle donne deux pâtes, et que la texture ressemble à une pâte brisée, avec un léger goût de pâte à pizza.

MON AVIS

  • Ce que j’aime:

Recette simple et rapide à faire, mon fils qui n’aime pas les courges, ne s’est pas aperçu d’en avoir mangé un peu. La pâte est bonne, nous n’aimons pas les pâtes trop épaisse chez nous donc on l’a tiré au maximum et c’était parfait.

  • Ce que j’aime moins:

Peut être que la pâte fait un peu, pâte sablé ou pâte gâteau, mais c’était pas mauvais, ça change. J’en referais certainement.

 

“L’humanité ressemble aux tiges des citrouilles : si on creuse le sol, la tige est unique.”

Proverbe Malgache

Alcool, Non classé

COUDOUNAT (LIQUEUR DE COING)

Mon père a ramassé la semaine dernière des coings. On est en janvier c’est un peu tard pour les coings, normalement c’est en automne, mais là où j’habite, on a pas eut d’automne mais un été indien, un été qui dure tard, et de la sécheresse en novembre, l’automne est arrivé chez nous en décembre, et avec elle la saison des pluies. Donc début janvier on se retrouve avec des coings qu’on avait pas il y a quelques mois.

Mon père me ramène les coings et me dit « tu n’aurais pas une recette de coudounat?  » . Je lui dit « du coudounat? je peux voir sur internet, il doit y avoir », il me répond « cherche pas à coudounat c’est un mot provençal, le coudoun c’est le coing, le coudounat la liqueur, je sais pas comment on appelle cela en français, lorsque l’on avait la diarrhée on prenait un petit verre de cet alcool et on l’avait plus ».  Vu la gastro qui sévit à cette époque de l’année, je me suis dit que ça serait pas bête d’en faire pour nous, même si je n’aime pas l’alcool, je peux prendre une cuillère ou deux de ce liquide, j’ai bien pris des médicaments pendant plusieurs année lol.

Je recherche tout de même coudounat sur internet, et j’ai trouvé ce lien: http://www.un-peu-gay-dans-les-coings.eu/2014/09/coudounat-liqueur-de-coings-provencale.html

INGREDIENTS:

  • 5 Coings (avec cinq coings, j’ai eut 200ml (20cl\200g) de jus.
  • autant d’eau de vie que de jus récolté, pour mon cas 200 ml ou gramme ou 20cl.
  • 100g sucre.
  • Du jus de citron, cela sert à empêcher l’oxydation des coings (le fait que les coings deviennent orange.)

 

P1020440.JPG

RECETTE

 

Oter le duvet des coings, si vous regardez bien, ou si vous touchez, il y a comme de la poussière sur les coings, c’est normal, c’est le duvet, c’est cela qu’il faut enlever. NE PAS EPLUCHER.

Dans un saladier, mettre du jus de citron et raper les coings avec une grosse râpe au dessus du saladier, râper jusqu’au coeur du fruit, le coeur est dur et il y a de petit pépin comme une pomme.

Prendre les fruits râpés et mettre dans un linge (j’ai pris un vieux tee shirt propre à ma fille, j’ai découpé et ça ma servis de Tamis. On utilise un linge propre car cela nous permet de n’avoir que le jus du fruit, pas les impuretés qui pourrait passer au travers d’un tamis ou d’un chinois).

Presser les fruits dans le linge au dessus d’un saladier, presser fort pour récolter un maximum de jus, demander à votre homme s’il est présent lol.

Lorsque vous avez pressé tout les fruits râpés, peser le jus que vous avez filtré et mettez la même quantité d’eau de vie. Pour le sucre, mettez 100g de moins que le jus de coing ou d’eau de vie. Pour mon cas 200g de jus de coing , 200g d’eau de vie, 100 g de sucre. Mélanger le tout jusqu’à dissolution du sucre.

 

P1020449

 

Transvaser le tout dans une bouteille, et laisser la bouteille dans un endroit frais et sombre (cave, cellier, placard, bar), pendant 40 jours.

 

P1020451

 

 

La présence de dépôt et de sucre au fond est normal, c’est tout ce qu’il y a de plus naturel.

 

Le coudounat vous l’avez compris c’est un alcool, je rappelle que l’alcool est dangereux pour la santé, à consommer donc avec une forte modération, un mini verre suffit à avoir les bienfaits escomptés, risque de constipation si vous en buvez trop. Cet alcool est déconseillé aux femmes enceintes et bien évidemment aux enfants. Ne mélanger pas alcool et médicament, si le problème persiste consulter un médecin

 

Une journée sans vin est une journée sans soleil.

Proverbe Provençal.

Idées de sortie, Non classé, Sortie Vaucluse et Alentour, Visite

LE SAVOIR ACCESSIBLE A TOUS, GRACE A LA BIBLIOTHEQUE INGUIMBERTINE

Début Novembre sur la ville de Carpentras a ouvert une bibliothèque L’Inguimbertine à la pointe de la technologie! Mettant le savoir à la porté de tous.

 

 

L’adhésion est à 5 euro par personnes par an, mais pour une famille dont les enfants sont étudiants, c’est gratuit pour eux! Enfin le tarif donné ci dessus sont pour les personnes vivant dans la communauté des communes attaché à Carpentras.

Pour les autres, le prix n’est pas beaucoup plus cher, une famille de deux adultes, deux enfants vivant hors de la communauté des communes payera 15 euro, et la même famille vivant dans la communauté des communes payera 10 euro. C’est vraiment donné quand je vous expliquerais à quoi vous pouvez avoir accès. Pour s’inscrire, il faut une facture avec votre adresse, une carte d’identité et c’est tout.

Mais tout d’abord visitons un peu ce bel endroit, vous trouverez sur les murs de beaux tableaux et accrochés au ciel des objets d’art, car oui c’est aussi un jolie petit musée, où il est agréable d’admirer assis sur des fauteuils ou des chaises, ou de lire dans le calme les ouvrages que vous trouverez. Nul besoin de s’inscrire pour lire sur place des magazines, ou des journaux ou des livres.

 

 

Cependant, lorsque vous vous inscrivez, outre le fait de pouvoir emprunter, tous les magnifique livre neuf que vous souhaitez, vous avez accès aux différents ordinateurs, aux consoles de jeux, et vous pouvez même emprunter des DVD et CD.  Les consoles et ordinateurs sont à réserver quelques jours avant, ils sont pris d’assaut par les adolescents lol. Il y a la PS4 et la XBOX, avec des jeux pour adultes et pour les familles.

 

P1020226

 

Pour les étudiants, ils peuvent venir travailler en toute tranquillité, il y a des bureaux un peu partout, des tables, des fauteuils et différents ouvrages scolaires, y compris les Bled et autre Bescherelle du cp jusqu’en terminale. Attention, ces livres ne peuvent être empruntés, ils ne sont consultable que sur place!

 

 

Mais ne vous inquiétez pas, avec la carte que vous aurez lors de l’inscription, vous aurez accès de chez vous, à des ressources en lignes avec tout les programmes du cp jusqu’à la Terminale, avec en plus des cours, des leçons en vidéo, des interrogations, des quiz,… bref une connaissance à votre portée!
Allez sur ce lien: http://inguimbertine.carpentras.fr/EXPLOITATION/GENERAL/e-formation.aspx  et tapez vos identifiant, vous irez sur Tout apprendre.com et vous aurez tout les programmes. Vous aurez aussi accès à des formations pour apprendre des langues, anglais, espagnol, italien,…

Pour emprunter rien de plus simple, prenez les articles choisies (vous avez droit à 10 livres, ou 6 livres et 4 dvd, ou Cd, par personnes), allez à une bornes pour emprunter et scannez votre carte, votre nom apparait sur l’écran de l’ordinateur, appuyer sur emprunter, et mettez tout vos articles à l’endroit indiqué (oui oui tous vos articles, les 10 d’un coup) et voilà les ouvrages s’inscrivent sur l’écran et vous n’avez qu’à suivre ce qui est écrit dessus. A la fin on vous demande si vous souhaitez un ticket, il est indiqué dessus le jour où vous devez les rendre, en général 3 semaines, vous pouvez aussi renouveler le prêt.

 

P1020310

 

Si un livre n’est pas rendu à temps, on vous appelle sur votre portable.

Pour rendre les livres, rien de plus simple, il y a des étagères à l’entrée de la bibliothèque, vous mettez tout dessus et tout s’inscrit sur l’écran, pas besoin de faire la queue s’il y a du monde car l’écran affiche tout les ouvrages mis sur l’étagère et l’enlève directement de votre carte. Quand je vous disais que c’était à la pointe de la technologie, pas d’attente!

 

P1020308

 

Vous êtes perdu dans ce magnifique lieu? pas de soucis, il y a, en plus du personnel nombreux, un petit robot bien sympathique, souriant et agréable (le personnel aussi l’est, mais un robot qui nous accueille à notre époque reste rare) qui vous guidera.

Il est pas mignon comme tout ? lol.

Voilà, vous savez tout sur la Bibliothèque Musée Ingimbertine, cela fait une agréable petite sortie en famille, ah oui j’oubliais, elle est accessible aux handicapés, il y a un ascenseur et une rampes d’accès.

La bibliothèque est ouverte tout les jours (oui oui même le dimanche) , les horaires sont du lundi au samedi de 12h à 18h et le dimanche de 9h à 12h, comme ça même ceux qui travaillent avec des horaires décalé ou de bureaux, peuvent trouver du temps pour aller y faire un tour.

Le savoir, c’est ce qu’on vous apprend. La connaissance, c’est ce que vous apprenez par vous-même.
Marguerite DurasPsychologies février 2008

 

Non classé, Thermomix

POIVRONS FARCIS DE POISSONS ET GAMBAS AU THERMOMIX

Lorsque je suis allées en Espagne, je me suis pris deux magazines de cuisine, l’un était le magazine Thermomix du mois de novembre 2017, c’est pour cela que les dernières recettes que j’ai mises, venaient aussi de ce magazine.

Ce magazine, en plus de me faire des cuisines Espagnoles, m’a redonné l’envie de cuisiner des plats avec Thermomix. Et j’utilise dans cette recette, tout le thermomix, le Varoma, le panier.

Mon mari ne mangeant presque plus de viande, cette recette à base de poisson était parfaite! C’est une recette pour 6 personnes, c’est important de le dire car c’est pas courant les recettes pour les grandes famille avec cet appareil.

 

INGREDIENTS BOUILLON

  • 300g d’eau
  • 40g d’oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 1 petite cuillère de sel
  • 600g de poisson blanc frais propre et sans peau (J’ai pris du Colin, mais le merlu, la dorade, le cabillaud ou tout autre poisson sera parfait!)
  • 300g de Gambas fraiche entière ( j’avais pris des congelés et je les ais décongelés, cependant je déconseille, les fraîches ont meilleures goût).

 

P1050277.JPG

 

 

INGREDIENTS FARCE

 

  • 150g d’oignon coupé en quart
  • 100g de poivron rouge en tranche
  • 100g de poivron vert en tranche
  • 80 g de tomates confites (en fait la recette originale y a marqué tomate frit, mais j’en avais pas, et c’est pas la saison des tomates pour que j’en fasse… non en fait je ne savais pas vraiment ce que c’était, du coup j’ai eut l’idée de prendre des tomates confites, que j’avais fait cet été).
  • 40g d’huile des tomates confites (Dans la recette originale il faut de l’huile d’olive, vu qu’il y en a dans les tomates confite, j’en ai versé dedans pour faire du goût).
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre moulu.

 

P1050280.JPG

 

INGREDIENTS SAUCE ET PREPARATION POIVRONS

 

  • 150G d’oignon en quart
  • 2 gousses d’ails
  • 40g d’huile d’olive
  • 50g de vin blanc +100g d’eau (dans la recette originale il y a 50g de brandy et 200g de cava, mais je n’en avais pas).
  • 6 poivrons rouges, sans pédoncule et sans graines.
  • 30g de fécule de maïs (Maïzena ou autre)
  • 50g de lait (je n’avais que du lait entier)
  • 200g de crème fraîche à minimum 30% de graisse
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre moulu

 

P1050289.JPG

 

RECETTE BOUILLON

 

Mettre dans le bol l’eau, l’oignon, l’ail, l’huile et le sel. Dans le panier du thermomix, mettre le poisson et programmer 15 minutes/100°C/ vitesse 1

 

P1050278.JPG

 

Pendant ce temps, peler les gambas et garder les épluchures, elles nous serviront plus tard pour le bouillon.

Avec l’encoche de la spatule thermomix, prenez le panier (c’est super chaud et cette encoche est bien pratique) et placez le sur une assiette car ça coule partout!

Dans le bol incorporer les pelures des gambas et programmer 10 minutes/100°C/vitesse2.

 

 

Filtrer le fumet dans un chinois et réserver. Vider le bol.

 

RECETTE DE LA FARCE

 

Placer dans le bol l’oignon, le poivron rouge et le poivron vert avec l’huile des tomates confites ou huile d’olive. Mixer 3 seconde vitesse 5. Cuire au Tm5/ 7 minutes 120°C/ vitesse 1. Au TM31 7 minutes/ Varoma/vitesse1

Incorporer les tomates confites et mélanger 10 secondes vitesse 5.

Couper les gambas en tranche et ajouter les dans le bol. Programmer 2 minutes/100°C/vitesse 1. Transférer le mélange dans un saladier et ajouter le poisson en morceaux, le sel et le poivre. Mélanger bien le tout.

 

RECETTE DE LA SAUCE ET PREPARATION DES POIVRONS

Dans le bol mettre l’oignon, l’ail et l’huile et mixer 3 secondes vitesse 5.
Chauffer 7 minutes/ vitesse 1 et à 120° pour le TM5 et Varoma pour le TM31;

Ajouter le vin blanc et l’eau (ou le brandy et le cava).

 

P1050292.JPG

 

Placer le Varoma à sa position et installer les poivrons à l ‘intérieur, faites précuire les poivrons 20 minutes/ varoma/ vitesse 1. Retirer le Varoma après cuisson.

 

P1050293.JPG

Préchauffer le four à 180°.

Mettre un bol sur le bol Thermomix et peser la maïzena et le lait, mélanger pour la dissoudre. Ajouter le mélange dans le bol, et incorporer  le fumet réservé, la crème fraîche, le sel et le poivre. Mixer 30 seconde vitesse 10, chauffer 15 minutes/100°C/Vitesse2.

 

P1050299.JPG

 

Pendant ce temps placer les poivrons dans un plats à gratin et les farcir avec la farce préparer préalablement.

 

 

J’ai rajouter les petits chapeaux, je trouvais que cela faisait plus jolie, mais vous pouvez ne pas les mettre.

A la fin de la cuisson de la sauce, la verser sur les poivrons et enfourner 20 minutes à 180°C.

 

 

MON AVIS

 

  • Ce que j’aime:

C’est une recette simple, même si elle est longue. Recette sans féculent parfait pour manger le soir. Et ici tout le monde l’a mangé et à aimé.
C’est le thermomix qui cuisine et c’est super! J’ai même appris à faire du fumet de poisson lol.

  • Ce que j’aime moins:

Rien pour le moment.

“Jette le chanceux dans la rivière, il en ressortira avec un poisson dans la bouche.”

Proverbe arabe

 

Cuisine, Non classé

BOUILLON DE VOLAILLE MAISON

Je suis un peu à la bourre dans mes articles, le jour de Noël j’ai demandé à ma soeur de me garder les deux carcasses de pintades qu’on avait, dans le but de faire mon propre bouillon de volaille.

Il n’y a pas de recette de bouillon de volaille, chacun fait selon ses goûts.

J’ai pris un peu de la recette d’Alain Ducasse (https://www.academiedugout.fr/recettes/bouillon-de-volaille_7603_2), un peu d’autre recette sur internet et un peu de ce que j’avais chez moi.

INGREDIENTS

  • Carcasse de volaille (cuite ou cru, poulet, dinde, pintades,..cela n’a pas d’importance, personnellement j’ai pris les pintades de Noël qui avait été faites avec de la farce aux truffes! j’ai pensé que le goût avait voyagé sur la carcasse).
  • Une carotte  coupée en gros morceaux(j’en ai mis deux car j’avais deux carcasse).
  • Un poireau coupé en morceaux.
  • Une pincée de gros sel (facultatif, si vous avez un régime sans sel, vous pouvez ausi en mettre plus si vous aimez salé, mais c’est mauvais pour la santé, mieux vaut rajouter du sel dans votre assiette).
  • Deux petites pincée de poivre ou 10 grains de poivre (blanc ou gris, ce que vous avez, j’ai mis du noir).
  • Une branche de thym ou des feuilles
  • 1 feuille de laurier
  • Quelques branches de persil
  • Une branche de céleri
  • Un oignon coupé en quatre
  • J’ai rajouté deux filet de vin blanc, c’est facultatif.

Vous pouvez mettre les aromates que vous voulez, les légumes que vous souhaitez, c’est une recette libre.

RECETTE

Mettre les carcasses de poulet dans un faitout (j’ai mis dans un couscoussier c’est le plus gros que j’avais), Verser l’eau jusqu’à recouvrir les os. Faire bouillir 15 minutes, sans oublier d’écumer tout au long de la cuisson, les impuretés (morceaux de viandes et autres) qui pourraient remonter à la surface.

 

 

Pendant ce temps, préparer les légumes, enlever la peau des carottes, oignon, poireau et les couper en gros morceaux pour les carottes et le poireau, et en quatre pour l’oignon.

 

P1020291.JPG

 

Lorsque les 15 minutes sont passées et que vous avez bien écumé la surface, vous pouvez rajouter tous les ingrédients (carotte, poireau, oignon, thym, persil, laurier, sel, poivre, vin blanc). Faire bouillir, puis baisser le feu et faire cuire 2h et continuer d’écumer.

 

 

Lorsque les deux heures sont passées, votre bouillon est presque près, retirer les carcasses et les aliments, et passer le liquide dans un chinois, ou si vous n’avez pas de chinois, Alain Ducasse conseille une passoire avec un linge humide, pour ne garder que le jus.

 

P1020297.JPG

 

Mettre au frigo et attendre que tout le gras remonte à la surface, et se solidifie.

 

 

Enlever le gras, et mettre le bouillon soit comme je l’ai fait dans des moules à glaçons, soit comme le conseille Alain Ducasse dans des pots de yaourt, boites en plastique et congeler.

 

 

Il ne vous reste plus, lorsque le cube est congelé, de l’utiliser dans vos préparations culinaire, moins gras, moins salé, meilleur et fait maison! Mieux vaut utiliser deux cubes par préparation, vous pouvez cependant mettre plus, ou moins, c’est selon les goûts de chacun. Les miens n’étaient pas beaucoup salé mais c’est mieux comme ça, soit je rajoute du sel à mes plats, soit mon mari et mes enfants en rajoutent.

 

 

En cuisine, s’ il y avait des secrets dans le passé, il n’ y a plus de secrets aujourd’ hui, parce que je pense que dans la notion de transmettre et de partager, les cuisiniers ont su le faire mieux que d’ autres métiers.

