Un gâteau avec un glaçage, sans gluten et sans lactose, pris sur le livre Gâteaux et gourmandises sans gluten et sans lactose est un délice, et il porte très bien son nom.

Comme c’était le jour de mon non anniversaire (ok c’est tout les jours mon non anniversaire, mais si je mangeais des gâteaux tous les jours, je me convertirais en Sumo et vu que les Sumos n’ont un avenir professionnel qu’en Asie, faudrait que je déménage et tout ça…)

Conseils de Philippe écrit en début de livre : « Cuisez vos gâteaux de préférence dans un four ventilé. Préchauffer votre four environ 20 minutes avant d’enfourner. »

INGREDIENTS POUR LE BISCUIT

Concernant le biscuit, j’ai dû le faire deux fois car mes moules étaient trop grand et donc impossible de le couper dans la largeur.

  • 30g de beurre de soja (on en trouve au rayon beurre, près des beurre végétaux et anticholestérol ou en magasin bio).
  • 10g pour le moule
  • 25g chocolat noir
  • 15g de poudre de noisette
  • 25g de poudre d’amandes
  • 30g de sucre complet de canne (sucre roux)
  • 1 bonne pincée de fleur de sel
  • 1/2 jaune d’oeuf
  • 1 oeuf entier
  • 1 cuillère à soupe de lait d’amande (ou en trouve dans le rayon lait ou rayon bio avec les lait de soja).
  • 1 cuillère à café d’huile de tournesol
  • 20 g de fécule de pomme de terre + 10g pour le moule
  • 1 cuillère à café de levure chimique sans gluten, vu que toute la recette est sang gluten (j’ai pris du bicarbonate une pincée).
  • 40 g de blanc d’oeuf crus
  • 1 cuillère à café de sucre complet de canne (6g)

 

INGREDIENTS POUR LA GANACHE

  • 170g de chocolat noir
  • 55 g de chocolat au lait sans lactose (je n’en avais pas, j’ai pris du chocolat au lait normal)
  • 150g de lait de soja

 

INGREDIENTS POUR LE GLACAGE

  • 30g de lait de soja
  • 15g d’huile neutre

 

 

 

P1020832.JPG

 

RECETTE DU BISCUIT

Fondre au bain-marie le beurre de soja et le chocolat, la cuisson au bain marie, c’est chauffer le chocolat dans un bol et dans une casserole d’eau, la chaleur fait fondre le chocolat et cette cuisson à la particularité de ne pas brûler.

 

P1020834.JPG

 

Mélanger dans un saladier, la poudre noisette, la poudre d’amandes, le sucre, la fleur de sel, l’oeuf entier et le 1/2 jaune d’oeuf.

Verser le lait de châtaigne (j’ai mis du lait de soja, je suppose qu’on trouve du lait de châtaigne en magasin bio) et l’huile de tournesol.

Incorporer la fécule de pomme de terre et le bicarbonate (ou la levure chimique).

Ajouter le chocolat fondu.

Monter les blancs d’oeuf en neige avec 6 g de sucre de canne, lorsqu’ils sont bien monté (ils ne doivent normalement pas tomber si vous mettez le saladier à l’envers). Ajouter ensuite les blancs à l’appareil (l’appareil est le mot en cuisine pour parler de la pâte).

 

P1020837.JPG

 

J’ai ensuite verser la pâte dans un moule en silicone, le mieux pour les plats en verre sont de les fariné et beurré pour que le gâteau soit plus facile à démouler.

 

P1020838.JPG

 

Cuire 15 minutes à 170°C (thermostat 5/6)

 

 

Laisser refroidir la pâte et si le gâteau est assez épais, le couper dans le sens de la largeur, s’il n’est pas épais, faire comme moi, un deuxième biscuit.

 

RECETTE GANACHE AU CHOCOLAT

 

Au bain-marie faire fondre les deux chocolats (noir et lait) et ajouter le lait de soja chauffé petit à petit lorsqu’ils sont fondu.

 

 

MONTAGE DU GÂTEAU

 

Si le gâteau était assez épais, le couper dans la largeur, s’il ne l’était pas, alors faire deux gâteau ou doubler les doses pour être sur d’avoir un gâteau haut.

Etaler 120g de ganache au chocolat sur la partie basse du biscuit, s’aider d’une spatule pour aplatir. Placer au dessus la deuxième partie du gâteau.

 

P1020846.JPG

 

Installer le gâteau au frigo quelques minutes le temps de faire le glaçage au chocolat.

 

GLAÇAGE AU CHOCOLAT

 

Normalement, il reste de la ganache au chocolat, là réchauffer à 45°C rajouter 30g de lait de soja tiède et 15g d’huile neutre (j’ai pris tournesol, ne pas utiliser de colza car c’est une huile qu’il ne faut pas chauffer). Mélanger le tout et s’aider d’un mixeur plongeant pour rendre le glaçage fluide et lisse, personnellement moi ça n’a pas marché, mais ma ganache n’était pas assez chaude je m’en suis aperçu après.

Sur une grille du four avec un lèche frite en dessous, déposer le gâteau dessus (comme ça le glaçage coulera dessous et tombera dans la plaque du four).

Recouvrir entièrement le gâteau de glaçage chocolaté.

Laisser durcir le glaçage au frais 30 à 40 minutes (il est conseillé dans le livre 40 minutes maximum, mais personnellement j’ai été chercher mes enfants, j’en ait eut pour une bonne heure en rentrant les enfants ont gouté avec et il était parfait).

 

 

 

Votre gâteau est prêt bonne dégustation!

MON AVIS

  • Ce que j’aime

C’est une tuerie, le biscuit est moelleux à souhait, bon, il se marie parfaitement avec le glaçage au chocolat doux et onctueux, pas trop fort en chocolat car il y a le chocolat au lait pour équilibré les saveurs. C’est un pur délice qui n’a pas fait long feu chez nous, tous le monde a adoré!

  • Ce que j’aime moins

Ayant raté le glaçage à cause de la cuisson pas assez chaude de la ganache, je n’ai pu le rendre liquide, mais ce n’est pas grave, j’ai utilisé la spatule pour étaler et c’était tout de même très bon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :