Pendant les vacances d’octobre, ma fille qui se trouve en cinquième, devait lire « Les fourberies de Scapin » c’est une pièce de Théâtre écrite par Molière.

C’est un livre très court, avec très peu de page, mais il reste difficile à lire pour des enfants de cet âge car il est écrit dans un ancien français. En règle général, dans les livres, les mots et expression anciens sont traduits.

Comme d’habitude, ma fille a lu le livre toute seule, et nous l’avons lu à deux en deux soirs. A chaque fin de scène, elle me disait ce qu’elle avait compris, et faisait le résumé. La pièce est très rythmée, il n’y a pas de scène où il ne se passe rien, ça bouge beaucoup, c’est une pièce, si on la comprend qui est très rigolote, avec du comique de répétition. Ma fille a trouvé le livre très intéressant et marrant.

Il est toujours utile de lire les premières pages, ou prologue, c’est ce qui nous permet de mieux comprendre l’histoire, l’historique de l’époque, les caractères des personnages, …

Il y a tellement de personnage dans « les fourberies de Scapin« , certains que l’on ne verra qu’une fois, d’autre qui arriveront déguisé… bref, il vaut mieux bien suivre.

Nous avions déjà le livre, mais je sais que sur le bon coin, certains vendent le leur à 1euro ou moins, je vous conseille de le prendre là, c’est écologique, et économique, sinon, vous le trouverez sur Amazon:  Les fourberies de Scapin

Ma fille ayant un professeur de français qui ne les fait que très peu travailler, ils n’ont fait que lire le livre pendant les vacances et ne l’ont pas travaillé du tout en classe, donc je ne pourrais vous dire la note qu’elle a eut, cependant nous avons fait les résumés d’acte si ça peut en aider certains.

A sa première lecture, ma fille avait élaboré un arbre généalogique des personnages avec leur valet, cela l’a aidé tout au long de la pièce car on se mélange très vite!

 

P1050640.JPG

 

PERSONNAGES

Argante: Père D’Octave et de Zerbinette (mais on ne l’apprends qu’au dernier acte).

Geronte: Père de Léandre et de Hyacinthe.

Octave: Fils d’Argante et amant de Hyacinthe

Léandre: Fils de Géronte et amant de Zerbinette.

Zerbinette: une égyptienne et reconnue fille d’Argante et amante de Léandre.

Hyacinthe: Fille de Géronte et amante d’Octave

Scapin: Valet de Léandre et fourbe.

Sylvestre: Valet d’Octave

Nérine: nourrice de Hyacinthe.

Carle: un ami de Scapin et fourbe.

La scène se passe à Naple.

ACTE I

Scène I

Octave et Sylvestre

Sylvestre revient avec une nouvelle qui ne plaira pas à Octave, car Argante veut marier son fils avec une fille, mais Octave est déjà amoureux de quelqu’un d’autre. Sylvestre tient cette nouvelle de l’oncle d’Octave.

Scène II

Scapin, Octave, Sylvestre

Octave est stressé, mais Scapin ne comprend pas pourquoi, Octave lui raconte la nouvelle que Sylvestre a eut de son oncle, son père souhaite le marier, mais Scapin ne voit pas où se trouve le problème, Octave lui explique qu’il a déjà rencontré une femme dont il est tombé amoureux et qu’il a épousé. Il lui explique qu’il n’avait pas le choix, la nourrice refusait qu’il s’approche d’elle s’ils n’étaient pas marié. Octave fou amoureux n’a eut d’autre choix que de l’épouser.

Scène III

Hyacinthe, Octave, Scapin et Sylvestre.

Hyacinthe pleure, elle vient d’apprendre de Nérine (qui l’avait su par Sylvestre), que le père d’Octave souhaite le marier, mais il ignore que son fils l’ait déjà avec Hyacinthe.
Hyacinthe et Octave demande donc l’aide de Scapin, ils le connaissent assez pour savoir qu’il pourra annoncer leur mariage au père D’Octave. Scapin demande à Hyacinthe de partir et fait répéter Octave à l’annonce qu’il fera à son père sur son mariage. Scapin joue le rôle du père et se plait à le disputer.

Scène IV

Argante Scapin, Sylvestre

Argante a appris la nouvelle du mariage de son fils, il en veut à Sylvestre qui devait le surveiller pendant son absence. Scapin vient à la rescousse de Sylvestre et explique à Argante qu’on a obligé son fils à se marier. Argante rassuré souhaite que son fils avoue tout, pour que le mariage soit annulé, mais Scapin lui explique qu’Octave ne voudra pas car il a honte d’avoir été forcé. Argante annonce que s’il refuse, il le déshéritera, Scapin essai de négocier, et lui rappelle qu’il n’a qu’un fils.

Scène V

Scapin, Sylvestre

Sylvestre demande de l’aide à Scapin pour trouver une solution. Scapin a une idée, il déguise Sylvestre en méchant garçon, il a besoin d’un troisième personnage. Sylvestre a peur, il ne souhaite pas avoir de soucis avec la justice.

ACTE II

Scène I

Géronte, Argante

Argante promet à Géronte qu’il va rompre le mariage de son fils, pour qu’il épouse sa fille. Géronte lui fait remarquer que s’il avait mieux éduqué son fils, cela ne serait jamais arrivé. Argante rétorque en lui disant qu’avant de le critiquer, il devrait plutôt voir si chez lui il ne se passe rien, car Scapin lui aurait raconté des choses sur son fils Léandre.

Scène II

Léandre, Géronte

Léandre est ravi de voir son père et souhaite le prendre dans ses bras, mais Géronte le repousse car il veut lui parler, il lui demande ce qu’il s’est passé pendant son absence. Léandre fait mine de ne rien comprendre.

Scène III

Octave, Scapin, Léandre

Léandre est en colère contre Scapin et veut le tuer, Octave s’interpose et demande à Scapin ce qu’il a fait pour attirer sa colère. Scapin explique qu’un jour il a bu le vin d’Espagne avec des amis et qu’il a remplacé le vin par de l’eau pour faire croire à un vol. Léandre furieux dit que ce n’est pas ça. Scapin raconte alors le jour où son maître l’envoya porter une montre à la jeune égyptienne et qu’il revint tout couverts de boue et le visage en sang, et qu’il lui avait dit que des voleurs l’avaient battu et voler la montre, en fait c’était lui qui l’avait pris. Léandre en apprends de belle, mais ce n’est toujours pas cela qui le met en colère. Scapin avoue alors qu’il y a six mois, le loup garou qui lui donnait des coups de bâton la nuit, c’était lui, il voulait lui faire peur et lui ôter l’envie de le faire courir toutes les nuits. Léandre promet de s’en souvenir, cependant ce n’est toujours pas ce qu’il lui a fait et qu’il souhaite qu’il confesse ce qu’il a dit à son père. Scapin fort étonné lui dit qu’il n’a pas vu son père depuis qu’il est arrivé, Géronte a menti.

Scène IV

Carle, Scapin, Léandre, Octave

Carle dit à Léandre que son amoureuse vient d’être Kidnappée par des égyptiens et s’il souhaite la revoir, il doit donner 500 écus avant deux heures. Léandre sollicite l’aide de Scapin et en vient à le supplier pour qu’il accepte et promet d’oublier tout ce qu’il lui a révélé. Scapin accepte, il faut 500 écus à Léandre et 200 pistoles à Octave, il souhaite prendre l’argent à leurs pères.

Scène V

Argante, Scapin

Scapin explique à Argante que le frère de la femme de son fils est d’accord pour rompre le mariage, à condition qu’il paye cinq ou six cents pistoles, car il souhaite s’engager dans l’armé et qu’il lui faut un cheval, et des équipements. Argante refuse et Scapin insiste, lui disant que ça couterait bien moins cher de le payer plutôt que d’aller devant un juge, Argante reste sur ses positions, Scapin propose alors 200 pistoles, mais Argante refuse encore.

Scène VI

Sylvestre, Argante, Scapin

Sylvestre arrive déguisé en frère de la femme d’Octave. Argante se cache derrière Scapin, ce dernier prévient Sylvestre que le père du marié refuse de donner 200 pistoles. Sylvestre se met en colère et veut tuer le père, Argante toujours caché derrière Scapin suit la scène. Sylvestre l’aperçoit et lui demande qui il est, Scapin le présente comme l’ennemi d’Argante. Sylvestre rassuré part (c’était l’idée de Scapin, faire jouer à Sylvestre le rôle du frère de la femme du mari d’Octave). Argante effrayé accepte de donner l’argent et souhaite lui donner en main propre, mais Scapin refuse, insistant pour lu donner lui même, Argante insiste, Scapin aussi, Argante accepte.

Scène VII

Géronte, Scapin

Scapin s’entretient maintenant avec le père de Léandre pour lui soutirer de l’argent, il invente l’histoire d’un turc qui a kidnappé son fils et qui demande 500 écus en échange. Géronte essaie de trouver des moyens pour ne pas lâcher cet argent, mais fini par céder. Scapin n’est pas satisfait, il souhaite se venger pour le fait qu’il ait menti à son fils à son sujet, il s’exclame à part « J’aimerai qu’il me paie en une autre monnaie, l’imposture qu’il m’a faite ».

Scène VII

Octave, Léandre, Scapin.

Octave et Léandre demandent l’argent dont ils ont besoin à Scapin. Scapin donne l’argent à Octave, mais raconte à Léandre qu’il n’a pas réussit à soutirer de l’argent à son père. Léandre se morfond, il va mourir sans voir celle qu’il aime. Scapin lui donne alors l’argent que son père lui a donné mais à condition qu’il l’aide à se venger de lui.

Acte III

Scène I

Zerbinette, Hyacinthe, Scapin, Sylvestre.

Sylvestre a réunit Zerbinette et Hyacinthe sous la demande de leurs fiancés Léandre et Octave, elles font connaissance et s’apprécient. Scapin les laissent pour préparer sa vengeance, Sylvestre lui conseille de renoncer car cela ne servirait à rien, mais Scapin refuse et s’en va.

Scène II

Scapin, Géronte

Scapin affirme à Géronte qu’il est recherché dans toute la ville et qu’il ne peut rentrer chez lui sans qu’on le voit. Géronte a peur, mais Scapin trouve la solution de le cacher dans un sac et de le porter jusqu’à chez lui. Sur le chemin, Scapin imite plusieurs voix pour faire croire à Géronte qu’il y a plusieurs personnes, il donne des coups de bâton sur le sac en faisant croire qu’il est attaqué par ces personnes. Il fait sa fourberie à trois reprises, mais Géronte découvre la supercherie, Scapin surpris s’éloigne en courant.

Scène III

Zerbinette, Géronte

Zerbinette rigole, Géronte pense que c’est pour lui, mais elle lui dit que c’est pour une histoire qu’on lui a raconté, elle explique à Géronte, que Scapin a menti au père de son fiancé, un soit disant Géronte, pour lui soutirer 500 écus. Géronte se met en colère.

Scène IV

Sylvestre, Zerbinette

Sylvestre aperçoit Zerbinette qui parlait à Géronte et lui apprend que c’est le père de son fiancé, Zerbinette lui dit qu’elle s’en ait douté, mais qu’elle lui a raconté toute l’histoire.

Scène V

Sylvestre, Argante

Sylvestre dit à Zerbinette de partir, Argante est au courant du tour que Scapin leur a joué, il est en colère.

Scène VI

Géronte, Argante, Sylvestre

Géronte et Argante sont en colère contre Scapin, Sylvestre est ravi de ne pas faire parti de cette histoire. Géronte pense que sa fille est morte en bateau en rentrant chez elle.

Scène VII

Nérine, Argante, Géronte et Sylvestre.

Nérine s’excuse auprès de Géronte d’avoir laissé sa fille épouser Octave. Géronte et Argante sont ravi car tel était leur projet depuis le début. Ils souhaitent les voir.

Scène VIII

Scapin, Sylvestre

Sylvestre prévient Scapin que le hasard a fait que Octave le fils d’Argante et Hyacinthe la fille de Géronte sont marié comme c’était prévu par leurs pères respectif, mais qu’ils sont tous les deux furieux contre lui. Scapin ne s’inquiète pas, et le rassure en disant qu’il trouvera une solution pour se faire pardonner.

Scène IX

Géronte, Argante, Sylvestre, Nérine, Hyacinthe.

Géronte retrouve sa fille, tous les deux sont heureux.

Scène X

Géronte, Argante, Sylvestre, Nérine, Hyacinthe.

Octave apprend que le père de Hyancinthe n’est autre que Géronte, qu’il n’a plus besoin de les mariés puisque c’est déjà fait.

Scène XI

Léandre, Octave, Hyacinthe, Zerbinette, Argante, Géronte, Sylvestre et Nérine.

Léandre explique à son père que l’inconnu qu’il épouse est de la ville, qu’elle a été kidnappé par les égyptiens à l’âge de 4 ans, ses ravisseurs lui ont donné un bracelet pour retrouvé ses parents. Argante le reconnait et voit en Zerbinette la fille qu’il perdit à cet âge là.

Scène XII

Carle, Léandre, Octave, Géronte, Argante, Hyacinthe, Zerbinette, Sylvestre et Nérine.

Carle annonce à Géronte et Argante que Scapin va mourir et qu’il souhaite leur parler une dernière fois.

Scène XIII

Scapin, Carle, Léandre, Octave, Géronte, Argante, Hyacinthe, Zerbinette, Sylvestre et Nérine.

Scapin arrive sur un brancard, la tête entouré de linge, il a reçu un marteau de tailleur de pierre sur la tête. Il demande à Géronte et Argante de le pardonner juste avant de mourir. Géronte et Argante accepte car ils sont heureux.

 

FIN

 

Bien évidemment on comprend que Scapin ne va pas mourir et que c’est encore une de ses fourberies. Scapin est un personnage italien de la comedia dell arte, Scapino en italien, cela viendrait du verbe scappare en italien qui veut dire s’échapper. C’est un personnage fourbe, insouciant, cupide mais néanmoins sympathique.

Molière c’est inspiré pour cette pièce, de la pièce Phormion de Terence.

Pour aller plus loin : Recherche sur Scapin

 

La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié; et nous nous voyons toutes deux dans les mêmes alarmes, toutes deux exposées à la même infortune.

Molière (Jean Baptiste Poquelin)/ Les fourberies de Scapin Acte III scène I, Réplique de Hyacinthe à Zerbinette.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :