Non classé

Activités en ief

Beaucoup pense que l’instruction en famille, coupe les enfants de leur lien social. C’est pas tout à fait vrai… Si on décide de faire école à la maison et que nous restons à la maison, bien évidemment que les enfants n’auront aucun lien avec l’extérieur, mais le but n’est pas vraiment cela.

Le but est de leur faire le plus d’activités et sorties possible, pour qu’ils apprennent autrement que sur un bureau, qu’ils apprennent la pratique, plutôt que la théorie.

un après midi pour apprendre la pêche, petit pas vers l’autonomie
Une amie à moi, nous a fait deux cours peinture sur porcelaine, donc voilà mes enfants, préparant des cadeaux…
Après midi électronique, alarmes, allumer des lumières, ampoules, …

J’ai créé un groupe dans mon département, pour justement me rapprocher d’autres parents ayant des enfants à peu près du même âge que les miens. Je souhaitais organiser des activités, cependant entre le manque de salle (on se rencontrait en pleine nature et on a eut de la chance que le beau temps était chaque semaine au rendez vous), et les restrictions sanitaires, certaines visites et activités n’ont pu se faire… Mais nous avons pu faire quelques ateliers…

Où les enfants ont pu apprendre à s’occuper du cheval, faire connaissance, apprendre les parties du corps, monter,…

Depuis septembre, on a quand même pu faire quelques activités…
On a visiter un paysans boulanger, c’est une famille qui cultive son blé, le ramasse, le tri, le mouds dans son moulin pour en faire la farine et fait son pain dans son four à bois, les enfants ont pu donc voir toutes les étapes et les faire, jusqu’à l’atelier pain où ils ont moulé du pain et fait une baguette, mis au four à pain et cela s’est fini avec un repas pour savourer leurs oeuvres.


Nous nous rencontrions avant le confinement entre mamans, les enfants construisaient des cabanes, restaient avec leurs amis. C’était vraiment très sympa et bon enfant.

Je ne parlerais pas des activités qu’ils font les mercredi après midi, ou devrais je écrire « qu’ils faisaient ». Cela faisait quatre ans que ma fille n’avait plus aucune activité le mercredi après midi ou tout autre jour, car elle n’avait plus de temps pour elle, ça fait plaisir de voir que maintenant elle a du temps pour elle. gentils et cool …) . Ils font aussi de la couture.

D’ailleurs avec leurs activités, il n’y a pas vraiment de lien professeur élève, même avec leur professeur d’Anglais, qui est très jeune et la professeurs de Chinois très jeune aussi, ils s’entendent bien et progressent donc rapidement, dont les cours se font en visio. Ils se tutoient entre profs d’activités et élèves, un tutoiement dans le respect. Ma fille timide ose maintenant un peu plus, et même sa professeur de couture qui l’a connait depuis quatre ans le dit elle a évolué et passé une étape. Mon fils est plus dégourdit et moins énervé, il s’est mis au dessin alors qu’il n’aimait pas ça.

Mais avant les activités, on travaille! Et on bosse dur! même si nous ne sommes pas sur cpc (cours par correspondance).

C’est un concept, un autre mode de vie, où il faut que l’un des parents aient du temps et que l’autre travaille. bien sur qu’il y a des mamans qui travaillent parmi les mamans ief. Certaines bossent de nuit pour pouvoir avoir toute la journée avec leurs enfants (les jeunes mamans), certaines sont à leur compte et ont leur propres horaires, donc elles s’organisent.
Beaucoup sont doulas (accompagnante pour le couple, dès la grossesse et jusqu’après , elles conseillent les jeunes parents), assistante maternelle, illustratrices, professeur, …
Moi j’ai arrêté mon travail car trop loin de chez moi, mais j’ai gardé un bon contact avec mon ancien patron, il me mp sur facebook quand il a besoin.