Non classé

COMBAT POUR GARDER NOTRE DROIT D’INSTRUCTION EN FAMILLE

Nous sommes plusieurs familles qui nous battons pour notre droit d’instruire nos enfants comme nous le souhaitons. C’est d’ailleurs cela qui fait notre richesse, la diversité et la liberté.

Chacun fait en fonction de ses envies, de sa motivations, de ses impératifs, bref, de sa vie.
Vidéo:

En contactant des journalistes :

En contactant les députés et sénateurs de leur département ou région:
https://www.nosdeputes.fr/deputes

https://www.nossenateurs.fr/senateurs

J’ai moi même pris rendez vous avez tous les députés de mon département, 4 au total, et j’ai eut deux réponses de députés étant favorable à l’ief. J’attends d’autre réponse. La plupart ne connaissent pas l’instruction en famille et ne s’imaginent pas qu’il existe une diversité de famille, qu’aucune ne se ressemble, qu’il existe des familles qui n’ont pas d’autre choix, et des familles qui ont le choix. J’encourage toutes les familles a prendre rendez vous avec leur députés pour leur montrer que l’on est tous différentes, si un député est défavorable à l’ief, peu importe, plantez la graine, peut être qu’au bout de la 10ième famille qui aura planté sa graine, il changera d’avis…

Les ministres:
https://www.education.gouv.fr/contactez-nous-41633/category/taxonomy/term/392

Avec des affiches

Avec l’aide de plusieurs association, écriture de sondage, de lettre, de manifestation,… :

CISE: https://www.cise.fr/

L’EDA les enfants d’abord: https://www.lesenfantsdabord.org/

UNIE : http://association-unie.fr/

LAIA: https://laia-asso.fr/

Fédération FELICIA: https://www.facebook.com/groups/978531218930488

En manifestant:

En signant les pétitions:

https://www.mesopinions.com/petition/enfants/maintien-droits-instruction-famille/107871

Les associations et cours pas correspondance ont eut une visio conférence avec les ministres, qui apparemment n’ont rien voulu savoir, pour eux la loi est passée, on n’y changera rien.

Si une quinzaine d’homme choisi la vie de 50 000 enfants, où est la liberté? ou est la démocratie?
En quoi, 50 000 enfants dérangent ? Les classes sont surchargés, 34 élèves dans la classe de mes enfants quand ils allaient à l’école.. , les professeurs ont du travail par dessus la tête, en quoi obliger 50 000 élèves résoudra le problème de séparatisme? on sait la violence qu’il y a dans les écoles..

Que vous soyez en ief ou non, vous pouvez signez les pétitions car un jour peut être, vous aurez besoin de ce droit…

Non classé

MES ENFANTS APPRENNENT LES LANGUES ÉTRANGÈRES À LA MAISON

Dans un précédent article, je donnais un site pour apprendre les langues gratuitement:

https://emilievousdittout.blog/2017/08/25/duolingo-pour-apprendre-une-langue-gratuitement/

Le site est bien, et apprend bien à l’enfant, l’adolescent et même l’adulte, les différents dialectes. Il n’y a pas tout, mais il y a le principal. Mes enfants y jouent parfois, mais ils n’apprennent pas tout sur cette application.

LE CHINOIS POUR MA FILLE

Ma fille, lors du premier confinement, a appris le chinois sur Fun Mooc, c’est un site pour étudier gratuitement, j’en parle ici : https://emilievousdittout.blog/2017/09/10/mooc-pour-etudier-chez-soi/

Elle a donc appris les bases, et lors d’une rencontre potaunome cet été dans le var, nous avons fait la connaissance d’une femme d’origine chinoise, qui était en France depuis six mois, et qui ne parlait pas un mot de français. Son mari était français, et ne connaissait pas un mot de chinois. Ils avaient une jolie petite fille qui elle parlait Français de par son père, Chinois de par sa mère, et Anglais car le couple communique en anglais.
Cependant, la femme souhaitait apprendre le français, donc au début, nous avons mis au point un cours chaque semaine pour ma fille, où ma fille lui apprendrais le français et Joy lui apprendrais sa langue d’origine.
Aujourd’hui, Joy parle bien le français, et est devenue professeur de chinois dans un établissement. Elle donne toujours des cours à ma fille, je la paye au mois, pour un cours par semaine. Ma fille a évolué, elle a son clavier asiatique sur son téléphone, pour pouvoir communiquer par texto.
Les cours se font sur Viber par visio.
Ce n’est pas des cours scolaire, comme on pourrait l’apprendre en classe, ce sont des cours oraux et écris mais de l’essentiel pour pouvoir communiquer.
Ma fille apprend les us et coutume et l’histoire de Chine, à travers différentes série qu’elle regarde sur Netflix « Le jardin des météores »,… ce sont des séries Chinoise qu’elle regarde en version originale, sous titré français.

Un jour ma fille me dit « maman, je crois que j’ai mal répondu tout à l’heure, Joy m’a complimenté sur mon haut, et je lui ai répondu Merci en chinois ». Je lui répond que c’est bien, c’est polie. Ma fille me dit « non, j’ai vu une série, où quand on complimente les chinois, le fait de dire merci c’est nous mettre sur un piédestal et dire qu’effectivement nous savons que nous somme bien, j’aurai du répondre « non c’est rien, ou c’est juste un tee shirt ». Je lui ai répondu que Joy, ne s’en formaliserait pas, et que si cela lui aurait dérangé, elle t’aurait appris à décliner le compliment.
C’est grâce à une série, qu’elle a compris que les Chinois, étaient modestes.

Ça n’a pas été facile au début, ma fille ne souhaitait pas prendre de cours de Chinois, je l’ai un peu forcé. Elle me disait « mais comment allons nous faire pour nous comprendre? elle ne parle pas français, et je parle mal l’anglais ». Je lui avait répondu « moitié chinois, moitié anglais, et un peu français, vous arriverez toujours à communiquer, et tu évolueras bien plus vite car tu y seras forcé ».
Elle avait aussi peur que si la langue ne lui plaisait pas, elle ne savait comment l’arrêter.. bon aujourd’hui, ma fille s’entend super bien avec sa professeure.

L’ANGLAIS POUR MES DEUX ENFANTS

En septembre, on a commencer les cours, l’Anglais était dur pour moi de leur apprendre, à la base mon mari avait dit qu’il leur donnerait des leçons, mais avec son travail c’était pas possible. En octobre, j’ai pris la décision de faire un essaie avec un professeur d’Anglais, j’ai trouvé un professeur, qui m’écrivit « Je ne parle pas françois ». Que je décida de prendre tout de même… au grand dam de mes enfants, qui me disaient « comment on va faire? il parle pas français! ».
Je leur avait répondu « ben si, un peu, regarde il dit qu’il parle pas français », ma fille: « maman, il sais même pas écrire français, il écrit français », moi: « eh bien il est vachement fort car il utilise un ancien français, le françois  » lool
Finalement, le premier cours, les enfants ont adoré leur professeur, il leur apprend l’anglais de façon ludique, et ça leur plait.
Il essai d’apprendre le français, je communique avec lui en Espagnol, et parfois il va mettre un mot de français pour essayer de le parler, et en vient des situations cocasse.
Un jour lors d’un mail, il finit par « À votre santé » , je lui ai expliqué que l’on ne disait cela qu’au moment de boire.
Mes enfants ont évolué en Anglais, une heure de cours par semaine avec ce professeur, ils évoluent plus que 4h en classe en une semaine ou même une année… Alors oui, c’est pas de l’anglais scolaire, c’est de l’anglais pour communiquer.


L’ESPAGNOL

Comme j’explique sur un de mes articles: https://emilievousdittout.blog/2020/10/27/ecole-a-la-maison-comment-proceder/ , je fais cours sur Lelivrescolaire.fr , et je leur fait regarder une série espagnole, sous titré espagnol. Mon fils se débrouille bien, pour le moment, il sait se présenter, et faire quelque phrases, il a la l’accent. Si je vois que cela devient dur, je prendrais un professeur, mais pour une première année, ça va.

Je souhaite que mes enfants parle couramment toutes les langues qu’ils apprendront, pour moi l’essentiel, est qu’ils ne cherchent pas leur mots, que tout cela soit naturel, et qu’ils aient l’accent. En classe, l’oral n’est pas assez travaillé, les mises en situation non plus, ce qui fait que les élèves sortent de l’école sans avoir un bon niveau, s’ils veulent progresser, ils doivent partir dans le pays, là mes enfants apprennent sans bouger de la maison.

Non classé

HOLD UP, LE DOCUMENTAIRE TANT ATTENDU

J’ai eut l’immense privilège de pouvoir voir ce documentaire aujourd’hui.

Quel est le sujet principal? Le covid, oui mais pas que, le plan diabolique fomentée par une caste pour asservir les pauvres…

Nous sommes en guerre bactériologique, réveillez vous, pour ne pas dire plus tard à vos enfants « On ne savait pas » , si tout est prouvé dans ce documentaire, tout est expliqué et facile à regarder.

Il dure 2h40, c’est vrai, c’est long, mais on ne voit pas le temps passer, tellement les témoignages sont accablant. Que vous soyez éveillés ou non, Regardez-le!

Un lien pour les aider dans leur travail et faire en sorte que la vidéo soit gratuite et vu par le plus grand nombre:
https://fr.tipeee.com/hold-up-le-documentaire/comments

Le lien pour acheter le film:

Un se désolidarise déjà du film « L’ancien ministre Douste-Blazy »…
https://twitter.com/pdousteblazy/status/1326623595502718978

Le complot: Projet concerté secrètement afin de nuire (à qqn, à une institution).
Regardez ce film et demandez vous qui complote, qui essai secrètement de nuire aux gens?
Quel aurait été l’intérêt de dire que les médias font peur aux gens, que l’on essai de mettre en place un grand reaset? Oui c’est sur ce film a rapporté beaucoup d’argent aux réalisateurs, mais tout ce qui est raconté dedans, moi personnellement je le sais depuis… x années…
A qui profite cela? Vous arrêtez de vivre en restant cloitré chez vous, vous arrêtez de travailler…
La moyenne d’âge des morts du Covid c’est 84 ans, où est le problème?
Même des personnes faibles qui l’ont attrapé s’en sont sorti. Et les tests sont dans 70% des cas des faux positifs, et alors on va arrêtez de vivre pour une maladie soit disant contagieuse?
La peste entraînait la mort d’une famille entière, c’était une maladie contagieuse. La gastro, quand une famille l’a, en général, toute la famille l’a, ça c’est une maladie contagieuse.
Avez vous entendu parler d’une famille entière décimée par le covid19?
Connaissez vous, vous personnellement beaucoup de personne, étant en très très bonne santé , morte du covid? je parle pas d’amis d’un ami qui est sûr. Je parle de vous personnellement.

Je connais 6 personnes ayant eut le covid (après je connais une centaine de personne), les 3 dernières sont une mère et ses enfants, la mère travaillant dans un collège avec le masque, les deux enfants allant au lycée avec le masque.
Si un jour, on m’aurait dit que Respirer l’air serait payant de 135 euro …
Ou qu’on m’aurait dit « tout le monde sera masqué »
Sincèrement j’y aurai pas cru.

Je vous laisse seul juge, de ce qui est bon pour vous et pour votre famille. Mais faites le en votre âme et conscience! Surtout si vous êtes parents et grands parents!

« Un esprit saint dans un corps saint »
« Dans ce moment de panique, je n’ai peur que de ceux qui ont peur » disait Victor Hugo. Depuis le début, les peureux ont demandé des masques, on a eut les masques, mais comme certains ne le portaient pas, ils ont fait pressions et le masque a été obligatoire..
Les gens continuent d’avoir peur, certains sont enfermés depuis huit mois, et encore là on fait un confinement, mais les gens sont pas content car certains sortent, donc petit à petit le confinement va encore s’endurcir…
Le monde se sépare en deux, ceux qui ont peur et arrête de vivre, et ceux qui veulent vivre mais sont empêcher par ceux qui ont peur…
MERCI DE NOUS LAISSEZ VIVRE ET MOURIR COMME NOUS LE SOUHAITONS ET GARDEZ VOTRE PEUR POUR VOUS.
JE PRÉFÈRE VIVRE, PROFITER DE LA VIE ET ÊTRE HEUREUSE, QUE MOURIR ENFERMÉ CHEZ MOI DANS LA PEUR.

Non classé

Activités en ief

Beaucoup pense que l’instruction en famille, coupe les enfants de leur lien social. C’est pas tout à fait vrai… Si on décide de faire école à la maison et que nous restons à la maison, bien évidemment que les enfants n’auront aucun lien avec l’extérieur, mais le but n’est pas vraiment cela.

Le but est de leur faire le plus d’activités et sorties possible, pour qu’ils apprennent autrement que sur un bureau, qu’ils apprennent la pratique, plutôt que la théorie.

un après midi pour apprendre la pêche, petit pas vers l’autonomie
Une amie à moi, nous a fait deux cours peinture sur porcelaine, donc voilà mes enfants, préparant des cadeaux…
Après midi électronique, alarmes, allumer des lumières, ampoules, …

J’ai créé un groupe dans mon département, pour justement me rapprocher d’autres parents ayant des enfants à peu près du même âge que les miens. Je souhaitais organiser des activités, cependant entre le manque de salle (on se rencontrait en pleine nature et on a eut de la chance que le beau temps était chaque semaine au rendez vous), et les restrictions sanitaires, certaines visites et activités n’ont pu se faire… Mais nous avons pu faire quelques ateliers…

Où les enfants ont pu apprendre à s’occuper du cheval, faire connaissance, apprendre les parties du corps, monter,…

Depuis septembre, on a quand même pu faire quelques activités…
On a visiter un paysans boulanger, c’est une famille qui cultive son blé, le ramasse, le tri, le mouds dans son moulin pour en faire la farine et fait son pain dans son four à bois, les enfants ont pu donc voir toutes les étapes et les faire, jusqu’à l’atelier pain où ils ont moulé du pain et fait une baguette, mis au four à pain et cela s’est fini avec un repas pour savourer leurs oeuvres.


Nous nous rencontrions avant le confinement entre mamans, les enfants construisaient des cabanes, restaient avec leurs amis. C’était vraiment très sympa et bon enfant.

Je ne parlerais pas des activités qu’ils font les mercredi après midi, ou devrais je écrire « qu’ils faisaient ». Cela faisait quatre ans que ma fille n’avait plus aucune activité le mercredi après midi ou tout autre jour, car elle n’avait plus de temps pour elle, ça fait plaisir de voir que maintenant elle a du temps pour elle. gentils et cool …) . Ils font aussi de la couture.

D’ailleurs avec leurs activités, il n’y a pas vraiment de lien professeur élève, même avec leur professeur d’Anglais, qui est très jeune et la professeurs de Chinois très jeune aussi, ils s’entendent bien et progressent donc rapidement, dont les cours se font en visio. Ils se tutoient entre profs d’activités et élèves, un tutoiement dans le respect. Ma fille timide ose maintenant un peu plus, et même sa professeur de couture qui l’a connait depuis quatre ans le dit elle a évolué et passé une étape. Mon fils est plus dégourdit et moins énervé, il s’est mis au dessin alors qu’il n’aimait pas ça.

Mais avant les activités, on travaille! Et on bosse dur! même si nous ne sommes pas sur cpc (cours par correspondance).

C’est un concept, un autre mode de vie, où il faut que l’un des parents aient du temps et que l’autre travaille. bien sur qu’il y a des mamans qui travaillent parmi les mamans ief. Certaines bossent de nuit pour pouvoir avoir toute la journée avec leurs enfants (les jeunes mamans), certaines sont à leur compte et ont leur propres horaires, donc elles s’organisent.
Beaucoup sont doulas (accompagnante pour le couple, dès la grossesse et jusqu’après , elles conseillent les jeunes parents), assistante maternelle, illustratrices, professeur, …
Moi j’ai arrêté mon travail car trop loin de chez moi, mais j’ai gardé un bon contact avec mon ancien patron, il me mp sur facebook quand il a besoin.

Non classé

CORONAVIRUS DEUX SOLUTIONS: ÉTEIGNEZ VOS TÉLÉS ET RÉVEILLEZ VOUS

Je suis persona non grata sur Facebook, anti confinement, anti masque, je n’ai pas porté mon masque depuis le début de l’épidémie sauf sous le nez (oh je sais toi devant ton écran « Horreur malheur, c’est sur le nez!!! tu sais pas porter ton masque!!! » , je n’ai tout simplement pas envie de respirer mes propres toxines et être malade, et non, avant l’épidémie personne dans les hôpitaux ne portaient le masque, je le sais pour y avoir souvent été, aucune infirmière, ni aucun médecin! les seuls étaient les chirurgiens qui opéraient dans une salle pressurisé où l’air été renouvelé. ) Bref je suis souvent bloqué sur facebook, pour dire mon avis, mais ça plait pas… alors je ne donnerais plus mon avis, mais pour info, j’ai fait des rassemblement à plus de 60 personnes entre juin et septembre, j’ai vu des gens sans geste barrière sans masque, aucun n’a été malade du covid avant ou après nos rencontres, pas de cluster ou autre mot inventé pendant cet épidémie.

Le port du masque, portez le si vous en avez envie ou besoin ou peur, mais arrêtez de regarder les autres qui veulent juste respirer… soyez polie, ou détournez le regard, n’allez pas les dénoncer, ne soyez pas choqué.
Sachez que les gens malades, sont des gens qui portaient le masque… c’est pas des gens qui ne le portaient pas, ce sont bien des gens qui avait le masque…
Oui j’ai fait des masques, pour aider des gens fragiles et des professionnels de santé, pas des gens qui sont en très bonne santé et n’ont aucun soucis! Le problème est que l’humain a besoin de possession, si on donne à l’un, l’autre a ce besoin d’avoir aussi , phénomène de mimétisme…
On le prend pour fou car les médias veulent que vous le preniez pour un fou, mais entre un journaliste et un professeur médical, vous préférez sincèrement croire un journaliste??? Regardez plusieurs vidéo de professeur Bellier, on le ridiculise dans chacun de ses passages, iriez vous, vous ridiculisez votre médecin? C’est un pneumologue, plus à même de vous dire les conséquences du port du masque… sur le long terme.

Je ne dis pas que la maladie n’existe pas, je dis juste que cette maladie n’est pas la seule mort depuis mars, il existe la grippe qui apparemment serait morte des suites du covid, le cancer a aussi été pas mal touché par le covid, l’alzheimer, les accidents de voitures, le sida, la rougeole, infarctus, avc,… bref apparemment ça ne choque personne.. ben j’ai envie de dire que s’il n’y a que le covid sur Terre, on a de la chance, toutes les autres maladies sont donc éradiqués?? loool
Est ce que le confinement est une solution? le professeur Toussaint ne semble pas être d’accord, mais pourquoi l’écouterions nous? vu qu’il y a le média et qu’ils ont toujours raison, allez voir d’autre vidéo de lui.

Je peux comprendre la peur des gens, la peur d’avoir une maladie, mais la peur est souvent irrationnelle, c’est aussi souvent la peur de l’inconnu. Ici on ne connait pas le virus, donc on a peur, c’est normal… mais cela ne veut pas dire qu’il faut vivre dans la peur indéfiniment. Combien de temps allons nous porter le masque? à vie? car ce virus est présent et ne partira pas, Combien de fois allons nous être confinés? Combien de temps? C’est ça notre avenir, masque, distanciation sociale, et confinement, métro, boulot, dodo? Professeur Tobiana (chercheur à l’inserm et épidémilogique) explique très bien que l’on a peur alors que la plupart ne sont pas malade, et que certains sont positif mais non symptomatique …
Dommage, il est souvent coupé par les journalistes qui insistent sur les nombres de mort…

Un anesthésiste Louis Fouché, qui entre nous, doit mieux savoir que nous ce qui se passe dans les hôpitaux, qui dit qu’avec un peu plus de moyen financier ils arriveront à faire face à cette épidémie, il explique que les chiffre sont faussé, et que ce qui tue les gens est surtout l’isolement sociale et la peur.

(D’ailleurs, si vous ne deviez regarder qu’un seul média, c’est France Soir, ils font un vrai travail de journaliste).

Le professeur Raoult, que l’on ridiculise aussi, porte plainte et il a raison, il nous protège au moins.

Il est difficile d’avoir de vrai information sur internet, les informations sont filtrés. Mais en cherchant bien on trouve, plus vous vous documenterez sur ce virus et plus vous comprendrez que plus haut, on essai de faire passer des lois , des choses pour que vous ne soyez que des pions qui serviront à enrichir les plus hauts.
Non voter ne vous protège pas et non changer d’Homme en haut de l’échelle ne changera pas, vous devez comprendre que vous êtes des consommateurs, vivant vous travaillez, malades vous enrichissez big pharma, plus vous êtes malade, plus vous êtes un bon client.
En France le traitement à l’artemesia est interdit ça guérit le covid notamment en Afrique, il y a aussi la chloroquine pris par des militaires depuis des années.

Renseignez vous aussi sur le prochain vaccin covid, si vous le souhaitez faites vous vaccinez mais ne forcez pas les autres et surtout lâchez votre colère, la guerre ne dois pas être entre nous… mais contre les gens qui souhaitent que vous tombez malade. À qui profite cela? si vous répondez à cette question, vous aurez tout compris…

Bonne recherche, et à votre tour, informez les autres…

Non classé

CONSÉQUENCES DES HARCÈLEMENTS DU COLLÈGE

Je vais vous raconter un fait divers réel, mais en changeant les noms. Je ne mentionnerais pas où ce fait s’est réellement passé, ce n’est pas important.

J’ai fait mon collège, dans l’un des pire du département, il y a de cela plus de 20 ans. Il n’y avait pas un jour où le camion de pompier ne venaient pas pour un élève blessé. Il n’y avait pas une récréation où il n’y avait pas une BASTON . Les élèves à chaque baston se rassemblaient autour des enfants qui se battaient. J’ai moi même eut mes lots de baston, attention, qu’avec des garçons, je ne tapais jamais les filles.. même si certaines ont essayé de me frapper, je les évitais et je leur montrais mon caractère, c’est sans doute comme ça que mon caractère s’est renforcé…

Je vais être honnête, la première année dans ce collège, j’allais pleurer dans les toilettes, c’était dur, d’une petite école, je me retrouvais là, avec la violence, je ne subissais aucun harcèlement… enfin la première semaine, j’ai quand même fini avec un oeil au beurre noir, qu’un mec m’a donné, mais dans mon malheur, lui par contre s’est fait disputé par tous les profs (on était dans la même classe) qui lui faisait la morale sur le fait de frapper une fille, c’est tout ce que j’ai eut, rien de grave. Le collège était le pire, car il était dans un quartier pourri de la ville, on devait éviter d’aller seule en bas du quartier chercher des bonbons car il y avait des tournantes dans les caves…

La première année fut dure, mais après je m’étais ressaisit et je me suis fait des amis avec qui je rigolais et qui venaient de ce quartier malfamé, donc quand y avait soucis, eux disaient « laisse là, elle est avec moi ». Je n’ai donc jamais eut de réel soucis, là bas.. enfin pas d’insurmontable.

Cependant, j’ai été témoin de harcèlement continuel. On se connaissait plus ou moins tous dans cet endroit, et un jour est arrivé ce jeune garçon, fils d’un homme qui bossait dans ce lieu, et que je connaissais … qui ne le connaissait pas d’ailleurs cet homme, con et pourri, mon dieu comme c’est pas permis. Il était la caricature d’un sportif, con comme un balai, méchant, hautain…, il rabaissait les garçons, les filles un peu parfois, les garçons s’ils voulaient être des hommes devaient être fort… Déjà avec un père pareil, l’enfant avait peu de chance dans sa vie… mais le pauvre est arrivé dans un collège où tout le monde détestaient son père…

Il a subit harcèlement quotidiennement à chaque récré, il était martyrisé physiquement et psychologiquement, on le retrouvait au toilette en train de pleurer. Ils étaient au moins cinq chaque jour à la récré de 10h et 16h. Je me souviens encore de ce jeune, avec son sac plus gros que lui, recroquevillé au fond des toilettes et pleurant. J’allais souvent le voir, on était plusieurs à essayer de faire partir ces jeunes qui le faisaient pleurer, mais nous n’étions pas toujours là, nous n’arrivions pas toujours à temps …
Tous les jours, je lui disais « parles en à ton père, à tes parents ». L’enfant pleurant me disait « mon père dit que je dois les affronter ça fera de moi un homme »… affronter quotidiennement plus de cinq enfants par jours, pas toujours les mêmes et même parfois une classe entière car dans sa propre classe, comme il avait de bonne note, il était aussi martyrisé.. Je vous l’ai dit plus haut, son père était con..
Je lui disais « va voir un pion », il me disait « c’est pire si j’en parle »… Cet enfant était coincé et cela dura toute ses années collèges, donc 4 ans. Cet enfants, était un ange, vraiment, un amour, il n’aurait fait de mal à personne.

On s’est tous perdu de vue, employant divers chemin… puis un jour, j’ai su, je ne me souviens plus très bien si on me l’a dit, ou si je l’ai lu sur un journal… Il avait tué d’une façon abominable un ado… quel était le motif? une envie de voir ce que cela faisait? une envie de se venger? une envie… juste une envie… on ne sait pas trop.

Son père, connu dans le coin, affronta l’affaire en Homme… lâche bien évidemment,il partit le temps du procès, déménagea loin de son fils…

Son fils, jugé coupable, il fit de la prison, et en sortit… ce qu’il est devenu? on en sait rien, par contre pourquoi il est passé à l’acte? on peut se douter… Harcèlement sur du long terme aussi bien physique que moral, un père qui n’a pas la lumière à tous les étages et qui pense qu’un Homme doit savoir se battre… Comment cet enfant aurait t’il pu s’en sortir?

Heureusement que toutes les histoires, ne se finissent pas mal. J’ai revu il y a peu un garçon que je connaissais du collège, et que j’avais admiré pour son courage. Une année, un enfant de ma classe, vola les clés du prof de français. Bien sur le prof de français su que c’était notre classe, et nous intima l’ordre de balancer qui lui avait pris son précieux objet. Sauf que l’enfant venait des quartiers malfamé, ce qui voulait dire que si on le balançait, on aurait de gros ennuis…
Le prof posa un ultimatum, soit on disait qui s’était, soit on se retrouvé avec un 0 pour l’année. Bien sur nous les élèves, nous sommes allés voir le jeune, en lui disant « putain arrête tes conneries, vas y donne lui les clés, t’es pas obligé de dire que c’est toi, tu les met sur le bureau, il les retrouve »… mais un jeune con, reste un jeune con…
Alors, un jeune garçon, tout timide, qui franchement, personne n’aurait pensé qu’il allait le balancer, alla dire qui était le coupable… bien sur cela devait rester anonyme… mais dans ce collège, tout se savait…
On su que c’était lui. Pendant longtemps, je n’ai pas su ce qui s’était passé par la suite, ce que je m’étais souvenu c’était lui, qui avait osé parler…
Il y a un an de cela, je l’ai retrouvé dans une Église, je lui ai dit « ouah, bravo pour ce que tu as fait à cette époque là », père de famille maintenant, il m’a dit « oui, mais j’en ai chié après, ça a été affreux, si c’était à refaire, je ne le referais pas »…

J’en ai plein d’autre d’histoire de collège et école, mais ces deux là sont les plus marquantes, car elle montre que ce n’est pas en instruction en famille que se passerait des choses pareilles, que l’école est le reflet d’une société et que notre société est malade, et violente, … Interdire à des familles d’instruire et les obliger à mettre nos enfants dans un monde violent, est impitoyable.

Mes enfants, jouent avec d’autres enfants, des plus petits aux plus grands, s’il y a soucis, en général petit (un qui aurait sans faire exprès, bousculer l’autre en courant ou… ) on le règle en parlant avec les enfants. Les parents ne se disputent pas pour ce genre de chose, ce qui arrive souvent à l’école, car à l’école, chaque parents conseillent aux enfants de se défendre en donnant des coups… mais en ief, pas besoin, on règle les soucis en discutant et en disant pardon, et chaque enfants assument son erreur. A l’école, les parents et enfants diront « c’est pas moi, c’est l’autre »… comment bien évoluer dans un monde pareil?

J’ai été élève, je suis parents, j’ai mis mes enfants au public et au privé, puis en ief, mes enfants ont donc tout connu . Le mieux pour nous est l’ief, car même si les soucis au public et au privé ne sont pas les mêmes, ils ne permettent pas l’épanouissement de l’enfants ni l’être humain.

Non classé

ÉCOLE À LA MAISON : Comment procéder et mon expérience

Quand on envisage l’école à la maison, on se documente, et de nos jours avec la révolution d’internet, c’est beaucoup plus simple, on a toutes les informations, mais aussi des témoignages, de familles, de parents. Cela peut nous éviter des mauvaises expériences. En premier lieu la déclaration est obligatoire, en mairie et au DSDEN comme je l’ai mentionné dans mon article précédent. Si on ne fait pas cette déclaration, on risque 1500 euro d’amende. Ensuite, on est contrôlé par le maire une fois tous les deux ans, qui fait un rapport au DSDEN qui contrôle en fonction du rapport du maire. Le DSDEN contrôle chaque année, cela permet aussi de voir l’évolution de l’enfant, il est normal qu’un enfant ait un minimum d’instruction, le contrôle sert à détecter les enfants maltraités, le radicalisme ou ceux qui ne recevraient aucune instruction. Lorsqu’un contrôle se passe mal, l’inspecteur nous oblige à scolariser l’enfant sous 15 jours… autant vous dire que les dire du gouvernement sur le séparatisme et l’école est un mensonge monumental…
Si l’enfant a été scolarisé avant, il faut prévenir l’établissement scolaire que l’enfant n’ira plus à l’école, et leur demander de vous fournir un certificat de radiation, ils ont l’obligation de vous le fournir, il sert si on souhaite remettre l’enfant à l’école.

Faire école à la maison ou Unscholling est un DROIT. Il fait parti du droit constitutionnel, c’est à dire que niveau hierarchie, y a rien au dessus de la constitution, pour pouvoir changer ce droit, il faut en faire la demande au conseil constitutionnel, mais toucher à ce droit là, revient à dire que l’on perd notre entière liberté, touché à la constitution, c’est un peu comme vous faire cambrioler votre maison, on vous prend un droit pour lesquels nos anciens se sont battus et son mort! D’ailleurs c’est qu’en période de Guerre que l’on y touche, c’est vous dire, si un jour ça change… c’est qu’on est en guerre…

Voilà ce que dit la constitution:
L’ordonnance du 6 janvier 1959 reprend ces dispositions en les aménageant quelque peu puisque son article 3 précise que l’instruction obligatoire  » peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publiques ou libres, soit dans les familles par les parents, ou l’un d’entre eux, ou toute personne de leur choix « .

LES COURS

Quand on décide de faire l’école à la maison, c’est avec des cours.

IEF : instruction en famille, l’enfant est instruit avec la famille, avec ou sans support pédagogique. Pas de cned réglementé, c’est en fonction de l’évolution de l’enfant et de la famille. À partir du moment où l’on descolarise l’enfant, on est en instruction en famille, car c’est un choix familial (Parents et enfants). L’avis de l’enfants est important, mais l’avis des parents l’est tout autant, car un enfant qui veut faire école à la maison, ne pourra le faire sans l’accord des parents, et un parents qui veut faire école à la maison, pourrait le faire sans l’accord de l’enfants, mais il ne contribueraient pas à son épanouissement. Pour que ça marche, Chaque membre de la famille (Père, mère, enfants) doit s’accorder, cela évite les déconvenues, les conflits.

Personnellement, j’aurai voulu faire école à la maison depuis la classe de CE1 de ma fille de 15 ans  (en seconde cette année), mais mon mari ne le souhaitait pas, le confinement lui a montré qu’il était possible non seulement de leur faire école à la maison, mais aussi et surtout que ce mode de vie était mieux pour notre famille. J’ai attendu donc 7 ans et un virus pour que cela puisse se faire, je n’ai pas pris cette décision avant car si nous ne sommes pas tous d’accord, cela créé des conflits que l’on peut éviter.  Puis comme je dis toujours, « tout vient à point à qui sait attendre ». 

L’APPRENTISSAGE

Il existe deux écoles:

École à la maison, HOMESCHOLING:

la famille va utiliser des supports réglementé ou non(CNED réglementé ou libre, livres scolaires,…) et va suivre le programme conseillé par l’ETAT . La plupart ayant pour but de leur faire passer les diplômes d’état (Brevet, Bac, Cap,…) . 
Ils ont donc des choix à faire pour leur cours: 

CPC : ce sont des cours par correspondance, et il en existe plein, Le Cned le plus connu et l’officiel. Les cours Legendre privé et catholique, ils sont très cher. Les cours griffon qui ne font que jusqu’au collège il me semble, … Il en existe plein, tous se valent plus ou moins, il y aura du bon et du mauvais partout.

Nous allons parlé du Cned qui est le cours par correspondance officiel, celui de l’Etat, ce qui ne veut absolument pas dire que c’est le meilleur!

CNED: le cned a deux formules, l’une gratuite et réglementé, peu de gens l’obtiennent car il faut avoir un avis médical et l’autre payante.

Le cned réglementé est très difficile à avoir, il faut monter un dossier, et l’envoyer au DASEN (Directeur Académique) qui décide si oui ou non l’enfant peut en bénéficier.

Les raisons qui peuvent vous donner accès au cned réglementés sont les suivantes:

  • Avoir un état de santé qui ne permet pas à l’enfant de pouvoir continuer les cours dans un établissement. La phobie scolaire, la santé physique ou mentale de l’enfant
  • La famille est une famille expatrié vivant à l’étranger.
  • La famille n’a pas de domicile fixe et vit sur la route
  • L’enfant a une activité qui lui prend beaucoup de son temps (Musique, sport,…)

À savoir que même si votre enfant rentre dans une des cases précédentes, ce n’est même pas sur que vous y aurez droit, cela passe en commission et des enfants handicapés n’y ont parfois même pas accès!!!

Il y a aussi le CNED libre et là il faut payer, les tarifs sont quand même élevé, pourtant c’est le moins cher des cours par correspondance (aussi appelé CPC). Beaucoup se plaignent du fait que c’est très chargé et trop scolaire, mais la plupart des familles commencent avec ce support pour ce rassurer. L’année en primaire c’est dans les 700 euro et le collège et lycée dans les 900 euro.

Nous, on utilise Lelivrescolaire.fr, certains des livres étaient utilisés dans le collège privé de mes enfants, ils sont comme cela, pas dépaysés et plus habitués. J’ai demandé poliment si je pouvais bénéficier des corrections de livres, comme le compte des professeurs, et cela m’a été accordé sous preuve que je faisais bien école à la maison. Les preuves sont les lettres que j’ai envoyé au Maire et au Dasen, et les dépôts de RAR, et aujourd’hui j’ai même les réponses du Dasen et du Maire qui peuvent servir aussi de preuve. C’est nécessaire pour que les parents d’enfants inscrit dans un établissement, ne puissent pas avoir accès aux réponses, pour éviter la triche.


UNSCHOLING :

c’est un concept: aucune école, l’enfant est instruit mais avec les expériences de la vie, le plus souvent dans la nature, oui, dit comme ça ça rappelle un peu mowgli, mais non du tout. Le but étant de faire évoluer l’enfant avec le côté pratique qui manque cruellement à l’école. Ces enfants connaissent les plantes, la cuisine, construction de cabanes en bois,… Ils n’ont aucun exercice, aucunes contraintes . En général pas de bureaux. Ils lisent beaucoup, et c’est aussi à travers leur lectures qu’ils évoluent . Beaucoup d’écrivains ont évoluer en unscholling, notamment Jane Austen. C’est un peu comme l’Ief, mais encore plus libre, ils ne suivent pas de cours, rien, c’est vraiment naturel.


NOTRE CHOIX

Au début, nous avions pensé au cned, mais quand on a vu les avis négatif, et le prix, aussi cher que ce qu’on payait en école privé pour les enfants, on s’est dit que l’on ferait autrement pour leur donner des cours. Oui nous avons choisi de continuer leur programme, ma fille a eut son brevet avec mention Bien, elle n’a pas l’objectif de rentrer dans une grande école d’élite, mais souhaite faire naturopathe pour « soigner les gens naturellement », elle fera d’autres formations pour avoir le plus de compétences possible en plus de naturopathe (je la forme aussi sur le magnétisme et le pouvoir des énergies).

Pour les cours nous suivons le site Lelivrescolaire.fr où les enfants ont des livres numériques et des cahiers d’activités et où l’on suit les cours comme s’ils allaient à l’école. Il y a des différences, une leçon peut durer 30 minutes, comme durer 2h, nous ne coupons pas une leçon ou rarement, nous la finissons. Notamment les cours d’histoire, espagnol, français. Un point doit d’être acquis avant de passer à la suivante, nous n’avons pas une contrainte de temps. L’avantage et donc que lorsque mes enfants ne comprennent pas, soit j’ai la solution et je les aide, soit on cherche une leçon plus explicite sur internet, en vidéo de préférence.


Les cours se font le matin, normalement 8h/12 ou 13h voire plus pour ma fille (au lycée) , et 9h/12h pour mon fils et l’après midi on fait des leçons pratique, ou des visites, rencontre,…
En langue (espagnol, anglais, ou chinois pour ma fille), les cours sont théorique, il y a de l’audio, et ils apprennent des chansons, regarde des séries en vo ou des films. Peu importe si la série ne leur plait pas, ils regardent pour comprendre la langue, en vo et sous titré vo pour voir l’écrit. Ma fille pour le chinois, elle regarde un épisode en vo sous titré français et regarde le même épisode après en vo sous titré vo, elle pratique depuis mars, et est quasiment bilingue, du moins elle le comprends très bien et le parle, elle a tout de même une prof de chinois et fait une heure avec elle chaque semaine. Ils ont aussi un professeur d’Anglais et font une heure chaque semaine. Les profs qu’ils ont, pour le chinois elle ne parlait pas français au début, maintenant si, et pour l’anglais, il ne parle pas encore un mot de français, donc ils n’ont pas d’autres choix que de parler la langue pour comprendre. Pour l’Espagnol, on le fait ensemble, puis il regarde une série. Ensuite il y a aussi Duolingo pour les aider à apprendre plus vite.

LA SOCIALISATION

Grâce au groupe d’ief (instruction en famille) de facebook, où les parents ont tous une façon différentes d’instruire les enfants, on contacte des professionnels pour qu’ils fassent cours à nos enfants sur des activités: escalade, équitation, anglais (nous sommes passés sur cour en visio pour notre part), communication animale, cours de plantes, d’histoires, musée, aquarium,…
On se réunit un après midi par semaine pour que les enfants retrouvent leurs copains et ensuite on se réunit pour une activité un après midi ailleurs, on créé des liens avec les uns…. Mes enfants n’ont jamais eut autant de vie sociales que depuis qu’ils sont à la maison! On a trois emplois du temps à gérer.
Pendant que nos enfants jouent, les parents (mères, pères) discutent, rarement d’éducation, mais d’un peu de tout, actualité, masque, nos projets, nos pensées, ça fait office de psy, on s’écoute, on échange, on apprend et on évolue, on rigole aussi beaucoup.
L’avantage dans cette socialisation, c’est que nos enfants ne jouent pas par catégories d’âge, mon fils joue avec des enfants de son âge, des plus petits, et l’autre fois il s’est même occupé un après midi entier d’un bébé, il était tout content de l’avoir porté . Ma fille c’est pareil. Les enfants ont entre 12 mois et 15 ans. Ma fille est la plus grande, mais elle prend pas aux discussions avec des mamans, il n’y a pas d’âge, l’important c’est la communication.

Une maman sur facebook a même créé un groupe d’ado en visio, tous les jours de 11h à 12h ils font des exercice de math entre ado de 5ième et 4ième, ils s’aident si besoin. C’est silencieux, ça bosse dur…, le soir la maman envoie les corrigés, les enfants se regardent travailler, ils sont 4.

Ils ont aussi, en plus des correspondants, par lettre écrite pour mon fils et mail, et seulement par mail et facebook pour ma fille.
Ils ont gardé contact avec leurs anciens camarades, mais, quand ils allaient à l’école, ils se voyaient peu avec leur camarade, mis à part aux anniversaires, et cela n’a pas changé… ils s’appellent beaucoup, mais c’est tout. Ils ont plus de contact avec des enfants d’ief. Mon fils geek, appelle souvent ses anciens potes pour des jeux switch, et se fait en plus des amis ief pour jouer.

Je peux témoigner, que le fait de supprimer l’école à la maison à cause des séparatismes, inquiètent les mamans d’origines arabes car en ief, c’est très rare la radicalisation. Entre nous, tous les terroristes ont tous été à l’école… Je vous raconterais d’ailleurs dans un prochain article, l’histoire d’un jeune que je connaissais, qui a tué de façon atroce un autre jeune… je vous raconterais le cheminement de sa vie pour vous expliquer ce qui l’a fait devenir un assassin, et pour le coup… c’est à cause du collège….

Non classé

H&L SOCIÉTÉ D’AIDE À DOMICILE. MON EXPÉRIENCE EN TANT QUE SALARIÉE.

Emilie vous dit tout.

Début octobre, je me décide à chercher du travail, deux ans que j’avais arrêté les visites mystères (enfin arrêté est un bien grand mot,je continu certaines missions…) .

Je souhaitais rechercher un travail qui me permette d’avoir des horaires comme je souhaite, et que je puisse amener et chercher mes enfants au collège. Tout naturellement, je me suis penchée sur l’aide à domicile, l’auxiliaire de vie car j’avais aidé ma mère et ma grand mère à une époque. Aider les autres, prendre soin d’eux, j’aime bien.

Ce fut assez dur car beaucoup de sociétés demandent des diplômes… sincèrement, pour faire la toilette, et le ménage, entre nous, pas besoin de diplôme, puis s’ils veulent des personnes qualifiés ils ont qu’à payer les formations!! Du coup, une semaine après j’avais toujours pas trouvé!! pourtant j’avais postulé, une association acceptait de m’appeler en cas de besoin mais trouvait que j’habitais loin pour…

Voir l’article original 4 535 mots de plus

Non classé

CHANGEMENT DE MODE DE VIE

Voilà, nous avons changé de vie, oh pas grand chose, mais pour nous c’est énorme.

Nos enfants ne vont plus à l’école, ils ont été descolarisés, c’était un rêve pour moi, depuis que ma fille était petite, elle l’avait d’ailleurs été deux mois en CE1. Mon mari refusait jusqu’à maintenant l’école à la maison, il voulait être tranquille, il avait peur qu’on n’arrive plus à les suivre…

Le confinement et le covid a été une bénédiction pour cela, il a révélé qu’on était mieux en famille pour apprendre. Ma fille et mon fils continuaient les cours à distance avec leur école privé, ils ont d’ailleurs été félicité par leur école pour leur sérieux pendant cette période.
Mais le must c’était tout de même de les voir travailler le matin, et l’après midi vaquer à leurs occupations, mon fils est geek, il faisait des vidéos, jouait, lisait, cuisine, …
Ma fille a été plus productive, une salopette en jean, un débardeur, un tee shirt, sans compter ses dessins, ses lectures, la cuisine, meuble en carton, …
On s’est vite rendu compte qu’avec l’école, ils ne faisaient pas autant d’activités, et ils étaient vite fatigués. On s’est donc renseigné sur comment leur faire cour, bien sur on s’est tourné vers le CNED mais on a lu des avis comme quoi c’était très scolaire, et trop chargé, on les sortaient de l’école, c’était pas pour les charger encore plus.

J’ai cherché sur des pages facebook, pour savoir comment les parents faisaient, et la plupart aller sur le site Lelivrescolaire.fr et suivaient le programme avec ça. C’est ce qu’on a fait. D’ailleurs mes enfants avaient certains de leur livre dans leur classe, donc ça ne les changeraient pas, sauf que là on les a en numérique et c’est gratuit. Ils sont aussi inscrit sur Maxicours.fr, un site de soutient, qui les aides.

Ils ont commencé officieusement leur cours le 12 juillet, mais officiellement le 17 août, c’est la semaine d’avant que j’ai envoyé une lettre à la mairie de mon village et au DASEN de mon département pour les informer de notre décision. On a reçu un courrier du DASEN qui nous donné un mail pour pouvoir communiquer et un lien pour vérifier les points de contrôle pour mon fils de 11 ans. Ma fille qui va avoir 16 ans a déjà le socle commun, elle a son brevet avec mention, donc elle ne sera pas contrôler .

La lettre que j’ai envoyé :

Monsieur l’Inspecteur d’académie
Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que mes enfans
, nés respectivement le
et le , et demeurant au
, seront instruits dans notre famille à compter
du 10/08/2020 conformément à l’article L131-2 et suivants du Code
de l’Education.

Je vous prie de bien vouloir accuser réception de cette lettre.
Je vous serais également reconnaissant de m’adresser une
attestation d’instruction dans la famille, conformément à la
circulaire N°2011-238 du 26 décembre 2011.

Je vous prie d’agréer, Monsieur l’Inspecteur d’académie, l’assurance
de mes respectueuses salutations.

La partie en gras n’a pas été mentionné dans la lettre pour la mairie, mis à part cela, c’était la même lettre. Je l’ai trouvé sur internet.

Nous voilà donc en IEF instruction en famille, mais avec suivi d’un programme scolaire.

Non classé

PLUS DE TEMPS

J’ai de nouveau plus de temps pour moi, en même temps la chaleur s’installant, je ne peux plus trop sortir. J’habite le Vaucluse et les températures sont… disons que l’on est content quand on a moins de 35°. Donc les sorties sont limités, et nous sortons que le soir vers 18h.
On cuisine beaucoup moins (vous comprendrez que sans climatisation, quand on allume le four ou la plaque de cuisson, il fait vite chaud chez nous), on se fait des salades, on fait les marchés, on mange l’après midi et le soir tard bref on est en horaire d’été depuis bien deux semaines. On est des lèves tôt on se lève à 5 ou 6h avec le chant du coq, l’après midi, parfois on fait la sieste, on lit, on fait nos conserves, on regarde un film, on couds, ou on sort faire des rencontres.

On travaille aussi, mes horaires sont pas contraignants.

Je ne sais pas encore si je continue ou non le blog, j’ai en projet de faire un blog santé au naturel et un blog sur les sorties que l’on a fait ou que l’on ferait.
Ou je garde celui là et j’en ouvre d’autre je ne sais pas. La vie me montrera si je dois ou non continuer, je me laisserais guider.

J’espère que vous vous portez tous bien, j’avoue ne pas avoir eut le temps ces derniers mois de venir régulièrement sur les articles , je dois avoir pas mal de retard de lecture.

Bonne journée et bel été à tous et à toutes!