Cuisine, Non classé

CONFITURE POIRE GINGEMBRE

J’adore aller au marché à velleron  et justement je me suis pris des poires, j’ai eut l’envie de tester cette recette, trouvé sur le livre « leçon de confiture de Christine Ferber », je l’ai trouvé à la bibliothèque, mais il n’est plus édité. Cependant vous trouverez  « Le Larousse des confitures » dans lequel elle a participer et qui existe en format kindle aussi .

TEMPS DE RÉALISATION

1er jour

Préparation: 10 minutes

Macération 1h

cuisson jusqu’au frémissement de la préparation

Repos : une nuit

2ième Jour

Cuisson : 10 minutes après ébullition de la confiture

 

INGRÉDIENT 

Pour 2 ou 3 pots de 400g de confiture

  • 1,4kg de poire Williams (j’ai pris une autre variété et comme je n’en avais pas assez j’ai mis quelque pommes)
  • 800g de sucre cristallisé (j’ai pris du sucre en poudre)
  • 3g de gingembre frais râpé possibilité de remplacé par 30g de gingembre confit découpé en fine lamelle.
  • Jus d’1/2 petit citron.
  • Facultatif: zeste de citron ou d’orange râpé , non traité.

 

P1000881

 

RECETTE

1er Jour

Éplucher et équeuter les poires. Les couper en fine lamelles.

Dans une jatte, mélanger les bâtonnets de poire, le sucre, le gingembre et le jus de citron, recouvrir d’une charlotte pour laisser macérer 1 heure.

Transvaser le mélange dans la bassine à confiture et porter au frémissement (juste avant l’ébullition) en touillant régulièrement.

Remettre cette préparation dans une une jatte, et couvrir d’une charlotte, mettre au frais pendant la nuit (12h).

2ième jour

Verser la préparation dans la bassine à confiture, porter à ébullition tout en remuant doucement.

Cuire à feu vif pendant 10 minutes en mélangeant continuellement. Écumer petit à petit (ôter les particules qui remontent à la surface).

Pour vérifier que  la confiture est prête, déposer quelques gouttes sur une assiette froide, si elle se gélifie c’est qu’elle est prête, sinon continuer un peu la cuisson, sans qu’elle ne brûle.

Mettre la confiture dans des pots stériliser, refermer le bocal et mettre à l’envers, cela va servir de stérilisation. S’il y a moins de sucre, la stérilisation devra se faire en chauffant les bocaux (ou dans un stérilisateur)

 

P1000886

 

Bonne dégustation

NOS AVIS

Parfait pour mettre dans des yaourts, sur des pizzas, des tartines, mais pas seulement, Christine Ferber conseille d’en mettre dans une salade de pomme et de poire avec des pignons de pin grillés, des noix fraîches mondées et quelques fruits sec. C’est une très bonne confiture avec des morceaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s