cuisine orientale, Non classé

TCHEKCHOUKA/ MECHOUIA/ SALADE DE POIVRON

Ce plat algérien a bien des noms pour le définir, c’est une entrée froide, et heureusement que c’est spécifié dans le livre « ma cuisine algérienne » de Shérazade Laoudedj, sinon je l’aurai mangé chaude. Elle est tout de même assez longue à faire 1h10 entre préparation et cuisson.

 

INGRÉDIENTS

  • 1kg de poivron rouge (ou vert et rouge cela fait un mélange de couleur)
  • 2 tomates
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Facultatif: un piment vert
  • sel et poivre

 

p1530001

 

RECETTE 

Dans un premier temps il faut éplucher les poivrons et les tomates. L’auteur propose comme astuce de faire griller les poivrons sur le feu, comme une crêpe sur toutes les faces, on peut faire la même chose avec les tomates, et de les enfermer ensuite dans une boite hermétique pour le faire suer, ainsi la peau se détacherait plus facilement. J’ai testé, mais le soucis c’est que mes poivrons n’étaient à la base pas droit, comme ils sont tordu, eh bien c’était déjà pas facile de les griller. Cette méthode marche mieux, et sur tout aliment, si on les fait griller au four. Dans mon cas, cette méthode n’a pas marché.

 

p1530005

 

Pour les tomates, une autre méthode qui marche, c’est les tremper dans de l’eau bouillante, une bonne minutes, la peau se retire plus facilement.

Couper les tomates et les poivrons en dés, dans deux assiettes séparées.

Dans une poêle, mettre l’huile, l’ail écrasé et les tomates et les faire doré un peu, en mélangeant bien, incorporer ensuite les poivrons, le piment vert, saler et poivrer. Laisser cuire à feu très doux pendant 20 minutes.

 

 

Laisser refroidir, cette recette se déguste froide ou tiède avec un pain maison. Cette entrée peut se faire avec des oignons et même des oeufs que l’on ajouterait à la fin.

p1530032

 

Bonne dégustation

MON AVIS

Cette entrée est très bonne, excellente à manger l’été quand il y a plein de poivron et de tomate, j’en ai trouvé dans mon marché, mais ils viennent d’Espagne, en cette saison c’est normal. On les a mangé en plat, avec du foie d’agneau.

Le livre « ma cuisine algérienne » est un vrai régal, les photos sont belles et donnent envie de tout cuisiner.

cuisine orientale, Non classé

MOUSSE À DJOUZIA

Je me régale à faire des recettes originales avec le livre « ma cuisine algérienne » dont l’auteur est Shérazade Laoudedj. Celle ci j’ai quand même modifié les quantités de sucre, je met l’original, et la mienne. J’adore le sucré, mais sincèrement vu la quantité qu’il y avait de sucre à la base, je me suis dit que ça allait nous écoeuré.

La Djouzia est une confiserie qui s’apparente au nougat aux noix et qui est très prisée à Constantine. Elle se prépare traditionnellement au bain marie sur des charbons pendant 2 heures.

 

INGRÉDIENTS pour 4 personnes

  • 3blancs d’oeuf (environ 90g) + 1 pincée de sel pour les monter.
  • 100g de miel (recette originale :250g)
  • 100ml de sirop, c’est du sucre et de l’eau en même quantité (recette originale 250ml)
  • 250g de noix concassé.

 

P1560004.JPG

 

 

RECETTE

Monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Laisser battre, tout au long de la préparation.

Faire chauffer le miel jusqu’à ébullition. Le verser sur les blancs en neige, tout en continuant de les battre, ajouter ensuite le sirop tout en fouettant. Gouter pour voir si le goût vous convient.

 

 

Battre jusqu’au refroidissement complet du mélange.

Laisser sécher le mélange au bain-marie, si c’est pour déguster le lendemain.

Ajouter les noix concassés avant de servir.

 

P1560007.JPG

 

Bonne dégustation. 