Cuisinier (1956 – )
Non classé, Sujet divers

LA SECURITE ROUTIERE, L’AFFAIRE DE TOUS

Lorsque je vois autour de moi, la sécurité routière, chacun se rejette la faute, les piétons disent que c’est aux voitures de faire attention, les voitures disent que c’est aux motos et aux camions de faire attentions, les camions et motos disent que c’est aux voitures,…

Ce que les gens ne comprennent pas, c’est que la sécurité routière, c’est l’affaire de tous et c’est donc à tous de faire attention.

Un jour alors que je passe sur un parking avec une personne, elle marche sans faire attention, je lui dit « oh fait attention, il y a des voitures qui sortent de leur place » , et la personne me dit « oh c’est à eux de faire attention »…

Moi qui suis piétonne très souvent et conductrice aussi, j’ai eut conduit un chappy plus jeune (vous savez les ancêtres des scooters lol), je sais qu’il n’est pas facile en tant que conductrice de deux roues et de voiture de faire attention et avoir l’oeil partout.
On a beau regardé, parfois quelqu’un arrive à tout allure, ou surgit de nulle part, et hop c’est l’accident, bien que cela ne me soit jamais arrivée, je sais qu’un accident est très vite arrivé même si je regarde partout, je ne suis donc pas à l’abri en véhicule ou à pied.

En tant qu’automobiliste, je fais très attention lorsque je double un camion, je fais en sorte qu’il m’ait vu, ou alors j’attends qu’il m’ait vu pour le doubler, car les camions ont comme les voitures un angle mort et que s’ils se déportent sur le côté sur les autoroutes, ils ne font pas tout le temps exprès de faire des queues de poissons aux voitures.

J’essaie dans la mesure du possible si je les vois arriver, de faire passer les motos, mais là encore, j’ai parfois l’angle mort donc si je les vois pas, ils doublent quand même et ne font pas toujours attention non plus…

En tant que piétons, j’ai toujours dit à mes enfants « faites attention, les voitures ne nous voient pas, partez de ce principe qu’une voiture ne vous voit pas, parce qu’aujourd’hui vous êtes petit, et que demain même si vous avez grandi, c’est à vous de faire attention aux voitures ». Un piéton qui fait attention, aura moins de chance de se faire écraser!

La maman d’une amie à ma fille est polonaise, et un jour alors qu’on attendait au feu pour traverser le passage piéton, une personne traverse alors que c’était rouge pour nous, et que le feu des voitures passait au vert. La maman choqué voit la scène, les voitures se sont toutes arrêtées malgré leur feu vert, car c’est la lois en France, le piéton a toujours raison.
Elle se retourne vers moi et me dit « En Pologne, les voitures l’auraient écrasés, c’est vert pour elles, elles passent tant pis pour les piétons ».
Le nombre de piétons qui brulent le feu rouge, est immense, et le nombre de voiture qui piles est pour moi un miracle, car j’ai eut la chance de ne jamais avoir été témoin de ce genre d’accident qui pourraient arriver tous les jours…
Il y a aussi cependant des voitures qui brulent leur feu rouge, et là encore c’est toujours la personne qui veut passer à tout prix…

Il y a des fous du volants en voiture, en moto, en camion et il y a des piétons que j’appelle suicidaires qui passent ou courent au moment où les voitures déboulent, et il y en aura toujours, mais c’est à nous de respecter les panneaux, de se respecter entre nous et d’avoir l’oeil pour tout voir.
Et c’est à nous, être humain, et peu importe la locomotion qu’on a de faire attention.

Si chacun se rejette la faute, on avancera jamais.

C’est aussi aux parents d’inculquer (d’apprendre) ces dangers, en tant que piétons et plus tard en tant que conducteurs. Mes enfants ne conduisent pas, mais très souvent ils me demandent ce que signifient les panneaux , ils connaissent les feux verts et rouges pour piétons et voitures.

Pour le feu orange, juste avant le rouge, c’est autre chose, je leur ai dit « ‘à l’époque cela servait pour que les voitures commencent à ralentir, qu’elles pouvaient passer en faisant attention s’il leur étaient impossible de s’arrêter, c’était la limite, mais aujourd’hui le orange c’est comme le rouge, on doit s’arrêter », mon fils de huit ans m’avait dit « mais pourquoi le garder alors ce feu orange, il sert plus à rien », faut avouer que cette histoire de feu orange qu’on ne peu plus passer est absurde, mais un peu comme toutes les lois que la France met en place lol.

J’apprends aussi à mes enfants à se garer à une place, s’il n’y a pas une place, ou un emplacement assez grand pour s’y garer, c’est que ce n’est pas fait pour se garer.

En France, les conducteurs ne font plus attention à rien et ne veulent surtout plus marcher, il faut se garer le plus près possible!  Si chacun respectait une certaine logique, pas de place, on se gare pas ou alors plus loin, pas de visibilité on ne double pas, on voit un danger on l’évite, on voit qu’une voiture recule mais ne nous voit pas (piétons, voitures, motos, camions) on attend ou on fait un petit klaxon pour prévenir,…

Je vois aussi des gens ici dans le sud y en a pas mal, qui conduisent alors qu’ils ont beaucoup bu, ou beaucoup fumer (autre chose que des cigarette, et qui sont marrant car quand ils voient un policier, ils se cachent ptdrrr) et leurs femmes les laissent faire. Une ancienne amie un jour, son mari boit énormément, et il arrivait qu’il ait beaucoup bu avant d’arriver chez nous… quand on les invitaient, et il prenait toujours le volant, un soir je dis à mon amie « tu ne devrais pas le laisser conduire », elle me répond  » je suis tellement fatiguée que je m’endors au volant », je lui dit de se concentrer, mettre la musique à fond, ou faire un truc pour rester éveillé, elle me répond « mais t’inquiète pas, il tient bien l’alcool, il fait attention », j’ai toujours proposé aux personnes qui buvaient chez moi de rester dormir, mais personne n’a jamais voulu, on ne retient pas quelqu’un contre sa volonté, cela s’appelle une séquestration, et si c’est une famille, et qu’il y a la femme qui est persuadé qu’elle a raison, c’est pire. Combien de fois je lui ai fait la remarque, et la dernière fois j’ai eut droit à un « c’est bon là »… elle m’avait fait le coup une fois de prendre mon gamin, son mari conduisait, mais avait juste bu une bière chez nous et n’avait rien bu avant, et il était allé ensuite boire chez un pote, sous les yeux de sa femme qui trouvait cela normal!!! Quand on l’a su le lendemain, on s’est promis que plus jamais notre fils irait dans leur voiture!

Les femmes avec la mentalité de croire que c’est à l’homme de conduire même s’il a bu, dans le sud y en a un paquet car ici boire c’est normal. Moi qui ne bois pas, je me retrouve à des soirées où il y a très peu de boisson sans alcool c’est très lourd!
Dans le sud l’été, on boit à 10h pour l’apéro, à 12h le vin pour le repas à 18h pour l’apéro et à 20h pour le repas, enfin je parle de ceux qui aime boire et ne se rendent du coup plus compte qu’ils sont alcoolique…

La vie serait tout de même beaucoup plus simple, si certaines personnes ne se sentaient pas supérieures aux lois, à la sécurité routière, où ne pensaient pas tout simplement que ça n’arrive qu’aux autres…  ou tout simplement si tout le monde se respectaient les uns et les autres. Pas d’alcool, pas de drogues, beaucoup de respect et tout se passerait bien!

Bonne soirée et à l’année prochaine!

 

En cette soirée de 31 décembre, dernier jour de l’année, faites attention, n’oubliez pas « sans alcool, la fête est plus folle », « ça n’arrive pas qu’aux autres », et « celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas ».