Nous n’allons pas souvent au restaurant, car nous sommes souvent déçu, on mange aussi bien au restaurant que chez nous, aucune découverte. Samedi soir mon mari sortait de conférence et alors que nous étions sur la route, je lui avoue que je n’ai rien préparé pour son repas d’anniversaire le lendemain, et que je n’ai aucun cadeau de Noël, je lui propose donc de l’inviter dans un bon restaurant, et je lui ai proposé tout naturellement le restaurant l’Ardoise, car c’est le seul restaurant qui à chaque fois comble nos envie.

Clément Bazin en cuisine, nous concocte des plats de saison, donc ça change tous les jours ou toutes les semaines, selon l’arrivage des produits, mais ce qui ne change pas c’est qu’il y a toujours un poisson, et une viande pour le plat. La cuisine du chef est une poésie, on savoure chaque plat avec une explosion de saveur dans la bouche, il allie les aliments à la perfection. C’est aussi beau que c’est excellent.

Amélie L’Hôte, au service, souriante, nous installe, nous amène les plats et nous présente le vins avec une réelle envie de nous satisfaire.

Il y a un large choix d’apéritif, outre les sodas de base, il y a une énorme variété de jus de fruits 100% fuit, qui viennent du Pressoir de Provence (https://emilievousdittout.blog/2017/07/22/le-pressoir-de-provence/ ), et beaucoup de bière qui viennent du coin ou d’ailleurs, mon mari avait pris la Chimay édition spéciale.

Hier soir au menu :

P1020135.JPG

 

C’était jour de fête, donc on a tous pris le menu à 39 euro (on est 4).

En entrée Foie gras poêlé, pain de campagne, compotée de coing, vinaigrette noix:

 

P1020132.JPG

 

C’était un délice d’onctuosité, on mange rarement du foie gras cuit, et là il était cuit parfaitement. Le coing que je pensais que mes enfants n’aimeraient pas, donnait une petite touche sucrée à l’entrée, et l’association des deux aliments, avec le pain de campagne étaient un mariage de douceur salée sucrée.

En plat nous avions tous pris Filet Mignon de Sanglier, salsifis glacée au beurre et écrasée de pomme de terre à l’huile d’olive, et ma fille qui me demandait à quoi ressemblait un salsifis, nous avons pu demander et le Chef nous a montrer ce qu’était le salsifis, une racine tout simplement, c’est marrant, je me souviens du goût que cela avait à la cantine plus jeune, mais quand je l’ai goûté là, j’ai découvert un légume excellent!

 

P1020144.JPG

 

Ce plat était tout simplement parfait, la force du filet mignon de sanglier, allié à l’onctuosité de la sauce et la douceur de l’écrasé de pomme de terre sans oublier la neutralité du salsifis, le mariage était parfait. Chaque bouchée était un plaisir gustatif et  un « humm, c’est trop bon ». Mes enfants ont tout mangé, sauf mon fils, qui a eut un peu de mal pour le salsifis, mais mon fils est devenu difficile avec le temps…

Nous n’avons pas eut besoin de remettre du sel ou du poivre, tout était parfait, mais nous avions tout de même sur la table, tout ce dont nous avions besoin.

 

P1020149.JPG

Pour le dessert, pour moi la tarte au chocolat noir et sa compotée de poire (j’ai demandé en plus une petite boule de glace au chocolat blanc ).

 

P1020145.JPG

 

Et pour les autres le gâteau à la châtaigne avec sa boule de glace chocolat blanc. Et comme c’était l’anniversaire de mon mari, il a eut une petite attention, la plaque de chocolat noir que l’on voit sur la boule de glace, il y a écrit dessus « Joyeux anniversaire », on le voit pas bien, c’est dommage, je suis pas très douée pour le réglage des photos.

 

P1020147.JPG

 

Et là, pour le dessert, le silence qui régnait au moment de la dégustation, montrait le moment de bonheur que l’on avait à ce moment là, c’était merveilleux!

Dans un autre restaurant ou après le plat on en peu plus, ici, il y a la quantité nécessaire pour ne plus avoir faim, mais avoir toujours une petite place pour le dessert.

Nous voulions continuer la soirée, c’est pour cela qu’on s’est pris un thé et un café, le café est directement moulu par la machine!! Mon mari a adoré le sien.

Pour le thé, le restaurant a un large choix, des thés qui sentent tous aussi bon les uns que les autres, banane, menthe, groseille, … J’ai pris groseille et c’était tout simplement délicieux, pas besoin de rajouter du sucre, le goût subtil du fruit suffisait largement.

 

P1020151.JPG

 

Si vous passez dans le coin, arrêtez vous, les menus changent tous les jours, les cuissons sont toujours parfaites, les produits sont locaux et d’excellentes qualités, Clément y veille. Le service est irréprochable et chaleureux, Amélie est toujours de très bonne humeur.

 

 

Publicités

Un commentaire sur “RESTAURANT L’ARDOISE A MAZAN

  1. Ping : FOIE GRAS CUIT AVEC OU SANS THERMOMIX. – Emilie vous dit tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :