Non classé

CRISTALLERIE DES FONTAINES

L’instruction en famille, nous pousse à trouver des activités pour nos enfants, j’ai donc contacté une boutique de cristallerie. Dans la région du Vaucluse, la plus connu reste celle de Fontaine de Vaucluse. La boutique étant petite, nous avons du réserver pour privatiser l’endroit. 

Nous étions nombreux, et nous avons fait deux groupes, la présentation est gratuite, mais pour soutenir ce travail, nous avons tous pris un petit souvenir, enfants comme adulte était heureux et nous y retournerons c’est sur. 

Tout d’abord nous avons appris la différence entre le soufflage de verre et le filage de verre. Le soufflage c’est souffler dans le verre pour former un objet (boule par exemple), le filage c’est former comme des fils et en faire une structure (animaux par exemple). Le métier de verrier c’est travailler le verre, sous toutes ses formes. Ils reçoivent des bâtons en verre et les fait fondre au chalumeau pour leur donner une apparence comme le client désire. Le verrier de Fontaine de Vaucluse est un des seuls en France (ils sont trois) à travailler au besoin du client. Il a d’ailleurs travailler 20 ans à Disney et a repris la boutique il y a trois ans. 

 

Le verrier et sa femme sont d’une gentillesse, et nous ont fait des démonstrations. Nous avons aussi visiter la petite boutique, où nous avons put observer le travail technique plus en profondeur avec les petites et grandes structures en ventes. 

La visite dure 45 minutes, et hors saison les parkings de la ville coutent 2 euro la journée (en haute saison c’est dans les 4/5 euro c’est cher, mais on peut avoir une heure gratuite dans certains parking). 

De ce fait on en a profité avec quelques mamans pour voir la Fontaine, qui n’était pas une fontaine mais un trou, il n’y a pas eut assez de pluie. Le mieux pour voir toute l’eau c’est d’y aller en Mars ou Avril. Cependant pour des enfants en ief, cela leur montre la différence quand elle est vide et quand elle est pleine et peut être percer le mystère de cette fontaine, que même Cousteau n’a pu éclaircir. Le point le plus bas où sont aller les chercheurs c’est 315 mètre, donc autant dire que personne n’est sur d’où vient cette eau, certains pensent le Ventoux, la montagne de Lure, Les hauts Vaucluse,.. 

P1000946

Nous sommes aussi allés faire le musée du papier, intéressant pour comprendre le processus pour faire ces feuilles.

P1000960 

Nous prévoyons déjà de revenir à Fontaine de Vaucluse et y faire un petite pique nique.