MON AVIS

C’est bon, mais ça avait un fort goût de miel, c’est aussi très sucré, même si ici on a tous aimé, on a trouvé que c’était vraiment trop sucré, une prochaine fois, je mettrais beaucoup moins de miel, et beaucoup moins de sirop, ou alors je mettrais que l’un des deux.

Astuce, Non classé

RÉCUPÉRER UN LINGE DÉTEINT

On a beau séparer le linge blanc, du linge de couleur, il arrive parfois qu’une chaussette coloré se trouve dans les habits, et le vêtement se retrouve avec des tâches un peu partout.
Une fois je me souviens, un vêtement bleu avait déteins sur la tenue blanche de Judo de ma fille, j’ai pu l’enlever facilement, mais j’avoue avoir eut peur en voyant cela. On pense après ce genre de bêtise que ça ne nous arrivera plus… oui ben non, c’est connu les chaussettes divorcent dans les machines et donc une se retrouve souvent comme ça en plein milieu du linge.. alors même s’il est rare qu’elle déteigne, il arrive encore parfois qu’elle propage sa couleur.

Ce fut mon cas, et manque de pot, il y avait la blouse de mon fils, la blouse obligatoire pour l’école, une blouse bleu clair tâché de rose!!! Mais ce n’était pas le seul vêtement tout tâché, il y avait un pull rose (on voyait quand même les tâches) et un jean.
Je me suis dit qu’il serait intéressant pour un article de tester les différentes techniques pour récupérer un linge.

Je ne met ici que les techniques que j’ai testé, avec des ingrédients que j’ai chez moi. Il y a une technique avec la Javel, personnellement je n’en ai pas chez moi, je trouve que c’est dangereux, que le vêtement peut être abimé puis c’est un produit qui ne me sert pas, donc je n’ai pas mis cette technique ici, car je ne l’ai pas testé, de plus, j’aurai peur de retrouvé mon linge encore plus abimé qu’avant.

 

  1. BICARBONATE DE SOUDE ET VINAIGRE BLANC (OU ALCOOL c’est la même chose)

Recouvrir l’ensemble de la tâche coloré par du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc, laisser la mousse agir, ensuite frotter les tâches soit l’une contre l’autre soit avec une brosse. La réaction chimique peut abimé les mains, il est conseillé d’utiliser des gants.

Mon avis: Cette méthode marche bien comme on peut le voir sur la photo. Cependant, lorsque l’on frotte, on a l’impression que cela ne marche pas, il faut laisser ensuite un peu agir et ça finit par partir.

 

 

2. INFUSION AUX FEUILLES DE LAURIER

Amener à ébullition 2 litres d’eau et 12 feuilles de laurier, laisser infuser et attendre que ça refroidissent. Lorsque c’est froid, mettre les habits et tremper 1/4 d’heure. Enlever les habits, normalement l’eau est de la même couleur que la tâche. Ensuite remettre les vêtements à laver.

Mon avis: J’ai déjà fait cette méthode il y a cinq ans, lorsqu’une chaussette avait décoloré la tenue de judo de ma fille, ça avait bien marché, j’ai recommencé cette fois ci, on voit que ça marche bien. Je préfère cette méthode, je n’ai pas à frotter, elle est simple à faire et ça marche aussi bien sur de la couleur que sur du blanc, c’est ma méthode préférée.

 

 

3. LAIT BOUILLANT

J’ai vu qu’on pouvait enlever la couleur déteinte avec du lait bouillant, ça tombait bien, j’avais un litre de lait que je gardé qui était périmé, je l’ai fait chauffer et j’ai fait tremper le jean de ma fille. Et là aussi ça marche bien, toutes les tâches sont parties.

 Mon avis: c’est une méthode simple, qui a bien fonctionné, pas besoin de frotter, on met le linge on laisse cinq minutes et le vêtement ressort nickel. Cependant, ça va que j’avais du lait périmé, sinon, j’aurai trouvé cela un peu dommage de faire tremper un vêtement dans du lait.