J’adore le risotto et j’ai voulu tester tomate séché et chèvre.

Ingrédients:

  • 290 g de riz à risotto, vous pouvez très bien mettre 200 ou 250g, moi j’ai mis tout ce qui me restait lol.
  • Une échalote
  • un pot de tomate séché, et vous pouvez même réutiliser l’huile à l’intérieur pour donner du goût.
  • une moitié de bûche de chèvre
  • de l’huile d’olive, ou de l’huile du pot de tomate séché, vous pouvez utiliser aussi du beurre.
  • 120g de vin blanc.
  • 600g d’eau (même gramme pour 200 ou 290g de riz).
  • 1 bouillon de volaille
  • 1 cuillère à café d’épice à paella (c’est une astuce que Norbert donnait dans une émission, le safran coutant trop cher, on peut le remplacer par des épices à paella pour colorer le riz, c’est le curcuma qui colore, vous pouvez néanmoins utiliser du safran!).

Il n’est pas nécessaire de saler car le chèvre est déjà salé, cependant vous pouvez en rajouter en fin de cuisson si vous pensez que c’est nécessaire. Vous pouvez poivrer aussi.

 

Recette

Emincer l’échalote finement.

Allumer le cookeo, mettre en mode cuisson classique et dorer.

Faire dorer l’échalote avec de la matière grasse, pour ma part de l’huile d’olive avec de l’huile des tomates séchées. (Sur le cookeo, le mode dorer se trouve dans le mode manuel, cuisson classique, mode dorer lorsque vous tournez le bouton ok vers la droite).

risotto tomate séché5.JPG

 

Ajouter le riz, laisser dorer 5 minutes en mélangeant un peu, jusqu’à ce que le riz devienne transparent.

Ajouter le vin blanc.

Lorsque le vin est absorbé par le riz, ajouter les tomates séchés, le chèvre, le bouillon de volaille, les épices à paella et l’eau.

 

 

Appuyer sur « ok » et passer en mode de cuisson rapide pour 12 minutes.

 

 

MON AVIS

ce que j’aime

Rapide et facile à faire, avec peu d’ingrédient. Super bon, mes enfants et mon mari on a adoré.

Ce que j’aime moins:

Ca manque un peu de légumes, j’aurais bien mis du poivron rouge, des tomates fraiches, mais j’en ai plus faut que je fasse les courses lol.

Alors il prit une bouchée de paille mais tandis qu’il la mâchait il dut reconnaître que le goût de la paille ne ressemblait en rien à celui du risotto à la milanaise ni des macaronis à la napolitaine.

Carlo Collodi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :