J’avais pris un chou vert aux courses pour manger un chou à la japonaise, recette ici: https://emilievousdittout.blog/2017/07/05/chou-a-la-japonaise/

Le soucis c’était que lorsque j’en fais, cela me fait deux repas, et je ne voulais pas de reste de chou à la japonnaise, donc je l’ai coupé en deux, et l’autre moitié je l’ai fait braisé à l’italienne, j’ai trouvé une recette sur le livre cuisiner au Robot cuiseur Cuisiner au robot cuiseur, que j’ai adapté avec les aliments que j’avais chez moi. Je vous met les ingrédients originaux et entre parenthèses, ceux que j’ai mis réellement).

INGREDIENTS pour 4 personnes

 

  • 800g de chou vert (j’ai pris la moitié d’un chou vert tout simplement), sur le livre, l’auteur préconise un chou cabus ou du chou pointu.
  • 8 tranches de coppa ( j’ai mis deux boites de lardons de poulet environ 200g le tout).
  • 4 gousses d’ails
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 50g de parmesan rapé (Je n’en avais plus, j’ai mis du babybel par dessus, et on a retrouvé dans le frigo des vieux fromage de chèvre tout dur, donc on a parsemer le chou braisé de fromage de chèvre râpée).
  • 10cl ou 100g d’eau
  • sel, poivre

 

P1020428.JPG

 

RECETTE

Si vous avez de la coppa, coupez là en lamelle.

Peler l’ail et le hacher.

Mettre le chou, la coppa (ou les lardons), l’ail avec l’huile dans le cookeo et cuire 3 minutes en mode manuel, cuisson classique, fonction dorer.

 

P1020436

 

 

 

Ajouter l’eau, saler, et appuyer sur Ok, on vous demande si vous voulez arrêter la cuisson dorer, appuyer sur OK et on vous propose automatiquement la cuisson sous pression. Mettre 6 minutes (vous descendez avec le bouton ok vous le tourner), vous appuyez sur ok, on vous demande départ immédiat ou différé, mettre immédiat (sauf si vous avez des enfants à aller chercher ou si vous avez une autre activité au quel cas mettre différé et suivre les instructions). Fermer le couvercle et verrouiller comme indiquer (toute façon ça ne marche pas si c’est pas fermé et verrouiller).

 

 

P1020437.JPG

 

Lorsque c’est cuit, il ne vous reste plus qu’à poivrer et rajouter le parmesan, de fromage de vieux de chèvre râpé.

Bonne dégustation!

MON AVIS

  • Ce que j’aime:

Le chou est parfaitement cuit, il se mélange au goût du lardon. Le chou est vite bourratif, j’ai mangé une assiette et je n’avais plus du tout faim après, j’avais même trop mangé, ça m’a calé direct! Mon mari et ma fille ont adoré, une autre façon de mangé le chou, ça leur a plu, mon fils lui est dans sa période difficile, il a 9 ans et il n’aime pas ce que je cuisine, mais il aime ce que cuisine les autres (ma soeur, mon père, …) pour un même plat fait pareil…

  • Ce que j’aime moins:

Rien, la recette était rapide, simple, et bonne.

 

Il y a plus de noblesse dans un chou fraîchement cueilli que dans un homard surgelé.
Guy Savoy Cuisinier (1953)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :