Il fait encore super beau pour pique niquer, enfin ici dans le sud lol !

Je voulais faire un pique nique avec les doigts, qui change  du sandwich, et qui soit un minimum équilibré, je voulais aussi que ça soit original.

Je me suis inspiré du rouleau de printemps de Georgiana Viou de Toque Show, une émission de cuisine présenté par Norbert Tarayre.

http://www.cuisineaz.com/recettes/le-poulet-basquaise-a-emporter-de-georgiana-viou-97183.aspx

J’ai changé quelques trucs, pour faire au plus vite car j’avais peu de temps, et par soucis d’économie j’ai remplacé les escalopes de poulet par des aiguillettes, et pour mon mari végétarien je lui en ai fait aux émincés de soja blés.  Et j’ai pas fait de sauce tomate basquaise, car ici on préfère la sauce au nem avec les rouleaux.

Ingrédients:

  • 8 Feuilles de riz
  • 1/2 poivron rouge
  • ½ botte de menthe
  •  une branche de coriandre
  • Pour les mangeurs de viande:

Un ou deux sachets d’aiguillette de poulets (si vous êtes quatre, deux c’est mieux si vous êtes des gros mangeurs  comme nous, si vous êtes des petits mangeurs, un ça suffit).

  • Pour les végétariens:

Un sachet d’émincé de soja blé (un sachet suffit pour trois quatre si vous prenez pas d’aiguillette de poulet).

  • 8 tomates cerise jaune ou rouge (vous pouvez en mettre plus)
  • 5 feuilles de basilic
  • 1 jus de citron jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • Sel

Matériel:

du film alimentaire.

 

 

 

Recette

Prendre un film alimentaire, et installer à l’intérieur l’aiguillette de poulet, au dessus mettez des tranches de tomates cerises (normalement une ou deux tomates cerise suffit), au dessus mettez des feuilles de basilic ciselé, de l’ail et de la coriandre (pour ceux qui aime) sur tout le long de la viande et tomate, rajoutez par dessus du jus de citron et de l’huile, fermez bien en enroulant le paquet et en fermant les deux extrémités et en faisant un noeud. L’aiguillette sera tordu, mais vous inquiétez pas, elle sera facile à placé par la suite.

Pour les végétariens le principe est le même avec les émincés de soja blé, vous mettez les émincés, vous rajoutez la tomate cerise, vous mettez l’ail, le basilic ciselé, vous fermez le tout.

 

 

Les rouleaux doivent être le plus hermétique possible, vous devez évacuez l’air et faire en sorte que l’eau ne passe pas, cela devrait donner de jolie boudin.

Chauffer l’eau dans une grande casserole qui pourra contenir tout vos boudins, portez là à ébullition et retirez là du feu, plongez les rouleaux dans l’eau et couvrez pendant 25 minutes.

Cette étape cuira les émincés de soja et le poulet, et rendra le poulet plus tendre.
25 minutes plus tard, prenez une feuille de riz, humidifiez là dans une assiette creuse rempli d’eau et mettez là devant vous dans une assiette, taillez le poivron en petites bandes comme sur la photo,  mettez les poivrons sur la feuille de riz et espacez les. Entre les poivrons mettez des feuilles de menthe, éparpillez dessus de la coriandre.
Rajoutez par dessus les émincés de soja blé ou l’aiguillette de poulet cuit avec la tomate cerise.

 

Pour fermer le rouleau de printemps, commencez par ramener les côtés au milieu comme sur la photo des émincés au dessus, et ensuite vous pouvez rabattre tout en serrant bien, le haut et le bas de la feuille de riz. Collez bien la feuille de riz au poulet.

 

 

 

Pour emmener dans un pique nique, il vaut mieux les emballer individuellement car les feuilles de riz peuvent se coller entre elles.

Vos rouleaux sont prêt, mettez les au frais, ils sont meilleurs froid, il ne reste plus qu’à trouver l’endroit où les déguster accompagné de légumes cru et de fruits de saison.

 

rouleau poulet13

 

MON AVIS

  • ce que j’aime

La fraicheur, quand il fait super chaud, on a envie de manger frais, et pour le cas c’est l’idéal les rouleaux de poulet ou d’émincés. Avec une sauce nem c’est super bon, ici les enfants et mon mari ont adoré. C’est pratique, on les met dans des boites, on les sorts on les manges, et c’est équilibré, les feuilles de riz étant le féculent, la viande la protéines, il y a des légumes, des aromates. Pour ce pique nique j’avais amené en plus des morceaux de crudité (radis, carotte), et des cerises . On a mangé frais, et équilibré tout en se faisant plaisir!

  • Ce que j’aime moins

Rien

Le pique nique c’est la richesse des pauvres et si l’on souhaite manger dans un lieu étoilé, il suffit de pique niquer la nuit.

Les pensées d’Emilie.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :