Non classé

H&L SOCIÉTÉ D’AIDE À DOMICILE. MON EXPÉRIENCE EN TANT QUE SALARIÉE.

Emilie vous dit tout.

Début octobre, je me décide à chercher du travail, deux ans que j’avais arrêté les visites mystères (enfin arrêté est un bien grand mot,je continu certaines missions…) .

Je souhaitais rechercher un travail qui me permette d’avoir des horaires comme je souhaite, et que je puisse amener et chercher mes enfants au collège. Tout naturellement, je me suis penchée sur l’aide à domicile, l’auxiliaire de vie car j’avais aidé ma mère et ma grand mère à une époque. Aider les autres, prendre soin d’eux, j’aime bien.

Ce fut assez dur car beaucoup de sociétés demandent des diplômes… sincèrement, pour faire la toilette, et le ménage, entre nous, pas besoin de diplôme, puis s’ils veulent des personnes qualifiés ils ont qu’à payer les formations!! Du coup, une semaine après j’avais toujours pas trouvé!! pourtant j’avais postulé, une association acceptait de m’appeler en cas de besoin mais trouvait que j’habitais loin pour…

Voir l’article original 4 535 mots de plus

Non classé

CHANGEMENT DE MODE DE VIE

Voilà, nous avons changé de vie, oh pas grand chose, mais pour nous c’est énorme.

Nos enfants ne vont plus à l’école, ils ont été descolarisés, c’était un rêve pour moi, depuis que ma fille était petite, elle l’avait d’ailleurs été deux mois en CE1. Mon mari refusait jusqu’à maintenant l’école à la maison, il voulait être tranquille, il avait peur qu’on n’arrive plus à les suivre…

Le confinement et le covid a été une bénédiction pour cela, il a révélé qu’on était mieux en famille pour apprendre. Ma fille et mon fils continuaient les cours à distance avec leur école privé, ils ont d’ailleurs été félicité par leur école pour leur sérieux pendant cette période.
Mais le must c’était tout de même de les voir travailler le matin, et l’après midi vaquer à leurs occupations, mon fils est geek, il faisait des vidéos, jouait, lisait, cuisine, …
Ma fille a été plus productive, une salopette en jean, un débardeur, un tee shirt, sans compter ses dessins, ses lectures, la cuisine, meuble en carton, …
On s’est vite rendu compte qu’avec l’école, ils ne faisaient pas autant d’activités, et ils étaient vite fatigués. On s’est donc renseigné sur comment leur faire cour, bien sur on s’est tourné vers le CNED mais on a lu des avis comme quoi c’était très scolaire, et trop chargé, on les sortaient de l’école, c’était pas pour les charger encore plus.

J’ai cherché sur des pages facebook, pour savoir comment les parents faisaient, et la plupart aller sur le site Lelivrescolaire.fr et suivaient le programme avec ça. C’est ce qu’on a fait. D’ailleurs mes enfants avaient certains de leur livre dans leur classe, donc ça ne les changeraient pas, sauf que là on les a en numérique et c’est gratuit. Ils sont aussi inscrit sur Maxicours.fr, un site de soutient, qui les aides.

Ils ont commencé officieusement leur cours le 12 juillet, mais officiellement le 17 août, c’est la semaine d’avant que j’ai envoyé une lettre à la mairie de mon village et au DASEN de mon département pour les informer de notre décision. On a reçu un courrier du DASEN qui nous donné un mail pour pouvoir communiquer et un lien pour vérifier les points de contrôle pour mon fils de 11 ans. Ma fille qui va avoir 16 ans a déjà le socle commun, elle a son brevet avec mention, donc elle ne sera pas contrôler .

La lettre que j’ai envoyé :

Monsieur l’Inspecteur d’académie
Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que mes enfans
, nés respectivement le
et le , et demeurant au
, seront instruits dans notre famille à compter
du 10/08/2020 conformément à l’article L131-2 et suivants du Code
de l’Education.

Je vous prie de bien vouloir accuser réception de cette lettre.
Je vous serais également reconnaissant de m’adresser une
attestation d’instruction dans la famille, conformément à la
circulaire N°2011-238 du 26 décembre 2011.

Je vous prie d’agréer, Monsieur l’Inspecteur d’académie, l’assurance
de mes respectueuses salutations.

La partie en gras n’a pas été mentionné dans la lettre pour la mairie, mis à part cela, c’était la même lettre. Je l’ai trouvé sur internet.

Nous voilà donc en IEF instruction en famille, mais avec suivi d’un programme scolaire.