On ramasse par chez nous, les olives après la foire st Siffrein, soit le 27 novembre.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aidé mon père à ramasser les olives, petites déjà, toute la famille ramassait les olives.

Comment fait on pour ramasser les olives?

Tout d’abord il vaut mieux avoir du matériel, on peut le faire à la main et un seau, mais on mettrait facilement deux heures ou trois pour faire un arbre, peut être plus s’il y a beaucoup d’olive, remarque cette année un gros arbres on aurait mis deux heures avec juste les mains et un seau.

Nous avons besoin de filets:

 

récoltes olives

Cela permet qu’on puisse peigner l’olivier et les olives tombent directement sur le filet.

Mais pour peigner l’olivier il nous faut un outil que l’on appelle un peigne, ce n’est ni plus ni moins qu’un « petit rateau ».

 

récoltes olives1

 

Vu la hauteur de certaines olives, il vaut mieux aussi avoir une échelle.

 

récoltes olives3

 

Vu que cette année il y avait peu d’olives, nous n’avons rien pris d’autre à part un coupe branche. Mais certaines années où on a des olives à ne plus savoir qu’en faire on prend un appareil pour faire tomber les olives, c’est une tige avec des pics comme le peigne et qui vibre, faisant tomber les olives sur le filet préalablement installé.

Comment on peigne un olivier?

C’est simple, il suffit de peigner comme son nom l’indique, en mettant le peigne sur les branches de l’arbre, un peu comme sur la photo:

 

récoltes olives4

 

Lorsqu’il ne reste plus une olive sur l’arbre, nous procédons à ce que mon père appelle le campement, on réunit les olives au milieu du filet et on les verse dans les cagettes prévu à cet effet:

 

récoltes olives5

Quand la récolte est fini, nous emmenons le tout dans un moulin à huile qui se charge de transformer nos olives en huiles, certains les apportent en coopérative pour la vendre, nous ce n’est pas le cas, on la fait pour notre consommation personnelle.

Nous nous les amenons au Moulin de Buis les Baronnies, mon père y a ses habitudes, le personnel est super sympa, et le moulin est propre et on peut voir le cheminement des olives.

Ceux qui souhaiteraient faire leur propre huile, un conseil, prenez bien un moulin où l’on a accès au moulin, vous pourrez déterminer de la propreté, et vous pourrez voir si se sont bien vos olives que vous avez, car la plupart des Moulins (pas tous fort heureusement), vous amenez vos olives et vous repartez avec un mélange de vos olives et des olives des autres, personnellement nous ça nous dérange car nos olives ont un bon goût, se sont des Verdales, et si on se retrouve avec des olives qui n’ont pas les mêmes saveurs… c’est dérangeant.

Revenons au cheminement de l’olive, après la récolte, nous nous dirigeons vers le Moulin pour porter nos olives.

 

récoltes olives7

 

Nous arrivons avec nos cagettes et une personne nous apporte un bac beaucoup plus grand, où nous déversons toutes nos olives à l’intérieur.

 

récoltes olives9

 

Quand nous avons fait cela, une personne du moulin embarque notre grosse caisse.

 

 

La grosse caisse est mis sur une balance.

 

récoltes olives12

 

La personne que vous voyez dans le bureau, nous renseigne sur le poids des olives et on paye la trituration et la taxe Afidol, le tarif dépend des moulins.

La trituration c’est tout ce qui va rester de l’olive, les noyaux broyer, la peau, …

On laisse ensuite un bidon, ou on s’en achète un, nous on en a des autres années donc on avait amené le notre, notre nom était encore marqué dessus.

récoltes olives13

 

Et comme il y en a pour une heure environ, nous sommes allés nous promenés, mais j’ai quand même pris quelques photos pour vous montrer la suite du cheminement de l’olive à l’huile de votre assiette!

Quand notre grosse caisse est pesé, la taxe afidol et la trituration payées, une personne du moulin prend la grosse caisse, et l’embarque près du moulin.

 

 

Les olives vont commencer leur nettoyage, les feuilles qui restent sont triées, les olives bien nettoyés.

 

 

 

Quand le nettoyage et le tri est fait, les olives sont prêtes à être malaxé pour en retirer toute l’huile, le processus dure une heure.

récoltes olives22

 

Au bout d’une heure, le malaxage est fini, l’huile peut être tiré et remplir notre bidon.

 

 

 

Et c’est là qu’on voit le rendement.

Le rendement c’est le litre d’huile que l’on a par rapport au kilo d’olive, dans notre cas on a fait 99kg d’olive et 17litre d’huile d’olive, en arrondissant le tout, donc un rendement de presque 17%, c’est pas mal, on peut faire moins, comme on peut faire plus, et chaque année ça change, cela dépend de quand on ramasse les olives, et du temps… Plus l’olive est noire, meilleur est le rendement. Mais certains moulins sont fermés après décembre, là où les olives sont plus grosses et plus noire, donc il vaut mieux avoir fini sa récolte avant la fin de l’année, voir avant les fêtes c’est mieux pour être tranquille chez nous lol.

On voit le rendement lorsque notre bidon se rempli, il est placé sur une balance, et ça se remplis petit à petit, lorsque une sonnette retenti, c’est pour nous dire que c’est la fin de notre huile.

 

 

Mais que devient la trituration dans tout ça?

Eh bien elle n’est pas loin.

Les feuilles sont là:

récoltes olives27

 

Et la trituration est là

récoltes olives28

 

Et le tout est recyclé, remis à la terre, en terreau, réutilisée.

Et nous nous repartons avec le bidon d’huile qui couvrira les besoins de mon papa pour l’année lol, en espérant que l’année prochaine, l’année soit meilleure, car en attendant mes frères et ma soeur on devra vivre sur l’huile de l’année dernière.

récoltes olives29

 

Ah j’oubliais, l’huile se conserve à l’abri de la lumière et il ne faut pas d’air, pour nous il ne restera pas dans le bidon, il sera dans un gros pot en métal, comme celui de la photo, on le mélangera peut être avec celle de l’année dernière.

L’huile se conserve trois ans, et mieux vaut attendre trois mois avant de la consommer, elle est un peu forte quand elle sort, on peut la consommer, mais c’est meilleur d’attendre trois mois.

 

récoltes olives30

 

MON AVIS

  • Ce que j’aime

c’est le calme ambiant qui règne quand on ramasse les olives, les rencontres avec les autres.

  • Ce que j’aime moins

Les jours trop court, qui ne nous laissent qu’un laps de temps pour ramasser les olives.

Anecdote: Mon père a 78 ans, il ramasse encore les olives, même si cette année devient plus pénible, alors que je lui disais « mais laisse, on va le faire », il me répondit « cela me maintient en forme de venir et de ramasser les olives », je souriais et il me répondit: « il y a bien des gens qui paient pour aller en salle de sport, la nature c’est ma salle de sport à moi ».

Je tiens particulièrement à remercier le Moulin de Buis les Barronnies pour son accueil et leur gentillesse, et surtout de m’avoir laissé prendre quelques photos, même si je pense qu’ils ne liront jamais cet article lol.

 

Le coeur est une serrure que l’on peut fermer ou ouvrir selon la convenance d’un regard. Afin d’éviter qu’elle ne se rouille, il faut l’adoucir avec l’huile de la Foi. C’est une huile qui provient des oliveraies de l’âme. L’amour seul est le pressoir de toutes les olives que tu y récolteras. L’amour quintessence solaire qu’on appelle l’huile.

Mario Mercier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :