Je vous disais dans un précédent article, que j’avais fait mes cadeaux fait mains cette année. J’ai commencé à une semaine de Noël, autant vous dire que c’était la course. Je n’avais pas d’idée et j’ai donc du improviser en fonction des personnes.

Ma soeur c’est fait aménager une super cuisine, alors j’ai pensé naturellement a un jolie tablier, mais pas comme ceux qu’on voit dans le commerce, que je trouve personnellement trop petit.

En effet, lorsque je cuisine, je m’essuie souvent derrière moi, et pas devant, mais je me sali devant, bref, j’ai fait un tablier devant derrière, comme ceux de nos grands mère. J’ai pris exemple sur le mien, que j’avais copié sur celui de la grand mère de Sylvie, ma professeur de couture: « https://www.letoffe-a-lhabit.fr/

Comme la couture est une activité assez difficile à expliquer ou montrer en photo, je vous ai donc fait une vidéo en plus. Ne vous inquiétez pas dans la vidéo, parfois je marmonne toute seule, ça m’arrive souvent de parler toute seule à moi même, j’ai essayé d’avancer quand c’était trop barbant et inintéressant. La vidéo dure quand même 40 minutes, j’essairai de faire moins la prochaine fois.

 

MATERIELS

  • 1,50 mètre au moins de Tissus coton (ou coton enduit si vous préférez, personnellement j’ai utilisé un vieux drap housse qui ne correspondait plus à mes lits, j’aime bien recycler lorsque je le peux, je mesure pas vraiment mes tissus quand je couds donc ça peut être plus ou moin).
  • Du fil de la couleur du tissus
  • 2X15 cm d’élastique de couleur du tissus car on le verra, il sera mis de chaque côté du tablier.
  • un peu moins de 40cm de biais (à mesurer sur votre poche centrale).
  • Du fil de la couleur du biais.
  • Du fil à bâti (se trouve en mercerie. Ce fil va vous permettre de coudre le biais à la mains pour le faire tenir le temps de passer à la machine).
  • Ciseaux à couture (Je rappelle que le ciseaux à couture, ne dois servir que pour la couture, pour éviter de l’abimer).
  • Machine à coudre : pour les points droit et point zigzag.
  • Facultatif: Surjeteuse, il faudra donc 4 bobines de fil de la couleur du tissus.
  • Stylo à frixion, ou craie pour tracer le patron.
  • Un mètre
  • Un fer à repasser

 

MONTAGE

 

Prendre deux morceaux de tissus et tracer le patron sur le premier, on découpera le tout en même temps, accrocher les deux tissus avec des aiguilles pour qu’ils ne bougent pas lorsque l’on tracera et on coupera. Faire pareil avec la poche mais rajouter pour la poche 1,5cm de marge de couture.

Je vous met des mesures de mon tablier et ma poche, que j’ai tracé à la va vite, si vous voulez vous en servir, je demande juste que ce ne soit pas pour commercialisé mais pour partager, à votre tour, partagez le. La couture, c’est comme la cuisine, si on ne partage pas, on évolue pas.

patron tablier1patron tablier 6patron tablier 4patron tablier 5patron tablier 3patron tablier 2

Couper ensuite les patrons avec votre ciseau à couture, poser le plat du ciseaux bien à plat sur la table. Faire attention à cette partie, les deux tissus doivent être bien alignés ensemble. Il est possible de tracer d’abord un premier patron, découper, et en tracer un autre, mais le fait de les couper ensemble, en même temps, fait gagner du temps, et au moins on est sur à 100% que c’est exactement la même taille devant et derrière.

Lorsque vous avez vos deux tissus, échancrés celui de devant. Échancrer veut dire d’élargir un peu plus le col de devant, pour cela c’est simple, soit on mesure avec un mètre, soit on fait au pif, soit on recopie comme j’ai fait en prenant un exemple.

Placer bien les deux tissus ensemble, et coudre au point zigzag, ou à la surjeteuse, les bretelles, on peut tenir les bretelles le temps de la couture avec des aiguilles, ou les bâtir avec un fil, mais il ne faudra pas oublier d’enlever les aiguilles avec la surjeteuse, car cela peut casser le couteau…

Ensuite on fait les ourlets sur tout les bords et le col. On mesure 1,5cm de chaque côté et au col, sur les deux faces du tablier. Lorsque les mesures sont tracer, on plie une première fois et on plie une deuxième fois, le trait de mesure doit se trouver au milieu sur le bord. Si j’explique mal, regarder la vidéo, cette étape est dure à expliquer.
Pour que le bord tienne, on repasse le plie au fur et à mesure que l’on avance.
Comme je le dis sur la vidéo, on peut aussi mettre un biais, c’est plus jolie, et ça fait une meilleure finition, mais je n’en avais plus assez, j’ai préféré gardé le peu que j’avais pour la poche, cependant dans la vidéo, j’explique comment mettre le biais si besoin.
On coud le bord au point droit à la machine, avec un fil de même couleur que le tissus.

On a bien avancé le tablier, on a fait le plus long, il ne reste plus qu’à le passer sur soit, ou sur la personne à qui il est destinée. Avec un stylo à frixion, marquer les endroits où l’on souhaite mettre les élastiques de chaque côté devant et derrière, faire de même pour le placement de la poche.
Lorsque les marques sont faite, découdre de la taille de l’élastique, les quatre bords où on souhaite le mettre. Placer ensuite l’élastique et recoudre par dessus, on oublie pas le point d’arrêt (marche avant, marche arrière et marche avant).

Pour la poche, marquer le patron, découper deux morceaux de tissus, les coudre ensemble endroit contre endroit, au point droit, en laissant une ouverture pour le retourner.
Découper les coins sans couper la couture, et retourner la poche.

Installer le biais, en le pliant en deux et en le repassant, on place le tissus au milieu du biais. On le bâti au fur et à mesure, j’ai essayé avec des aiguilles pour le tenir, et finalement ça n’a pas tenu, on peut le voir sur la vidéo.

On ne coud que le haut de la poche avec le biais, les côtés et le bas sera cousu directement sur le tablier.

Ensuite on coud la poche sur le tablier . À l’emplacement que vous souhaitez.

Le tablier est fini, alors je sais, j’explique mal par écrit, j’en suis désolée, mais je vous ai fait une vidéo, elle est un peu longue, 40 minutes et j’en suis désolée. À un moment mon mari sort ses blagues, bref vous verrez un peu de ma vie quotidienne dans cette vidéo, désolée d’avance… J’espère en tout cas qu’elle pourra vous aider au mieux.

J’aurai du faire des photos, j’ai préféré filmé… vous me direz ce que vous en pensez.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :